Dn 3,25-25 | Dn 3,34-45

Et Azarias,se levant, fit cette prière ; ouvrant la bouche au milieu du feu, il dit :
« Ne nous livrez pas pour toujours ; à cause de votre nom, et ne détruisez pas votre alliance.
Ne retirez pas de nous votre miséricorde, à cause d'Abraham votre ami, d'Isaac votre serviteur, et d'Israël votre saint,
auxquels vous avez promis de multiplier leur postérité ; comme les étoiles du ciel,
et comme le sable qui est sur le rivage de la mer.
Car, Seigneur, nous sommes réduits devant toutes les nations, et nous sommes aujourd'hui humiliés par toute ta terre, à cause de nos péchés.
Il n'y a plus en ce temps pour nous ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice, ni oblation, ni encens ; ni endroit pour apporter devant vous les prémices et trouver grâce.
Mais, Seigneur, puissions-nous être reçus, le coeur contrit et l'esprit humilié,
comme vous recevez tout holocauste de béliers et de taureaux, ou de mille agneaux gras ; qu'il en soit ainsi de notre sacrifice devant vous aujourd'hui, et de notre soumission envers vous, car il n'y a pas de confusion pour ceux qui se fient en vous.
Maintenant, nous vous suivons de tout notre coeur, nous vous craignons et nous cherchons votre visage.
Ne nous confondez pas, mais traitez-nous selon votre douceur, et selon l'abondance de votre miséricorde.
Délivrez-nous par vos prodiges, et donnez, Seigneur, gloire à votre nom.
Qu'ils soient confondus tous ceux qui maltraitent vos serviteurs, couverts de honte par la perte de toute leur puissance, et que leur force soit brisée,
qu'ils sachent que vous êtes le Seigneur, le seul Dieu, et le glorieux souverain de toute la terre ! "