Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Editorial du n° 44 de nov. 2016 - Aux Sources du Carmel - Honorer le Sacré-Cœur, abbé Dubroeucq

Accès aux archives du bulletin du Tiers-Ordre du Carmel
Accès à la page du Tiers-Ordre du Carmel
Accès aux pages consacrées aux oeuvres de Tradition
Accès aux revues de presse du monde de la Tradition
Accès aux bulletins et revues du monde de la Tradition
Accès au Tiers-Ordre de Saint-Pie X

Aux Sources du Carmel
Honorer le Sacré-Cœur

Bulletin du Tiers-Ordre séculier pour les pays de langue française

Editorial du n° 44 de novembre 2016, abbé Dubroeucq

 

Cher frère, Chère sœur,

Si l’on veut honorer le Sacré-Cœur selon les intentions du Sauveur qui le révèle et de l’Église qui le propose, comme si l’on veut trouver en lui tous les secours, toutes les douceurs, toutes les richesses qu’il brûle de donner aux âmes, c’est dans le sacrement de l’Eucharistie qu’il le faut chercher, là qu’il le faut honorer et adorer, parce que c’est là qu’il est réellement présent et vivant ; là qu’il veut se donner réellement à chacun de nous par la manducation de la communion. En d’autres termes, le Cœur de Jésus dans l’Eucharistie est corporellement et spirituellement, l’objet concret, complet et adéquat de la dévotion envers le Sacré-Cœur. C’est, en fait, dans le Saint Sacrement que le Sauveur le montre, et c’est là qu’il devait le montrer.

Aussi est-ce dans l’Eucharistie que Notre-Seigneur apparaît le plus souvent à sainte Marguerite-Marie et qu’il révèle son Cœur, foyer de sa vie ; c’est des fautes commises contre son Sacrement qu’il montre son Cœur offensé et blessé ; c’est l’amour pour l’Eucharistie qu’il réclame pour apaiser la soif ardente dont son Cœur est embrasé. Dans le Bref de la béatification de la sainte, le pape Pie IX ratifie le fait de l’apparition de Notre-Seigneur dans le Saint-Sacrement, quand il demanda la fête de son divin Cœur :

« L’auteur et le consommateur de notre foi ne poursuit rien plus ardemment, sinon d’allumer dans les âmes la flamme de l’amour dont brûle son propre Cœur. Pour développer cet incendie, il a voulu voir instituer dans l’Église la vénération et le culte de ce divin Cœur. Et, un jour que la Bienheureuse priait avec plus de ferveur devant le très auguste sacrement de l’Eucharistie, Notre-Seigneur lui signifia qu’il aurait pour très agréable qu’on rendît un culte nouveau à son divin Cœur consumé d’amour pour les hommes (1)»

« On n’aura jamais la vraie connaissance de Jésus crucifié, écrivait le pape Pie XII, si l’on ne pénètre pas dans la mystique intimité de son Cœur. Et l’on ne pourra facilement concevoir la force de l’amour qui poussa le Christ à se faire notre nourriture spirituelle, si l’on ne pratique ce culte du Cœur eucharistique de Jésus, dont le but est précisément, selon les paroles de Notre prédécesseur d’heureuse mémoire Léon XIII, d’honorer “l’acte d’amour suprême par lequel notre Rédempteur, laissant déborder toutes les richesses de son Cœur, institua le sacrement adorable de l’Eucharistie, afin de pouvoir demeurer avec nous jusqu’à la consommation des siècles (2)». En effet, « l’Eucharistie n’est pas une petite parcelle de son Cœur ; mais il nous l’a donnée dans la charité totale de son Cœur (3)»

Le Cœur de Jésus dans l’Eucharistie est l’objet présent, actuel et immédiat de cette dévotion, parce que ce n’est que là que nous pouvons le trouver ici-bas ; nous voulons y reconnaître d’abord l’amour qui nous donne actuellement son Sacrement, parce que c’est celui qui nous touche de plus près. Mais dans ce Cœur, comme dans le centre vivant de toutes les merveilles du Verbe incarné, nous voulons adorer tout son passé de vie humaine, de vertus, de bienfaits et de souffrances ; nous voulons adorer tout son avenir, c’est-à-dire ce qui fut pour lui, pendant sa vie de voyageur, l’avenir, et ce qui le demeure encore pour nous, sa gloire céleste, son règne éternel et sa béatitude à la possession de laquelle il nous appelle.

Celui-là la considère imparfaitement, qui ne voit dans l’Eucharistie que l’amour du don présent. Ce présent fait revivre tout le passé du Christ pour sa gloire et pour notre bien ; ce présent amène jusqu’à nous sa royauté éternelle pour nous la faire connaître à l’avance, ce qui est un avant-goût du bonheur qu’elle nous réserve. L’Eucharistie est la réalisation concrète de cette grande parole de saint Paul : « Christus heri, et hodie, ipse et in saecula (4)» Là revit le Christ du passé, là vit le Christ du présent, là anticipe sa vie le Christ de l’éternité.

Pour comprendre et honorer dans la plénitude de ses amours, de ses fonctions et de ses fins miséricordieuses le très saint Cœur du Christ eucharistique, il faut le considérer dans cette plénitude de l’amour qu’il évoque, de l’amour qu’il prépare, de l’amour qu’il donne : Cœur de chair, formé du sang de Marie ; Cœur glorifié, rempli des gloires de la Résurrection ; Cœur sacramentel, anéanti sous les symboles qui lui permettent de s’immoler en victime et de se donner en nourriture.

Dans un sermon sur l’action de grâces, le R.P. Augustin-Marie du Très Saint Sacrement disait :

« Le vrai Maître de chapelle, c’est le Cœur de Jésus-Christ dans la Divine Eucharistie ; c’est de Lui qu’il faut recevoir le diapason ; c’est ce Cœur divin dont les actes d’amour battent la mesure de notre reconnaissance, dont les adorations enflammées dirigent et entraînent nos voix, nos cœurs dans les chants de louange que nous devons au Très-Haut, Per Christum Dominum nostrum. Oui, par Lui seul, les anges eux-mêmes louent la Majesté de Dieu et la glorifient (5)»

Bien chers tertiaires, à la lecture de ce bulletin, nourrissez votre dévotion au Cœur eucharistique de Jésus. N’est-ce pas ce contact avec l’Humanité sainte de Jésus qui a enflammé l’âme de la grande sainte Thérèse et l’a conduite à une si haute sainteté ? Souvenez-vous de l’importance qu’elle donne à l’action de grâces après la communion. Comme elle, et avec Notre-Dame, soignons ce moment si important de notre journée qui peut transformer notre vie et celle de notre prochain.

Je vous bénis.

Abbé L.-P. Dubrœucq

 

 

Notes

(1) 19 août 1864.
(2) Litt. Apost. Quibus Archisodalitas a Corde Eucharistico Jesu ad S. Joachim de Urbe erigitur, 17 février 1903 : Acta Leonis XIII (1903) 307 sqq.
(3) Pie XII, Enc. Haurietis aquas, 15 mai 1956 ; in P. Cattin, O.P., Sources de la vie spirituelle, t. 2, Éd. St Paul, Fribourg 1961, n°3170, p.1322-1323
(4) .Heb,3,8.
(5) R.P. Hermann Cohen, Sermon sur l’action de grâces en l’église sainte Clotilde de Paris, revue Carmel, mars 1989, n°54.

 

 

Retraites carmélitaines

Retraites carmélitaines

Retraites mixtes (hommes et dames),ouvertes principalement aux tertiaires du carmel mais aussi aux personnes intéressées par la spiritualité du carmel.

Inscriptions auprès de M. l'abbé Dubroeucq au prieuré de Gastines  tél: 02 41 74 12 78


Tél: au prieuré Saint Louis-Marie Grignon de Montfort, 49380 Faye d'Anjou ou au 06 16 80 63 17

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 121

Le sacrement de pénitence

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Juillet 2019 : activités proposées par l'école Saint Joseph des Carmes (camp travaux, camp vélo)
Vox cantorum : camp de vacances pour garçons à partir de 8 ans - 30 juin au 6 juillet 2019 à Châteauroux (36)
Camp Saint-Joseph pour garçons de 8 à 13 ans à Bourg-Saint-Pierre, du 6 au 20 juillet 2019
Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 12 et du 15 au 30 Juillet 2019
Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp garçons du 1er au 15 août 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp itinérant à vélo Raid Saint Christophe du 5 au 19 août 2019 pour les garçons de 14 à 17 ans

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp filles du 17 au 31 juillet 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 19 août 2019
06:50 20:58