Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé Yves le Roux de septembre 2009

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux
Retour aux éditoriaux archivés

Frère, au service du Christ

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

5 septembre 2009

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

Nous prêteriez-vous un moment afin que nous vous exposions une de nos peines touchant la vie de notre Institut religieux ? Elle concerne la vocation de frère au sein de notre Fraternité.

Guère connue ou à tout le moins laissée pour compte, elle attire peu les bonnes volontés et rares sont ceux qui s’interrogent sur une éventuelle vocation de frère en son sein.

Or comme vous le savez fort bien désormais, de par la volonté de Monseigneur Marcel Lefebvre qui voulait que ses prêtres vivent en communauté, des maisons religieuses à travers le monde se sont ouvertes. Qui ne connaît désormais ces maisons religieuses devenues célèbres sous le nom de « Prieuré » ? Dans l’esprit de notre fondateur, les membres de cette communauté doivent être des prêtres et des frères vivant ensemble sous la loi de la charité fraternelle. La sagesse et l’expérience de la belle âme religieuse et apostolique de notre fondateur se révèle ici tout entières : grâce à la vie commune, les frères apportent aux prêtres un secours irremplaçable tant pour la stabilité et la préservation de leur vie sacerdotale que pour l’apostolat lui-même.

Cependant la vocation du frère, essentiellement intérieure, n’attire guère les regards. Aussi, aimerions-nous vous donner un aperçu de cette belle vocation afin de la mettre en valeur et que, connue et estimée à sa juste valeur comme il convient, elle puisse enthousiasmer de jeunes âmes désireuses de se donner à Dieu mais qui ne se voient pas prêtres.

Levons tout d’abord une équivoque trop souvent répandue qui consiste à penser que la vocation de frère est réservée à ceux qui ne peuvent, pour différentes raisons, devenir prêtres. Aussi, pourrions-nous avoir le mauvais réflexe naturel de la négliger, voire de la mépriser et de la présenter comme une vocation sacerdotale avortée. Il n’en est rien : la vocation de frère est une vocation à part entière.

Puisqu’il nous faut préalablement entreprendre un travail d’élagage avant d’aborder la vocation de frère elle-même, nous aimerions également nous inscrire en faux contre tous ceux qui ne voient dans un frère qu’un vulgaire factotum, corvéable à merci par définition. Un frère serait, dans l’esprit de ces personnes, celui à qui incombent toutes les basses besognes et qui se doit d’être à la totale disposition du vouloir du prêtre ! Il n’en est rien, le frère a une règle propre qui le consacre au Christ vivant dans le prêtre par son sacerdoce communiqué qui n’est autre que le mystère de la participation d’une frêle créature pécheresse à l’union hypostatique. Le prêtre se doit, le premier, de respecter cette consécration qui dépasse infiniment sa pauvre personne.

Dans notre monde désacralisé, le prêtre risque de s’enliser dans l’humain par la fameuse hérésie des œuvres stigmatisée par saint Bernard ou par un esprit de fonctionnariat en tout point indigne de son être et de sa fonction toute divine. Le prêtre, tiré à part, doit pouvoir s’épanouir et se ressourcer au sein d’une famille religieuse dans laquelle il va trouver joie, paix et équilibre. L’atmosphère de foi et de simplicité qui y règne lui permet de revenir à Dieu avec facilité et de garder en son âme l’ardeur et le désir de servir le Christ dans l’apostolat qui lui est conféré.

Afin de remplir sa mission et en raison de la dureté des temps, le prêtre se voit contraint de courir par monts et par vaux. Si un havre de vie religieuse ne lui est pas donné dans lequel il puisse retrouver facilement le sens de Dieu, le prêtre aura bien du mal à conserver en son âme le sens des réalités surnaturelles et se laissera ronger imperceptiblement mais sûrement dans une tiédeur mortelle.

La communauté des frères apporte au prêtre un cadre indispensable dans lequel il peut développer sa vie de prière et de charité fraternelle nécessaire à l’équilibre de son âme.

Il serait idiot de nier que le frère allège le prêtre de tâches matérielles afin qu’il puisse se consacrer plus complètement à sa mission d’apôtre, mais là n’est point la raison d’être principale du frère. Sa vie de consécration au Christ dans la personne de Ses prêtres est logiquement d’abord et avant tout une source de grâces pour le prêtre lui-même. Non seulement par le cadre qu’il lui impose comme nous venons de le voir, mais aussi par l’exercice des vertus religieuses qu’il pratique et qui aide le prêtre, exposé au monde, à garder en son âme l’amour des réalités religieuses.

Plus encore, la vie consacrée du frère obtient pour le prêtre des grâces de fidélité et de sainteté. Le frère ne se contente pas de prier pour le prêtre, comme le font les fidèles, mais il donne sa vie pour que le Christ règne dans l’âme du prêtre. Cette oblation est puissante auprès de Dieu qui fait alors descendre sur ses pauvres serviteurs les grâces nécessaires pour combattre leur propre misère et leur permettre d’être des instruments de Sa miséricorde.

Vous comprenez désormais certainement mieux combien cette vocation de frère est indispensable à notre Fraternité et combien le faible nombre de frères en regard de leur vocation sublime est préjudiciable aux prêtres et pourquoi, dès lors, elle nous tient tant à cœur.

La vie des frères possède également une dimension apostolique directe grâce aux catéchismes et à l’enseignement qu’ils donnent aux enfants ou grâce aux camps qu’ils animent durant la période estivale. Ils se rendent également auprès de ceux qui souffrent et ont alors la joie d’exercer un apostolat de miséricorde spirituelle préparant l’âme à recevoir les grâces du ministère sacerdotal.

La fête patronale de nos frères est fixée à la saint Michel Archange, patron céleste de ceux qui défendent l’honneur de Dieu, ce que nos frères s’ingénient à faire par leur consécration spécifique ! N’oublions pas de prier pour eux et prenons la peine de nous intéresser à leur vie ; peut-être Dieu nous réserve-t-il la grâce de nous appeler à Le servir dans cette noble tâche ?

In Christo sacerdote et Maria

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (September, 2009)

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 96
Le premier commandement


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été


Camp cadres
14-29 juillet : 10° Camp de formation
des cadres


Lettre n° 03 de la MI- Marialiser le caractère de la Confirmation…
Courrier de Rome - Fortes in Fide; Pour un ordre libéral ? etc., etc.
Marie Reine des Coeurs - La Vierge Marie conduit au Coeur eucharistique de Jésus
Bulletin des Foyers Adorateurs de mai
Vers les sommets - Aime vraiment tes frères dans le Christ
La Malle aux Mille Trésors de mai-juin
Courrier de Rome Tourné vers le concile; le schisme; les antéchrists; non à l'ostpolitik
Ecole St-Michel Garicoïts - L'éducation des enfants : vigilance, abbé Gonzague Peignot
Lettre à nos frères prêtres - L'Église et la célébration des sacrements; Le baptême selon Mgr Lefebvre
Aux Sources du Carmel n° 50 - L'Église : si nous l'aimons, nous devons la servir


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camp St-Joseph
en Suisse (Simplon)
du 9 au 21 juillet

Camp à Triac-Lautrait (Charente)
du 9 au 22 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Deux camps en juillet 2018 pour garçons de 13 à 20 ans organisés par Saint-Joseph-des-Carmes
Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camp Bx Th. Vénard du 16 au 28 juillet à Kernabat
MJCF - Août : Tyrol, Espagne, Portugal, de Vienne à Budapest, Italie
Camp St-Michel du 3 au 10 août dans la plaine du Forez
Camp itinérant
à vélo - Raid Saint Christophe
du 6 au 20 août

Camp Saint-Dominique en Vendée du 11 au 25 août
Compagnie de la Sainte Croix - Camp nature près de Cholet du 20 au 24 août

Pour filles et
jeunes filles

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camps Marie
Reine en Brenne
du 10 au 19 juillet

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camps Marie
Reine en Bretagne
du 21 au 30 juillet

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Samedi 23 juin 2018
05:50 21:57

  Suivez notre fil RSS