Mc 6,47-56

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6,47-56.
En ce temps-là , le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et Jésus était seul à terre.
Voyant qu'ils avaient beaucoup de peine à avancer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer; et il voulait les dépasser.
Mais eux, le voyant marcher sur la mer, crurent que c'était un fantôme et poussèrent des cris.
Tous en effet le virent et ils furent troublés. Aussitôt il parla avec eux et leur dit : « Prenez confiance, c'est moi, ne craignez point. »
Et il monta auprès d'eux dans la barque, et le vent tomba. Ils étaient intérieurement au comble de la stupéfaction,
car ils n'avaient pas compris pour les pains, et leur cœur était aveuglé.
Ayant traversé, ils abordèrent à Génésareth et accostèrent.
Quand ils furent sortis de la barque, (des gens) l'ayant aussitôt reconnu,
parcoururent toute cette contrée, et l'on se mit à apporter les malades sur les grabats, partout où l'on apprenait qu'il était.
Et partout où il entrait, bourgs, ou villes, ou fermes, on mettait les malades sur les places, et on le priait de leur laisser seulement toucher la houppe de son manteau; et tous ceux qui pouvaient toucher étaient guéris.