Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   3 au 8 novembre 2014 : l'Italie de Saint François de Florence à Assise

Accès à la page des autres pèlerinages de la Tradition en France
Accès à la page des autres pèlerinages de la Tradition dans le monde
Accès au calendrier des activités du monde de la Tradition

 


3 au 8 novembre 2014 : l'Italie de
Saint François de Florence à Assise

 

 

Florence – Assise et la « vallée sainte de Rieti »

Du 03 au 08 novembre 2014 6 jours/5 nuits

Magnifique parcours sur les pas de saint François dans ses principaux sanctuaires : l’Alverne où notre père reçut les stigmates, la ville d’Assise berceau de l’ordre, et les sanctuaires peu connus de la « Vallée Sainte de Rieti ». Saint François vécut aussi dans cette région, partie de l’actuel Latium, campagne vallonnée aux paysages magnifiques et paisibles, aux bords de lacs… Là il écrivit la règle des frères mineurs, là encore il inventa la première représentation de la Crèche…

 

 

Programme détaillé

Jour 1 – Lundi 3 novembre      Paris – Florence

En fin de matinée, rendez-vous à l’aéroport de Paris-Roissy CDG et envol à destination de Florence. Arrivée à l’aéroport de Florence dans l’après-midi, puis transfert vers l’hôtel. Installation, puis dîner inclus et nuit à Florence.

 

Jour 2 – Mardi 4 novembre  Florence – l’Alverne

Matinée consacrée à la visite de Florence.

Le Duomo ou cathédrale Santa Maria del Fiore, la cinquième église d’Europe par sa taille et la plus grande coupole en appareil maçonné jamais construite, de Filippo Brunelleschi. On peut voir, à l’intérieur, une des plus grandes fresques narratives.

L’église Santa Croce, édifiée en 1294 sur les fondations d’une petite église bâtie par les frères peu de temps après la mort de saint François, hors des murs de la ville.

Son couvent offrit l’hospitalité à des personnages célèbres de l’histoire de l’Église, tels saint Bonaventure, saint Antoine de Padoue, saint Bernardin de Sienne ou encore saint Louis d’Anjou, évêque de Toulouse. Avec son architecture gothique imposante, ses merveilleuses fresques, ses retables d’autel, ses précieux vitraux et ses nombreuses sculptures, cette église représente l’une des pages les plus importantes de l’histoire de l’art florentine dès le XIIIème siècle.

Le couvent San Marco, où l’on admire les superbes fresques réalisées à partir de 1438 par Jean de Fiesole, frère dominicain connu sous le nom de Fra Angelico.

En début d’après-midi, départ pour l’Alverne. Dans cette région sauvage de Toscane, saint François cherchait un lieu de solitude pour la prière, lorsque le comte Roland, seigneur du lieu, vint le trouver. Connaissant ses intentions et touché intérieurement par un tel exemple de vie pauvre et offerte à Dieu, il lui donna le haut du mont Alverne. Visite de ce lieu où saint François reçut en 1224 les stigmates de la Passion.

Messe au cours des visites dans l’un des sanctuaires. Déjeuner et dîner inclus. Nuit à l’Alverne.

 

Jour 3 – Mercredi 5 novembre    Sansepolcro – Gubbio

Le matin, route de l’Alverne vers l’Ermitage de Montecasale, à 700 m d’altitude sur les versants des Apennins. En ce lieu solitaire entouré de bois, saint François se retira quelques jours après avoir reçu les stigmates. Saint Antoine de Padoue et saint Bonaventure y séjournèrent également.

Puis découverte de Gubbio, où François vécut avec les lépreux et les soigna. De ce lieu, on retient en particulier l’épisode du loup apprivoisé par le saint. Sur cet emplacement a été édifiée l’église de la Vittorina.
Le soir, arrivée à Assise.

Messe au cours des visites dans l’un des sanctuaires. Déjeuner et dîner inclus. Nuit à Assise.

 

Jour 4 – Jeudi 6 novembre      Assise

Le matin, visite de la Basilique Saint-François. Après sa canonisation par Grégoire IX en 1128, la basilique et le couvent attenant furent édifiés en 1230 pour abriter le tombeau de saint François.

Puis la basilique Sainte-Claire, construite entre 1257 et 1265 sur les fondations de l’église Saint-Georges préexistante dont ont été préservées une chapelle et la crypte, dans laquelle est conservée le corps de sainte Claire, première disciple féminine de saint François, morte en 1253.

Visite du couvent de San Damiano. Ce fut le premier lieu où saint François demeura après sa conversion. C’est là qu’il entendit l’appel décisif de Dieu : « Va François et répare mon Eglise en ruine ». Le couvent lui sera ensuite donné par les bénédictins pour l’installation de sainte Claire et des premières « Pauvres Dames ».

Enfin, la basilique de Sainte-Marie-des-Anges, qui abrite la Portioncule, petite chapelle du VIème siècle que saint François restaura en 1209 et où il fonda l’ordre des Frères Mineurs. C’est là qu’il mourut le 3 octobre 1226.

Messe au cours des visites dans l’un des sanctuaires. Déjeuner et dîner inclus. Nuit à Assise.

 

Jour 5 – Vendredi 7 novembre     Rivotorto – Fonte Colombo – Greccio

Passage par le sacro Tugurio de Rivotorto : ce « tugurio », « taudis », fut le premier lieu où saint François demeura avec ses frères. C’est là qu’il écrivit la première règle approuvée par le pape Innocent III en 1209.

Puis route vers la « vallée Sainte de Rieti ». Saint François vécut aussi dans cette région, partie de l’actuel Latium, campagne vallonnée aux paysages magnifiques et paisibles, aux bords de lacs… des lieux cachés à flanc de montagne témoins de la vie du Poverello. Visite des sanctuaires franciscains de Fonte Colombo, le « Sinaï franciscain » et de Greccio, la « Bethléem franciscaine », où pour la première fois en décembre 1223 saint François d’Assise organisa la première crèche vivante.

Messe au cours des visites dans l’un des sanctuaires. Déjeuner et dîner inclus. Nuit à Greccio ou Rieti.

 

Jour 6 – Samedi 8 novembre     Poggio Bustone – la Foresta – Rieti

Le matin, visite de deux autres sanctuaires : Poggio Bustone, premier ermitage de la Vallée, le « sanctuaire du pardon » et Santa Maria della Foresta, le « sanctuaire de la souffrance » où il accomplit le miracle de la vigne et écrivit le Cantique des Cantiques.

Enfin, visite du centre historique de la ville de Rieti, avec sa cathédrale Santa Maria Assunta et le Palais des Papes. C’est là que saint Dominique – fondateur de l’ordre des frères Prêcheurs et très lié spirituellement à saint François – fut canonisé par Grégoire IX le 8 juillet 1234 !

Déjeuner, puis transfert en car à l’aéroport de Rome-Fiumicino. Arrivée à Paris dans la soirée.

 

Lien vers la page du site internet qui permet de voir le programme et de s'inscrire en ligne

 

 

Renseignements et inscriptions :

ODEIA
48, Boulevard des Batignolles
75017 Paris
Tel.01 44 09 48 68
contact@odeia.fr

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 13 novembre 2019
07:58 17:12