Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Reportage du pèlerinage des enseignants à ROME du 24 au 29 juillet 2018 - Organisé par Via Sacra

Accès à la page des autres pèlerinages de la Tradition en France
Accès à la page des autres pèlerinages de la Tradition dans le monde
Accès au calendrier des activités du monde de la Tradition

 


Reportage du pèlerinage des enseignants à ROME
du 24 au 29 juillet 2018 - Organisé par Via Sacra


En cette fin de mois de juillet, rendez-vous était donné aux enseignants par Marie Perrin, directrice de l'agence Via Sacra à Rome, et Benedikt, professeur à l'école du prieuré d'Albano, pour la première édition du pèlerinage sur les traces des saints éducateurs chrétiens.

 

Notre séjour commençait le mardi 24 juillet par la visite du couvent dominicain de Saint Sixte-le-Vieux, premier établissement offert par le Pape Honorius III à Saint Dominique en 1218, afin d’y installer son ordre naissant et où des sœurs dominicaines accueillent encore des élèves dans l'école primaire attenante.

Le lendemain, mercredi 25 juillet, c'est sous un soleil resplendissant que nous allions suivre la trace de nos grands saints, en vue de leur confier écoles, aumôniers, professeurs, élèves, parents et enfants. Comme le veut la coutume, nous allions, dès l'aube, saluer Saint Pierre en sa basilique. Alors que le soleil dardait ses premiers rayons, M. l'Abbé d’Orsanne célébrait la Sainte Messe sur l’autel de la tombe de saint Pierre, au plus proche de ses reliques, sous l’autel majeur de la basilique. Un moment de recueillement exceptionnel, dans le silence matinal, seuls dans cette petite chapelle.

Nous profitons de la basilique en visite guidée par Marie, avant que se déverse le flot des pèlerins et des touristes, puis M. l'abbé nous propose de découvrir différents sanctuaires sur notre trajet pour rejoindre le cœur de Rome. Plus tard dans l'après-midi, nous avons la possibilité d’entrer dans les Stanzette de Saint Philippe Neri, aujourd'hui des chambres d'une maison richement ornées, mais qui conservent pieusement les objets de ce grand saint, comme autant de reliques, ainsi que son confessionnal et de magnifiques tableaux.

Puis nous atteignons l'église Saint Ignace, église importante de l'ordre des Jésuites, où nous attend Benedikt. Une sœur nous invite à gravir les marches qui mènent aux anciens dortoirs qu'occupèrent Saint Louis de Gonzague, entre 1585 et 1591, et Saint Jean Berchmans, entre 1618 et 1621, tous deux patrons de la jeunesse étudiante. Là aussi nous sommes frappés par la magnificence du décor réalisé dans les chambres vers la fin du 18e siècle. Nous pouvons retracer le parcours de Saint Louis de Gonzague à l'aide de fresques qui rappellent sa naissance à Mantoue, son oblation à la Sainte Vierge, les difficultés familiales avec son père, seigneur du lieu, sa première communion des mains du Cardinal Charles Borromée, son entrée chez les Jésuites, les épreuves, la maladie et la mort, immédiatement suivie de miracles. L'ensemble est admirablement resitué dans son contexte grâce au support des fiches préparées par Benedikt. Il évoque aussi pour nous le charisme particulier des pères Jésuites pour l'enseignement qui ouvrirent des collèges gratuits non seulement à Rome, mais dans le monde entier. La journée se conclue par la visite de la dernière maison occupée par Saint Ignace de Loyola avant sa mort, juste à côté de l'église du Gesù. Là aussi ses souvenirs sont pieusement conservés en l'état, et l'atmosphère de cette visite nous plonge dans un profond recueillement. Puis nous rejoignons la Basilique des XII Apôtres qui abrite les reliques des saints apôtres Philippe et Jacques Mineur, mais aussi du pape Clément XIV qui interrompit l’activité scolaire jésuite en 1773.

Jeudi 26 juillet au matin, nous franchissons en métro les murs de la ville pour nous retrouver dans la basilique de Saint Paul ; la Messe de la fête de Sainte Anne y étant célébrée par M. l'abbé à 11 heures, les plus courageux d'entre nous avaient mis à profit les premières heures de la matinée pour préalablement se rendre sur l’Aventin à Sainte Sabine, toujours sur les traces de Saint Dominique. L'après-midi, nous sommes attendus chez les Piaristes, congrégation enseignante fondée par Saint Joseph Calasanz (1557-1648). Après la fondation de la première école populaire gratuite en 1597 près de la paroisse Sainte Dorothée au Trastevere, l'ordre s'installe auprès de Saint Pantaléon qui deviendra leur église mère, en plein centre ville. C'est là qu'un père historien nous ouvre la porte des lieux où vécut Saint Joseph Calasanz, nous retraçant son histoire et celle de l'ordre jusqu'à nos jours : depuis l'approbation par le Pape en 1617, les premiers élèves, les épreuves et les miracles, dont une apparition de Notre Dame au fondateur, lui promettant sa protection spéciale pour toutes les écoles des Frères piaristes. Cette congrégation qui a beaucoup souffert la persécution en Espagne durant la guerre civile, avec une centaine de martyrs, y est aujourd'hui encore assez répandue, tout comme dans certains pays d'Afrique, alors qu'elle périclite ailleurs, notamment en Italie. Certains de ses établissements italiens sont actuellement, faute d'élèves inscrits, transformés en centres d'accueil pour migrants… 

Vendredi, sur le conseil de M. l'Abbé qui doit se rendre au Mont Caelius, nous nous rendons à l'église de Saint Grégoire-le-Grand, pape de 590 à 604. Les bas-reliefs y rappellent, entre autres choses, l'efficacité de la Sainte Messe pour délivrer les âmes du Purgatoire, et son antique chaire, son œuvre de réformateur. D'autres saints nous attendent le long de notre parcours, citons simplement Sainte Gemma Galgani, Saint Gabriel de l'Addolorata, Sainte Maria Goretti, Saint Benoît-Joseph Labre. Et c'est à Sainte Marie-Majeure que nous implorons la protection de la Sainte Vierge pour les enfants de France, supplique que nous aurons l'occasion de répéter le lendemain, samedi 28 juillet, dernier jour du pèlerinage, lors de la visite de la Catacombe de Priscille, devant la tombe de Sainte Philomène, patronne de plusieurs de nos écoles catholiques. Après la Sainte Messe célébrée sur place dans l'hypogée des Acili, nos pas nous ramènent en centre ville pour l'ultime étape de notre parcours éducatif, la visite de la grande maison des salésiens à Rome avec la magnifique basilique du Sacré Coeur, à deux pas de la gare Termini. Un frère salésien nous fait revivre les derniers mois de la vie de Saint Jean Bosco, entre 1887 et 1888, en une multitude de petites scénettes qui nous le rendent si présent. Il nous fait comprendre à grands cris que son œuvre est malheureusement ravagée par la crise de l'Eglise, car des sept cents enfants qui occupaient les lieux à Rome, il n'en reste guère. Notre guide nous demande de multiples prières pour l'Eglise d'Italie et se joint à nous pour une dizaine d'action de grâce récitée devant l'autel particulier de Don Bosco.

Nous tenons à remercier les guides Benedikt Egli, à qui revient l'excellente initiative de ce pèlerinage thématique, Marie Perrin pour son professionnalisme et sa joie de vivre, ainsi que M. l'Abbé d’Orsanne avec qui nous avons pu approfondir notre connaissance des églises romaines.

Sources : H.G. Professeure d'italien au CEFOP / Marie Perrin, Via Sacra / La Porte Latine du 9 août 2018

 

VIA SACRA : une nouvelle organisation de voyages

Via Sacra est une organisation de voyages, fondée à Rome par des spécialistes bilingues de 14 ans d'expérience de l'Italie et du métier du voyage, avec l'appui d'un excellent réseau local sur le territoire italien. Née à Rome, berceau de notre culture et de notre Foi, elle invite à se mettre en route, à venir, comme des fils, recueillir ce double héritage culturel et spirituel de tant de siècles.

Aujourd'hui, la plupart des voyages ne se faisant plus à pied, le parcours matériel est de fait plus réduit, se limitant souvent à la marche sur les lieux de visites. Mais le parcours spirituel, lui, demeure toujours, et sans doute, plus que jamais, à notre époque en quête de repères. C'est cet itinéraire que nous vous proposons !

Venez approfondir votre culture et votre vie spirituelle, en empruntant cette route, cette voie sacrée qui vous invite à aller toujours plus loin, toujours plus haut !

 

Renseignements :

Le site Via Sacra

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Catéchisme n° 113

Eucharistie : la communion

Nouvelles parutions

Fideliter n° 247 de janvier-février 2019 - PMA-GPA : complot contre Dieu
Lettre de l'Institut Saint-Pie X de janvier 2019 : Du nouveau à l'Institut, abbé F-M Chautard
La Voix des Clochers en Périgord n° 55 - La lumière du monde, abbé Gabard
L'Acampado n° 145 - La pureté, un tabou ?, abbé X. Beauvais
Apostol nº 128 - Pérégriner pour mériter, abbé J-M. Mavel
Le Chardonnet nº 345 - Lourdes et
les miracles, abbé
P. Petrucci

Apôtres aux Antilles n° 06 - Esclave des écrans, par l'abbé Michel Frament
Spes Unica n° 33 - Pour l'homme ou pour Dieu ?, abbé Ramé
Lettre à nos frères prêtres n° 80 - L'Eglise et le judaïsme
moderne (II)

Unieux - Le Pelican n° 102 : Où nous conduit la République ?, abbé Barrère
Le Ste-Anne n° 310 - Usquequo peccatores gloriabuntur ?, abbé Thierry Legrand
Cahiers Saint Raphaël n° 133 - La génétique contre l'Evolution darwinienne
Mysterium Fidei n° 94 - Le tertiaire est un véritable religieux,
abbé Fernandez

Vers les sommets de février 2019 - Ton mot d'ordre : Loyauté,
abbé Gérard

Mulhouse - Couronne de Marie n° 72 - Pèlerinage de Tradition 2019 :
Servir la Chrétienté

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux

Messes dans l'Océan Indien - Février 2019

Madagascar
Maurice
La Réunion

Agenda 2019

Messes en Nouvelle Calédonie

Février-mars 2019

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Samedi 23 février 2019
07:47 18:23