Si 24,23-31

Livre de l'Ecclésiastique 24,23-31.
Cette loi fait déborder la Sagesse, comme le Phison, et comme le Tigre au temps des fruits nouveaux.
Elle répand à flots l'intelligence, comme l'Euphrate, comme le Jourdain au temps de la moisson.
Elle fait jaillir la science, comme le Fleuve, comme le Géhon au temps de la vendange.
Le premier qui l'a étudiée n'a pas achevé de la connaître, et de même, le dernier ne l'a pas pénétrée.
Car son intelligence est plus vaste que la mer, et son conseil plus profond que le grand abîme.
Et moi, j'ai coulé comme un canal dérivé d'un fleuve, comme un aqueduc arrosant un jardin de plaisance.
J'ai dit : « J'arroserai mon jardin, j'abreuverai mon parterre. » Et voilà que mon canal est devenu un fleuve, que mon fleuve est devenu une mer.
Je veux donc faire briller encore l'instruction comme l'aurore, faire connaître au loin ses maximes; je veux encore répandre la doctrine comme une prophétie, et la laisser en héritage aux génération lointaines.