1_P 3,8-15

Première lettre de saint Pierre Apôtre 3,8-15.
Mes biens-aimés, soyez tous unis de coeur dans la prière, compatissants, vous aimant comme des frères, modestes et humbles.
Ne rendez point le mal pour le mal, ni l'injure pour l'injure; bénissez, au contraire; car c'est à cela que vous avez été appelés, afin de devenir héritiers de la bénédiction.
Celui qui veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu'il garde sa langue du mal, et ses lèvres des paroles trompeuses; qu'il se détourne du mal, et fasse le bien; qu'il cherche la paix et la poursuive.
Car le Seigneur a les yeux sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs prières ; mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. "
Et qui pourra vous faire du mai, si vous êtes appliqués à faire le bien ?
Que si pourtant vous souffrez pour la justice, heureux êtes-vous! " Ne craignez point leurs menaces et ne vous laissez point troubler; mais sanctifiez dans vos coeurs le Seigneur, le Christ, étant toujours prêts à répondre mais avec douceur et respect, à quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous.