Jn 8,1-11

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8,1-11.
En ce temps-là , Jésus se rendit sur la montagne des Oliviers.
Mais, dès le point du jour, il retourna dans le temple, et tout le peuple vint à lui. Et s'étant assis, il les enseignait.
Alors les Scribes et les Pharisiens lui amenèrent une femme surprise en adultère, et l'ayant fait avancer, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
Or Moïse, dans la Loi, nous a ordonné de lapider de telles personnes. Vous, donc, que dites-vous.
C'était pour l'éprouver qu'ils l'interrogeaient ainsi, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait sur la terre avec le doigt.
Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit:» Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre.»
Et s'étant baissé de nouveau, il écrivait sur la terre.
Ayant entendu cette parole, et se sentant repris par leur conscience, ils se retirèrent les uns après les autres, les plus âgés d'abord, puis tous les autres, de sorte que Jésus resta seul avec la femme qui était au milieu.
Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, lui dit: « Femme, où sont ceux qui vous accusent ? Est-ce que personne ne vous a condamnée ?
Elle répondit: « Personne, Seigneur»; Jésus lui dit »Je ne vous condamne pas non plus. Allez, et ne péchez plus.»