Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Lettre de l'abbé le Roux

 


« Seigneur, Donnez-nous… »

Par monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

Mercredi 6 juillet 2005

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs,

« Laissez une paroisse sans prêtre, au bout de trente ans les hommes y adoreront les bêtes ! »

Le spectacle dégradant que nous offre quotidiennement la rue confirme la justesse du propos du saint Curé d’Ars. Il serait dangereux, cependant, de croire que cette funeste absence de prêtres n’affecte que l’homme de la rue. Nous en sommes également atteints. Il nous revient en mémoire ces paroles d’un chansonnier qui s’interrogeait, il y a vingt ans déjà, à propos de cette tragique carence aux conséquences effroyables :

« Mais où donc est la soutane où l’on reconnaissait avec respect l’homme de Dieu lorsqu’il passait ? »

Le prêtre a disparu et avec lui le témoignage vivant de l’existence de Dieu. Plus rien ne rappelle aux hommes la réalité du sacré, leur existence se passe dans une vulgarité de plus en plus marquée et l’adoration de Dieu a cédé le pas au culte de l’homme et à ses Droits imprescriptibles. L’homme ne se contente pas d’adorer des bêtes comme le faisaient les païens, il se ravale lui-même à ce rang.

Il est urgent de redonner au prêtre le sens de sa vocation divine. Institué par Dieu sel de la terre, le prêtre a perdu sa saveur. Homme de son temps, il est fils d’un monde apostat et porte, inconsciemment certes mais d’autant plus profondément, l’empreinte du naturalisme ambiant. Homme d’Église, il subit de plein fouet la crise qui La secoue avec une violence inouïe et compte parmi ses premières victimes. Il ne sait plus qui il est et quelle est sa mission. Il n’est guère plus qu’un animateur social. Nous voici loin de ces mots que Monseigneur Lefebvre adressait à ses prêtres lorsqu’il était missionnaire en Afrique :

« Vous êtes prêtres d’un sacerdoce de prière, de louange, d’adoration en premier lieu. Vous êtes prêtres en second lieu d’un sacerdoce sanctificateur de vos âmes et de celles de votre prochain et particulièrement de ceux vers lesquels vous êtes envoyés. Vous êtes en conséquence prêtres d’un sacerdoce d’immolation, de sacrifice de vous-mêmes. »

Le prêtre est l’homme de Dieu, appelé par Lui pour être Son ambassadeur auprès des hommes et le représentant des hommes auprès de Dieu. Il participe au pontificat de Notre Seigneur Jésus Christ en recevant au jour de son ordination une grâce particulière qui le rend étroitement participant du mystère de l’Incarnation. Il n’a point à chercher à se définir lui-même, il lui suffit de correspondre à l’appel reçu et aux grâces qui l’accompagnent. Alors il pénétrera ce mystère de l’union hypostatique du Christ et comprendra que sa joie est d’être uni au Christ par le sacrifice ; celui de la messe et celui de sa vie. Il retrouvera alors sa place.

Il retrouvera sa place au sein de l’Église qui, comme Épouse du Souverain Prêtre, est éminemment sacerdotale. Le prêtre n’est pas le président d’une assemblée de fidèles, il n’est pas non plus un « animateur de pastoral », il est un consacré dont la vie est toute entière dédiée à Dieu. Il est l’homme de la Croix et de l’autel, l’homme qui ne s’appartient plus et qui n’appartient à nul autre qu’au Christ. Il est un Alter Christus.

Il retrouvera sa place au sein de la Cité, malgré la haine des ennemis du Christ qui veulent le confiner à n’être que l’homme d’un culte privé sans incidence sur la vie publique. Le Christ est Roi, sa royauté doit s’étendre sur la Cité par le prêtre. Par la doctrine qu’il enseigne, par les exemples qu’il donne, par le sacrifice de la messe qu’il célèbre surtout.

Il retrouvera sa place au sein de la famille catholique, miroir de la Sainte Famille constituée autour du Souverain Prêtre. Le prêtre est trop souvent considéré comme un simple psychologue à qui l’on recourt en cas de conflit mais non une âme consacrée qui conduit la famille dans les chemins de sainteté afin qu’elle vive des grâces du mariage. Les familles catholiques doivent prendre conscience qu’elles ont de graves devoirs vis à vis des prêtres et des vocations.

Elles doivent se souvenir qu’une vocation n’est point le fruit du hasard, mais avant tout un choix divin qui ne se réalise que si nous prions à cette intention, ainsi que Notre Seigneur nous l’apprend dans l’Évangile. Dieu veut, en effet, que l’éclosion des vocations et la grâce d’y être trouvé fidèle à l’heure de la mort dépendent de nos prières. De nos prières et de nos sacrifices, surtout en cette heure d’agonie que traverse l’Église où les âmes consacrées sont particulièrement exposées aux attaques de Satan.

Le prêtre est lié de manière essentielle à l’Incarnation, il participe à ce mystère d’une manière intime mais garde néanmoins sa nature humaine avec ses qualités mais aussi avec ses aspérités. Et il est important que les familles ne deviennent pas un tribunal où toutes les actions du prêtre sont méthodiquement décortiquées au peigne fin et où la sentence portée contre lui est toujours péremptoire et sans appel. Le prêtre est tenu à la sainteté de par son union au Christ, mais il conserve les faiblesses de l’humaine nature, pour son humilité et la nôtre car nous avons à nous soumettre à Notre Seigneur en lui au-delà de ses défauts personnels. Abandonnons ce fâcheux esprit de critique à l’endroit du prêtre et posons sur lui un regard de foi. Au lieu de le critiquer, prions pour lui : en peu de temps il deviendra un saint…

Rassemblons-nous autour des prêtres, reconnaissons en eux des pères qui nous donnent le pain de la doctrine et qui nous invitent à marcher sur les chemins de l’union à Dieu.

Notre prière doit s’élever constamment vers le trône de Dieu afin de Lui demander de saints prêtres qui seront des instruments du Saint Esprit qui renouvellera, par eux, la face de la terre. Mais, sachant que les vocations naissent habituellement sur les genoux des mamans, nous n’oublierons pas de prier afin d’obtenir de saintes mères de familles qui élèveront saintement leurs enfants et leurs donneront le sens des choses de Dieu comme ont si bien su le faire Mamma Marguerite ou la mère de saint Pie X.

« Seigneur, donnez-nous de saints prêtres ! Donnez-nous aussi de saintes mères ! »

Abbé Yves le Roux†

 

English version

The Rector's Letter (July 6, 2005)

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelle Calédonie
Agenda des visites
pour janvier 2018


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX


Catéchisme n° 85
La charité pour Dieu


Bulletins et revues
Bulletin des Foyers Adorateurs de janvier
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
Vers les sommets de janvier 2018- Ton mot d'ordre : Serviabilité, abbé Gérard
Stella Maris n° 82 : La pauvreté, Abbé Louis-Joseph Vaillant
Le Flamboyant
Ne pas ouvrir avant, Père Bochkoltz

L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain
LAB école St-Martin - A l'école notre règle c'est le Christ, par M. l'abbé Lajoinie
Aux Sources du Carmel - Sauver les âmes avec l'Immaculée, abbé Dubroeucq
Courrier de Rome 604 - Le dépôt de la foi, abbé J-M. Gleize

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 21 janvier 2018
08:36 17:29

  Suivez notre fil RSS