Jn 10,22-38

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 10,22-38.
En ce temps-là , c'était l'hiver; on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace.
Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon.
Les Juifs l'entourèrent donc et lui dirent: « Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ dites-le nous franchement.»
Jésus leur répondit: « Je vous l'ai dit, et vous ne me croyez pas: les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi;
Mais vous ne me croyez point, parce que vous n'êtes pas de mes brebis.
Mes brebis entendent ma voix. Je les connais et elles me suivent.
Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main.
Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père.
Mon père et moi nous sommes un.»
Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider.
Jésus leur dit: « J'ai fait devant vous beaucoup d'œuvres bonnes qui venaient de mon Père: pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ?»
Les Juifs lui répondirent: « Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce que, étant homme, vous vous faites Dieu;
Jésus leur répondit: « N'est-il pas écrit dans votre Loi: J'ai dit: vous êtes des dieux ?
Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'à‰criture ne peut être anéantie,
comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde: Vous blasphémez, parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu ?
Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.
Mais si je les fais, lors même que vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes œuvres: afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père.»