Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Ils l'ont découronné - Partie III : Le catholicisme libéral

Accès à tous les documents de la bibliothèque de La Porte Latine
Accès aux Œuvres de Mgr Lefebvre


Partie III : Le catholicisme libéral
La subversion de l’Eglise opérée par un concile


Résumé : Prédiction de Roca. Hésitation de Pie XI et Pie XII pour l’ouverture d’un concile. Décision de Jean XXIII.

Les détails de l’entreprise de subversion de l’Eglise et de la papauté projetée par la secte maçonnique ont été vus il y a plus d’un siècle par un grand illuminé, le chanoine Roca. Mgr Rudolf Graber dans son livre Athanase cite les œuvres de ce Roca (1830-1893), prêtre en 1858, chanoine honoraire en 1869. Ensuite excommunié, il prêcha la révolution, annonça l’avènement de la synarchie. Dans ses écrits il parle souvent d’une « Eglise nouvellement illuminée« , qui serait, annonce-t-il, influencée par le socialisme de Jésus et de ses Apôtres. « La nouvelle Eglise, prédit-il, qui probablement ne pourra plus rien garder de l’enseignement et de la forme primitive de l’ancienne Eglise, recevra néanmoins la bénédiction et la juridiction canonique de Rome ». Roca annonce aussi la réforme liturgique : « Le culte divin tel que la liturgie, le cérémonial, le rituel, tels que les prescriptions de l’Eglise romaine les règlent, subira une transformation à la suite d’un concile œcuménique (…) qui lui rendra la simplicité respectable de l’âge d’or apostolique, en accord avec l’état nouveau de la conscience et de la civilisation moderne ».
Roca précise les fruits de ce concile : « Il en ressortira une chose qui fera la stupéfaction du monde et qui jettera le monde à genoux devant son Rédempteur. Cette chose sera la démonstration de l’accord parfait entre l’idéalité de la civilisation moderne et l’idéalité du Christ et de son Evangile. Ce sera la consécration du Nouvel Ordre Social et le baptême solennel de la civilisation moderne ».
Autrement dit toutes les valeurs de la soi-disant culture libérale seront reconnues et canonisées à la suite du concile en question.
Puis voici ce que Roca écrit sur le pape : « Un sacrifice se prépare, qui présentera une pénitence solennelle (…). La papauté tombera, elle mourra sous le couteau sacré que les Pères du dernier concile forgeront. Le César pontifical est l’hostie consommée pour le sacrifice ». — Il faut avouer que tout cela est en passe d’arriver comme le dit Roca, à moins que Notre Seigneur ne l’empêche ! — Enfin Roca désigne les nouveaux prêtres qui paraîtront, du nom de « progressistes » ; il parle de la suppression de la soutane, du mariage des prêtres… autant de prophéties !
Voyez comment Roca a bien vu le rôle déterminant d’un dernier concile œcuménique, dans la subversion de l’Eglise !

***

Mais il n’y a pas que les ennemis de l’Eglise à mettre le doigt sur les bouleversements qu’apporterait un concile œcuménique réuni à une époque où les idées libérales auraient déjà bien pénétré l’Eglise.
Au consistoire secret du 23 mai 1923, raconte l’abbé Dulac1, Pie XI interrogea les cardinaux de Curie sur l’opportunité de convoquer un concile œcuménique. Ils étaient une trentaine (…) : Merry del Val, De Lai, Gasparri, Boggiani, Billot… Billot disait : « On ne peut se dissimuler l’existence de divergences profondes au sein de l’épiscopat lui-même… (Elles) risquent de donner lieu à des discussions qui se prolongeront indéfiniment ». Boggiani rappelait les théories modernistes, dont, disait-il, une partie du clergé et des évêques ne sont pas exempts. « Cette mentalité peut incliner certains Pères à présenter des motions, à introduire des méthodes incompatibles avec les traditions catholiques ». (…) Billot est encore plus précis. Il dit sa crainte de voir le concile « manœuvré » (sic) par « les pires ennemis de l’Eglise, les modernistes, qui s’apprêtent déjà, comme des indices certains le montrent, à faire la révolution dans l’Eglise, un nouveau 1789 » .
Quand Jean XXIII reprit l’idée, déjà caressée avant lui par Pie XII2, de convoquer un concile œcuménique, « il se fit lire, raconte le P. Caprile3 les documents au cours de quelques promenades dans les jardins du Vatican… » c’est tout. Mais sa décision était prise. Il affirma à plusieurs reprises l’avoir prise sous une inspiration soudaine du Saint-Esprit4 : « Obéissant à une voix intérieure que Nous considérons comme venue d’une impulsion supérieure, Nous avons jugé le moment opportun pour offrir à l’Eglise catholique et à toute la famille humaine un nouveau concile œcuménique »5. Cette « inspiration du très Haut », cette « sollicitation divine », comme il l’appelle encore, il la reçut le 25 janvier 1959, alors qu’il se préparait à célébrer une cérémonie à Saint-Paul-Hors-les-Murs à Rome et il s’en ouvrit aussitôt après la cérémonie aux dix-huit cardinaux présents. — Mais cette inspiration fut-elle vraiment divine ? cela paraît douteux ; son origine me parait être tout autre…

***

En tout cas, une réflexion d’un vieil ami du cardinal Roncalli, futur Jean XXIII, est éclairante à ce sujet : A la nouvelle de la mort de Pie XII, le vieux Dom Lambert Beauduin, ami de Roncalli, confiait au R.P. Bouyer : « S’ils élisent Roncalli, tout serait sauvé : il serait capable de convoquer un concile et de consacrer l’œcuménisme »6. Comme le montre l’abbé Bonneterre, Dom Lambert Beauduin connaissait bien le cardinal Roncalli, il savait dès 1958 que Roncalli, une fois devenu pape, réaliserait l’œcuménisme et ceci, de façon bien possible, par un concile. Or qui dit œcuménisme, dit liberté religieuse et libéralisme. La « révolution en tiare et en chape » ne fut pas une improvisation. Je tâcherai dans le prochain entretien de vous en faire revivre le déroulement lors du concile Vatican II.



  1. Raymond Dulac, La collégialité épiscopale au IIe concile du Vatican, Paris, Cèdre, 1979, p. 9-10.
  2. Op. cit. p. 10 ; Frère Michel de la Sainte Trinité, Toute la vérité sur Fatima, le 3e secret, p. 182-199.
  3. Dans son histoire de Vatican II. cf. Dulac, op. cit. p. 11.
  4. Cf. Jean XXIII et Vatican II sous les feux de la pentecôte luciférienne, in Le Règne social de Marie, Fatima janvier-février 1985, p. 2-3.
  5. Bulle Humanae salutis.
  6. L. Bouyer, Dom Lambert Beauduin, un Homme d’Eglise, Casterman, 1964, p. 180181, cité par l’abbé Didier Bonneterre in Le Mouvement liturgique, Ed. Fideliter, 1980, P. 119.

 

Page précédente       Page suivante

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 121

Le sacrement de pénitence

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Juillet 2019 : activités proposées par l'école Saint Joseph des Carmes (camp travaux, camp vélo)
Vox cantorum : camp de vacances pour garçons à partir de 8 ans - 30 juin au 6 juillet 2019 à Châteauroux (36)
Camp Saint-Joseph pour garçons de 8 à 13 ans à Bourg-Saint-Pierre, du 6 au 20 juillet 2019
Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 12 et du 15 au 30 Juillet 2019
Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp garçons du 1er au 15 août 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp itinérant à vélo Raid Saint Christophe du 5 au 19 août 2019 pour les garçons de 14 à 17 ans

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp filles du 17 au 31 juillet 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 24 juillet 2019
06:15 21:39