Mt 20,17-28

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 20,17-28.
En ce temps-là , Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les Douze disciples, et il leur dit en chemin : Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort,
et ils le livreront aux Gentils pour être bafoué, flagellé et crucifié; et il ressuscitera le troisième jour. »
Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de lui avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande;
Il lui dit : « Que voulez-vous ? » Elle lui dit : « Ordonnez que mes deux fils, que voici, siègent l'un à votre droite, l'autre à votre gauche, dans votre royaume. »
Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que, moi, je dois boire ? — Nous le pouvons, » lui dirent-ils.
Il leur dit : « Vous boirez, en effet, mon calice; quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder; c'est pour ceux pour qui mon Père l'a préparé. »
Ayant entendu cela, les dix autres s'indignèrent contre les deux frères.
Mais Jésus les appela et dit : « Vous savez que les chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent leur empire sur elles.
Il n'en sera pas ainsi parmi vous; au contraire, celui qui voudra devenir grand, parmi vous, se fera votre serviteur;
et celui qui voudra, parmi vous, être premier, se fera votre esclave.
C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. »