Lc 4,23-30

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 4,23-30.
En ce temps-là , Jésus dit aux pharisiens : « Sans doute, vous m'appliquerez ce proverbe : Médecin, guéris-toi toi-même; et vous me direz : Toutes les grandes choses que nous avons appris que vous avez faites à Capharnaüm, faites-les ici dans votre patrie.»
Et il dit : « En vérité, je vous le dis, aucun prophète n'est en faveur dans sa patrie.
Je vous le dis, en vérité, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Elie, lorsque le ciel fut fermé pendant trois ans et six mois, quand il y eu une grande famine sur toute la terre;
et Elie ne fut envoyé vers aucune d'elles, mais à Sarepta de Sidon, vers une femme veuve.
Et il y avait beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée; et aucun d'eux ne fut guéri, mais Naaman le Syrien. »
En entendant cela, ils furent tous remplis de colère dans la synagogue,
et s'étant levés, ils le poussèrent hors de la ville, et le menèrent jusqu'au sommet de la montagne, sur laquelle leur ville était bâtie, pour le précipiter.
Mais lui, passant au milieu d'eux, s'en alla.