Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Sainte Hildegarde de Vintzgau

Accès à la page bibliothèque de La Porte Latine
Accès aux lectures proposées par LPL
Accès à la vie des saints en lecture sur La Porte Latine

Sainte Hildegarde de Vintzgau


La Bienheureuse Hildegarde, née en 757 ou 758, est la fille du comte bavarois Gérold 1er, comte de Vintzgau, et d’Emma d’Alémanie.

Elle est mariée à Aix-la-Chapelle dans le premier tiers de l’an 771 à Charles 1er le Grand (Charlemagne), roi des Francs. Ce mariage fut autorisé par le pape Etienne III qui jugeait adultère la précédente union de Charles avec Désidérade pour laquelle il avait répudié sa première femme Himiltrude. Himiltrude était enfermée vraisemblablement au couvent Sainte-Gertrude de Nivelles en Belgique où elle a pu très vite décéder, et où elle est ensevelie.

Hildegarde donne à Charlemagne quatre fils et cinq filles, à commencer par Charles « le Jeune » en 772. Le pape Adrien 1er appelle Charlemagne au secours en raison des menaces lombardes. Hildegarde accompagne son époux lors de l’expédition en Italie (773-774), elle est présente lors du siège victorieux de Pavie où elle donne naissance à Adélaïde qui meurt sur le chemin du retour dans le sud de la France, autant dire en Provence. Reine des Francs, elle devient ainsi reine des Lombards.

Elle met au monde Rotrude en 775, puis en 777 Carloman qui est baptisé par Adrien 1er.

Participant à la campagne en direction de l’Espagne, elle donne naissance à des jumeaux, Louis 1er et Lothaire 1er, à Chasseneuil en Poitou le 16 avril 778. Cependant Lothaire décède en 779 ou 780.

Elle met au monde Berthe vers 780. Charlemagne déshérite Pépin (1) « le Bossu » fils d’Himiltrude, sa première femme, et associe les fils d’Hildegarde à son royaume : Charles « le Jeune » roi des Francs, Carloman, renommé Pépin, roi d’Italie, Louis, roi d’Aquitaine. Adrien 1er les couronne le 16 avril 781. À Rome, Hildegarde offre au pape Adrien Ier une couverture (couvre-autel) pour l’autel de l’église Saint-Pierre. Sur le retour, Hildegarde donna naissance à Gisèle en 781, laquelle fut baptisée par Tomaso Grassi, archevêque de Milan.

Hildegarde est l’amie de nombreux religieux et religieuses, en particulier de sainte Lioba, originaire du Wessex, bénédictine qui fonda l’abbaye de Tauberbischofsheim (2) puis d’autres couvents. Hildegarde la fait venir de Schonersheim (3) à Aix-la-Chapelle pour la consulter dans des affaires difficiles ; Hildegarde ne put la retenir plus assidûment à la cour.

Hildegarde fait des donations au monastère insulaire de Reichenau (sur le lac de Constance). Elle dote celui de Kempten (en Souabe, à l’est du lac de Constance) des reliques des saints martyrs Gordien et Epimaque.

Elle décède, avant ses propres parents, le 30 avril 783 à la résidence royale de Thionville, des suites de ses neuvièmes couches, donnant naissance à une petite Hildegarde qui ne survivra que quarante jours (selon Paul Diacre).

Le corps de la Bienheureuse Hildegarde est inhumé dans l’église Saint-Arnoul de Metz qui deviendra nécropole carolingienne. Une partie de ses reliques est déposée à l’abbaye de Kempten et y donnera lieu à beaucoup de miracles.

Ainsi, ses enfants Adélaïde, Lothaire et Hildegarde, décédés en bas-âge, sont depuis au Ciel. Charles « le Jeune » décèdera, célibataire, le 4 décembre 811. Ses filles Rotrude et Gisèle furent empêchées par leur père ou leur frère Louis de se marier. Carloman « Pépin » décède le 8 juillet 810 sans descendant légitime attesté. Berthe aurait été mariée peu de temps au comte Angilbert (4), puis ils se sépareront et entreront en religion. Quant à Louis 1er, il héritera de l’empire dès l’an 813, et sa descendance mâle et légitime règnera en France jusqu’en 987, et s’éteindra en 1012.

La bienheureuse Hildegarde est la patronne de la fameuse sainte Hildegarde, future abbesse de Rupertsberg, près de Bingen au XIIème siècle.

Abbé Laurent Serres-Ponthieu

 

Notes

(1) Ayant comploté contre son père en 792, il est claustré dans le monastère de Prüm où il décède en 811 de la peste.
(2) Entre Stuttgart et Würzburg.
(3) Entre Ulm et Nüremberg.
(4) Angilbert mourra en saint et sera canonisé par Pascal II.

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Vendredi 18 octobre 2019
08:17 18:55