Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   10 avril 2015 - Polémique : Elkabbach Compare la conversion de la soeur de BHL au catholicisme à la Shoah

Accès aux archives des "Insolites"de LPL
Accès à la page d'accueil de La Porte Latine
Accès à la vidéothèque de La Porte Latine

10 avril 2015 - Polémique : Elkabbach Compare la
conversion de la soeur de BHL au catholicisme à la Shoah


Sur Public Sénat le 10 avril dernier, Jean-Pierre Elkabbach recevait Véronique Lévy, soeur du funeste BHL et auteur de Montre-moi ton visage (éd. du Cerf) dans lequel elle raconte sa conversion au christianisme. Elkabbach a alors comparé à mi-mot la conversion des juifs à la Shoah. Et de ponctuer son propos par un « Dieu peut vous faire le signe de revenir vers nous », au mépris de tous les codes de déontologie. Réaction de Jean-Marie Elie Setbon, juif orthodoxe et rabbin, qui a lui aussi connu son chemin de Damas (De la kippa à la Croix, éd. Salvator) (1). 

La Porte Latine intégre cet article dans sa rubrique "Les Insolites de LPL" eu égard à l'égarement, voire à la panique, qui semble saisir certains devant leur refus de reconnaître la Vérité ce qui les conduit à des situations ubuesques dont ils pensent s'échapper par un déni permanent de la réalité...

La Porte Latine

Voir aussi notre vidéo : Bernard-Henri Lévy foudroyé
par la conversion de sa soeur Véronique au Catholicisme

 

Après une surprenante remarque de Jean-Pierre Elkabbach - Entretien avec Jean-Marie Elie Setbon

Présent - Véronique Lévy explique qu'un chrétien est « un juif accompli ». Partagez-vous ce sentiment ?

Jean-Marie Elie Setbon - Je suis en désaccord avec cette formule. Sur le plan religieux, spirituel et divin, il est extrêmement important de ne pas prendre notre « moi » en tant que référence, mais il convient de s'effacer derrière Dieu, sa Parole, la Tradition et le Magistère de l'Eglise. Il n'est dit nulle part dans les Ecritures saintes que les juifs deviendront des « juifs accomplis ». Ni de la part des prophètes, ni de la part du Christ, ni dans les épîtres. Les termes utilisés seront « repentezvous, convertissez-vous ». Dans le prologue de saint Jean, il est écrit : « A tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir d'être enfants de Dieu. » Il est bien dit « tous », et non seulement les juifs. Et nous devenons enfant de Dieu, et non « juif accompli ». Donc je propose à certaines personnes de bien s'imprégner des Ecritures avant de répéter cette formule du cardinal Lustiger, que je respecte beaucoup par ailleurs, et d'en faire une vérité universelle.

— « Il vaut mieux pour les juifs que leur destinée ne soit pas de se fondre dans des conversions qui les fassent disparaître, pire que d'autres ont essayé de le faire. » Cela sonnerait « la fin du peuple de Moïse ». Comment analysez-vous cette affirmation de Jean-Pierre Elkabbach en réponse à Véronique Lévy ?

— Ces propos sont très graves, ne font pas honneur à l'intelligence, mais expriment une émotion. Je propose quelques questions à M. Jean-Pierre Elkabbach que je soumets à sa méditation. Savez-vous ce que certains grands rabbins aux Etats-Unis ont dit pendant la guerre sur l'attitude des juifs américains qui étaient indifférents à la souffrance des juifs d'Europe ? Savez-vous que les rabbins aux Etats-Unis estiment que lorsque des juifs s'assimilent et se marient avec des non-juives, il y a une disparition du peuple juif par le juif lui-même ? Savez-vous combien des juifs se sont assimilés et donc ont disparu totalement de leur judaïsme par rapport aux juifs qui se sont convertis au catholicisme ? Connaissez-vous Edith Stein, morte dans un camp en tant que juive convertie, devenue depuis sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix ? Savez- vous qu'Hitler ne faisait pas de différence entre les juifs et les juifs convertis, distinction que vous vous autorisez ?

Je pensais que l'influence du cardinal Lustiger avait pu apporter certaines choses aux regards du juif sur la conversion au catholicisme, et je m'aperçois qu'à travers les propos de Jean-Pierre Elkabbach il n'en est rien !

— Subissez-vous vous aussi l'incompréhension, voire le mépris, de vos anciens coreligionnaires ?

— Au début de ma conversion, oui, mais pas de tout le monde. Maintenant il y a un silence total de leur part, et il arrive même que certains amis me disent bonjour avec un sourire quand on se voit. Vous n'allez peut-être pas le croire, mais je reçois beaucoup plus de mépris et d'incompréhension de certains évêques, prêtres et d'autres personnes qui sont dans le dialogue judéo- chrétien.

— Justement, que répondez-vous aux catholiques, parfois membres du clergé, qui vous accusent de mettre à mal le dialogue judéo-chrétien, et de ne pas être fidèle à l'enseignement de Vatican II, notamment sa déclaration Nostra Ætate, fondement du dialogue inter-religieux ?

— Je viens d'arriver au sein de l'Eglise catholique. Même si j'ai moins d'expérience que d'autres, je le vois comme une qualité puisque j'ai un regard neuf. A eux aussi je leur poserai quelques questions… L'Eglise commence-t-elle avec Vatican II ? Ce concile est-il pastoral ou dogmatique ? Ces membres du clergé qui n'évangélisent plus pensent- ils que si évangélisation il y a, elle serait pour tout le monde sauf pour les juifs ? Jésus, saint Paul, saint Pierre, saint Jacques se seraient- il trompés ? Ou bien lorsqu'ils ont évangélisé les juifs, ce n'était que pour un temps donné, celui de leur passage sur Terre ? Jésus a-t-il commis une erreur lorsqu'il est apparu au grand rabbin de Rome, le rabbin Zolli, le jour de Yom Kipour ? Jésus s'est-il trompé lorsque saint Luc nous dit chapitre 24, 46-48 : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu'il ressusciterait d'entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem » ?

Ce dialogue n'est-il pas devenu une idéologie ? Et donc une dictature intellectuelle, spirituelle ?

Propos recueillis pour Présent par Louis Lorphelin louis-lorphelin@present.fr

 

(1) Toutes les informations sur www.delakippaalacroix.fr

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Messes dans l'Océan Indien en août 2018
Madagascar
La Réunion
L'Île Maurice


Cahiers Saint Raphaël n° 131 - Le piège des écrans
Lettre de l'école St-Jean-Bosco de Marlieux n° 30 - Mens sana in corpore sano, par M. l'abbé L. Girod
Le Petit Echo de N-D n° 55 d'août 2018 - Pour servir à la cause de Benoîte Rencurel
Marie Reine des Coeurs - Lettre de liaison nº 158 - L'âme mariale et montfortaine d'Edel Quinn,
abbé Castelain

Vers les sommets d'août 2018 - Ton
mot d'ordre : fidélité, abbé Gérard

La Malle aux Mille Trésors n° 64 de
juillet-août 2018


Catéchisme n° 99
Le troisième commandement

Catéchisme par
correspondance

Actualisation des cours de catéchisme par correspondance dispensés par les Soeurs de la FSPX


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été
Visionner la vidéo de présentation

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 16 août 2018
06:46 21:04

  Suivez notre fil RSS