Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Editorial du Carillon n° 07 de janvier-février 2016 - En toutes choses, considérez la fin, par l'abbé D. Couture

Le District du Canada
Archives des lettres, nouvelles et revues du District du Canada

Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Editorial du Carillon n° 07 de janvier-février 2016
En toutes choses, considérez la fin, par l'abbé D. Couture

 

Editorial de M. l'abbé Daniel Couture, Supérieur du District du Canada

Photo de gauche : abbé Daniel Couture

En toutes choses, considérez la fin.

Diogène, ce philosophe grec de l'antiquité, aurait bien du mal aujourd'hui dans notre société post-moderne à trouver l'homme qu'il cherchait en plein jour avec sa lanterne. « Je cherche un homme ! » Il cherchait en fait à faire réfléchir sur ce qui constitue un principe fondamental de notre nature humaine : avoir un but dans la vie, connaître le principe et fondement de notre existence, croire et vivre pour l'éternité.

Les créateurs de l'internet ont dit explicitement dans les années 1970 que l'un des premiers buts de ce moyen révolutionnaire serait de distraire, de déconcentrer les gens, de leur faire perdre la vue de la fin. Comment remarque-t-on que quelqu'un a perdu la tête? Quand il parle, agit de façon déraisonnable, déconnecté de la réalité, de son passé, de sa famille, sans but, s'accrochant aux détails et oubliant l'essentiel.

Saint Jérémie, quelque 300 ans avant Diogène, l'avait bien dit : « Toute la terre est désolée car il n'y a personne qui réfléchisse dans son coeur ». (12,11)

Voilà ce qui manque le plus aujourd'hui : prendre le temps de réfléchir. C'est un des buts de notre petit Carillon : provoquer à la réflexion, voir les choses contemporaines de haut – sub specie aeternitatis, dirait Pie XII, sous le regard de l'éternité –; de loin, avec les yeux de nos ancêtres qui ont défriché nos terres et planté la foi; et, en profondeur, chercher les causes et les effets, les vrais problèmes et les vraies solutions.

Il ne suffit pas de pleurer sur les ruines de Jérusalem, de notre Belle Province, il faut essayer de comprendre comment nous en sommes arrivés là, et comment procéder pour en rebâtir les murs.

Cette belle expression « la foi de nos ancêtres » est tout un programme. C'était une foi bien comprise d'abord à la maison avec des parents ouverts à la vie et conscients de l'importance de l'éducation chrétienne (pensons à toutes nos institutions d'éducation du passé). C'était une foi vivante de vraie charité chrétienne (cf. toutes nos institutions religieuses hospitalières), centrée sur le grand mystère de
la Messe, coeur de la vraie civilisation (cf. tous nos lieux de culte).

« C'est par l'espérance que nous sommes sauvés. » (Rom., 8, 24) L'espérance qui sauve regarde vers le futur, vers un bien infini à obtenir, certain oui, car elle s'appuie sur l'aide et la promesse divine toute puissante. Or, nous constatons avec effroi une grande perte d'espérance autour de nous, fruit de la perte de la foi dans la vie de l'au-delà et dans la grâce divine. Un exemple tragique de cette perte d'espérance se sent dans ces mots d'une supérieure générale québécoise d'il y a quelques mois, refusant de recevoir une aspirante :

« Chaque Soeur vit le charisme jusqu'à la fin et nous entrevoyons la fermeture normalement comme la plupart des communautés traditionnelles et cela en toute sérénité. 'Il faut savoir partir' comme dirait notre fondateur. En pensant ainsi, ce n'est pas l'avenir de la vie consacrée que nous mettons en danger car elle demeurera toujours, par des personnes qui vivront ces engagements autrement. C'est comme cela que la Vie continue et nous avons à passer le flambeau pour cette nouvelle façon de vivre que l'Esprit fait naître aujourd'hui... »

Eh bien, nous, nous voulons reprendre ce flambeau qu'elles abandonnent. Dieu n'a pas changé, la sainte messe qui a produit toute cette pléiade de familles catholiques, de vocations innombrables, de communautés religieuses enseignantes et hospitalières n'a pas perdu sa force, sa vitalité divine. Elle peut produire les mêmes fruits en ce XXIe siècle. Sinon, Dieu n'est plus Dieu.

La foi de nos ancêtres, ça commence au berceau, ça se continue aux fonts baptismaux, à la prière en famille, au banc de communion, au confessionnal visité régulièrement, aux noces devant l'autel sacré, aux saints ordres et aux voeux religieux, jusqu'aux derniers sacrements qui nous fortifient au seuil de l'éternité et nous préparent à la vision béatifique… en famille!

Abbé Daniel Couture, Supérieur du District du Canada de la FSSPX

Source : Le Carillon n°07 de janvier-février 2016

 

 

 A lire aussi dans ce numéro 07 de janvier-février 2016

Haut les coeurs! - Prophétie de Pie XII, Abbé Pierre Roy, fsspx
Pauvre Québec!, Léo Laberge
Honneur aux prêtres fidèles
Testament spirituel du Père d'Anjou, Patrick Roy
Nécessité de la pénitence, Dom Léonce Crenier
Qu'est-ce qu'un Canadien français?, Etienne Dumas
Mariages 2015, Abbé Pierre Roy, fsspx
Le Tocsin, Kenny Piché
Liste des chapelles du Québec. Bordereau d'abonnement à la revue
Les Éditions Nova Francia : un nouveau site internet

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 121

Le sacrement de pénitence

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Juillet 2019 : activités proposées par l'école Saint Joseph des Carmes (camp travaux, camp vélo)
Vox cantorum : camp de vacances pour garçons à partir de 8 ans - 30 juin au 6 juillet 2019 à Châteauroux (36)
Camp Saint-Joseph pour garçons de 8 à 13 ans à Bourg-Saint-Pierre, du 6 au 20 juillet 2019
Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 12 et du 15 au 30 Juillet 2019
Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp garçons du 1er au 15 août 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp itinérant à vélo Raid Saint Christophe du 5 au 19 août 2019 pour les garçons de 14 à 17 ans

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp filles du 17 au 31 juillet 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 18 août 2019
06:49 21:00