Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé Yves le Roux de mars 2009

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux

Bienfaisante pénitence

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

11 mars 2009

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

Notre appréhension viscérale face au carême ressemble, à s’y méprendre, à la réaction d’une huître au contact de quelques gouttes de citron ! Preuve, s’il en était encore besoin, que nous sommes devenus de véritables mollusques spirituels portés sur nos aises, redoutant plus que tout d’avoir à les abandonner. Nous haïssons instinctivement tout ce qui vient contrarier notre confort.

Habituellement conduits par ces réactions instinctives, nous n’avons même plus l’intelligence de prendre la hauteur de vue nécessaire qui nous permettrait de voir que nous sommes devenus les esclaves de nos sens. Les nobles facultés de notre âme, à savoir l’intelligence et la volonté, restent en souffrance. Nous ne leur accordons guère qu’une place exiguë.

Nous vivons en un temps de jachère spirituelle.

Le carême est-il réellement ce temps sinistre qu’il faut subir chaque année, comme le triste couronnement d’un hiver déjà fort long et pénible ? Ne serait-il pas plutôt, par excellence, un temps de joie et d’espérance ?

Dégageons-nous tout d’abord de cette pesanteur instinctive qui nous ravale au rang de la bête et nous empêche de juger droitement des belles réalités de l’existence. Si nous ne faisons pas cet effort primordial, nous confondrons joie et plaisir, espérance et satisfaction alors que ces réalités sont d’un ordre bien différent.

Loin de nous l’idée ou l’envie de déclarer la guerre au plaisir en tant que tel. Le plaisir est bon lorsqu’il est utilisé dans son ordre qui est un ordre de moyen en vue d’obtenir une fin. Il est un passage obligé dans lequel notre nature sensible s’engage pour nous aider à obtenir la fin. Ainsi avons-nous légitimement plaisir à manger et ce plaisir nous pousse à nous mettre à table pour nous sustenter et nous garder en vie. Aux heures où la maladie nous visite, notre nature sensible se replie sur elle-même et nous perdons du coup tout appétit. Le plaisir de manger s’est éteint ; nous pouvons même développer une violente répulsion contre la nourriture. Si le plaisir meurt tout à fait, nous nous retrouvons nous-même en danger de mort et il faut alors que ceux qui nous entourent recourent à des moyens artificiels pour nous maintenir en vie. Le plaisir, nous le saisissons, joue un rôle essentiel dans nos vies : il en est l’aiguillon nécessaire ; il n’en est pas pour autant la fin.

Lorsque, en dépit du bon sens, nous choisissons de le prendre pour tel, nous sombrons dans la folie. Quel homme sain d’esprit va confondre, en effet, moyen et fin ? L’usage d’une fourchette est certainement un excellent moyen de nous nourrir, mais non la raison de notre présence à table. Lorsque cette confusion s’introduit dans l’ordre moral, elle n’est plus seulement une folie, elle devient un péché, une insulte volontaire à Dieu et à Son Amour. Le péché est ce désordre incommensurable par lequel l’homme tente de devenir son propre dieu en renversant l’ordre des moyens à la fin. « Vous serez comme des dieux ! » nous dit le vieux refrain diabolique toujours actuel et, comme d’habitude, le résultat laisse à désirer : le plaisir regardé et vécu comme une fin réduit l’homme à en être le piteux esclave et l’éloigne irrémédiablement de Dieu et de sa joie profonde. L’homme, courbé sous le joug des plaisirs, erre le front bas ayant perdu toute espérance ; il ne reluque désormais que les réalités les plus viles. Esclave des plaisirs, il lui est fondamentalement impossible de s’extraire de lui-même et d’aimer. Il en est désormais incapable, il lui manque une clef, celle du sacrifice.

Pauvre être brisé à l’allure de pantin désarticulé, il ne peut envisager un seul instant de se sacrifier pour le bien d’un autre ne regardant le monde qu’à travers le prisme déformé de sa vaine satisfaction. Or, sans sacrifice, il ne peut y avoir d’amour véritable puisque le sacrifice est le premier acte de l’amour, sa signature en quelque sorte. Ne se sacrifie que celui qui aime, que celui qui veut réellement le bien de son ami au détriment de ses aises et de sa propre vie si cela s’avère nécessaire ; en un mot, en sacrifiant ses biens et en se sacrifiant lui-même.

La joie naît de ce sacrifice volontairement accepté, il en est l’enfant de prédilection. Celui qui, dans ces rapports avec Dieu, possède cette clef est plus fort que la mort du péché car il ne se soucie plus de lui, il vit désormais dans cet ordre supérieur de la charité où tout est ordonné à Dieu. Aussi son âme, fortifiée par cette espérance invincible, s’épanouit-elle dans la charité.

La pénitence quadragésimale n’est rien d’autre que l’expression de cette joie et de cette espérance dans l’exercice quotidien de la mortification. Grâce à elle, nous réparons nos fautes et nous nous affranchissons des liens qui nous retiennent attachés à notre volonté propre et nous rendent esclaves du qu’en-dira-t-on. Grâce à elle, nous secouons le joug des passions et prêtons une oreille attentive aux appels répétés que Dieu nous adresse au fond de nos âmes sans jamais se lasser. Grâce à elle, nous rendons à Dieu l’hommage qui lui est dû : celui de notre dépendance foncière qui n’est rien d’autre qu’un acte pratique d’adoration.

Acte de la vertu de religion, la pénitence est réellement un bienfait pour notre âme. Elle l’arrache à l’assujettissement des sens et, la rendant fidèle à se renoncer dans les petites choses, elle l’introduit ainsi dans l’espérance des biens futurs, dans « la joie de son maître » !

In Christo sacerdote et Maria.

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (March, 2009)  

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été


Camp cadres
14-29 juillet : 10° Camp de formation
des cadres


Catéchisme n° 95
Les commandements


Lettre n° 03 de la MI- Marialiser le caractère de la Confirmation…
Courrier de Rome - Fortes in Fide; Pour un ordre libéral ? etc., etc.
Marie Reine des Coeurs - La Vierge Marie conduit au Coeur eucharistique de Jésus
Bulletin des Foyers Adorateurs de mai
Vers les sommets - Aime vraiment tes frères dans le Christ
La Malle aux Mille Trésors de mai-juin
Courrier de Rome Tourné vers le concile; le schisme; les antéchrists; non à l'ostpolitik
Ecole St-Michel Garicoïts - L'éducation des enfants : vigilance, abbé Gonzague Peignot
Lettre à nos frères prêtres - L'Église et la célébration des sacrements; Le baptême selon Mgr Lefebvre
Aux Sources du Carmel n° 50 - L'Église : si nous l'aimons, nous devons la servir


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camp St-Joseph
en Suisse (Simplon)
du 9 au 21 juillet

Camp à Triac-Lautrait (Charente)
du 9 au 22 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Deux camps en juillet 2018 pour garçons de 13 à 20 ans organisés par Saint-Joseph-des-Carmes
Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camp Bx Th. Vénard du 16 au 28 juillet à Kernabat
MJCF - Août : Tyrol, Espagne, Portugal, de Vienne à Budapest, Italie
Camp St-Michel du 3 au 10 août dans la plaine du Forez
Camp itinérant
à vélo - Raid Saint Christophe
du 6 au 20 août

Camp Saint-Dominique en Vendée du 11 au 25 août
Compagnie de la Sainte Croix - Camp nature près de Cholet du 20 au 24 août

Pour filles et
jeunes filles

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camps Marie
Reine en Brenne
du 10 au 19 juillet

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camps Marie
Reine en Bretagne
du 21 au 30 juillet

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 21 juin 2018
05:49 21:57

  Suivez notre fil RSS