Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé Yves Le Roux de juin 2010

Accès aux archives des lettres de l'abbé Yves le Roux

La noblesse ? Une filiation exigeante et belle !

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux,
Recteur du séminaire de Winona (USA)

15 juin 2010

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs,

Dieu, la Sainte Ēglise et notre pays : gardons en notre cœur ces affections supérieures comme autant de lumières qui nous guideront dans la vie et nous permettront de nous montrer fidèles à la noblesse chrétienne qui constitue la part la plus sacrée de notre héritage.

Sachons le, cependant, la noblesse est objet d’un mépris universel. La raison profonde de cette haine implacable est simple à comprendre : la destruction de la noblesse est une nécessité absolue pour ceux qui se sont jurés de détruire la Sainte Église. Terrain d’incarnation de la grâce, elle constitue une force vitale pour le catholicisme. Une fois détruite, le catholicisme ne peut que se décomposer lentement car l’autel se repose sur le trône et ses vertus.

Notre belle religion ne saurait trouver dans la bourgeoisie, antinomie de la noblesse, un terrain propice à son épanouissement. Fille du protestantisme, la bourgeoisie introduit dans la société le venin du libéralisme. Et si la noblesse se nourrit de l’amour intégral et radical du vrai, la bourgeoisie prône l’esprit de tolérance, semence de décomposition inéluctable. Nous ne pouvons que refuser cet esprit et tous ses succédanés dont nous sommes aujourd’hui les témoins affligés, mais non désespérés cependant. Charrette avait raison en son français rocailleux : « Sommes la jeunesse du monde Messieurs ! »

Gardons entière notre fidélité aux vertus de nos ancêtres et comme eux, hardiment, engageons-nous dans cette bataille pour y défendre l’honneur de Dieu. Nous y mourrons ? Il se peut ! Que nous importe ! Notre enthousiasme est intact. L’honneur de Dieu, de l‘Ēglise et de notre Pays passe avant tout, nous n’en sommes que les serviteurs.

Serviteurs ! La noblesse est précisément ce don absolu de nous-mêmes au Christ afin qu’Il règne dans les âmes et dans la société. Est noble celui qui ne s’appartient plus, ne vivant que pour servir. Son unique ambition est de se livrer au service du Roi des rois, de se mettre entièrement à son service et de n’en rechercher aucun bénéfice. Trop heureux de savoir que sa récompense est déjà reçue, puisqu’il a le privilège de servir.
        
         Servir. Se vouer. Se donner. Se consacrer. S’oublier. Ne point compter sa peine. « Jamais arrière ! » comme nous y invite la fière devise de la famille du R. P. de Foucauld. Refuser de se plier devant les diktats du jour. Avoir une haute estime de l’honneur de Dieu. Se pencher sur nos frères pour leur prêter le secours de notre force : comme nous sommes loin de toutes ces critiques qui salissent ou défigurent la noblesse ! Soyons fiers de notre noblesse, respectons-la. Elle est ce chemin assuré qui nous permet de marcher au pas de Dieu en un monde qui suit le rythme du diable.

Garder cette fidélité à la noblesse, c’est vivre en état de guerre. Combattons vaillamment ! L’homme n’est grand qu’à genoux, lorsqu’il est adoubé. Désormais, il devra respecter son engagement de chevalier au mépris de toute considération humaine. Notre existence est un service sacré et notre vie entière, en ses moindres détails, doit en être la preuve rayonnante. Le rayonnement de la noblesse n’est, au fond, que le reflet de la grâce régnant en souveraine dans l’âme.

Éclat de la présence de Dieu en notre âme, la noblesse est un don. Souvenons-nous de saint Paul : « Qu’as-tu que tu n’as reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi t’en glorifies-tu? » La noblesse est une école d’humilité, n’en déplaise à ses détracteurs. L’humilité de la vérité ! Nous sommes fiers, en effet, de ce don qui nous a été offert sans mérite de notre part. Nous nous faisons un devoir de conserver ce privilège et nous voulons, par la grâce, garder notre rang. « Plutôt mourir que faillir. 

La noblesse est donc une transmission. Disons le mot : une filiation.

Filiation divine en tout premier lieu puisque le plus beau titre dont nous pouvons nous prévaloir est d’être enfants de Dieu par le Sang versé du Christ. Notre héritage est Son propre Sang ! Quelle dignité, mais quelle exigence ! Nous pouvons mesurer combien la véritable noblesse n’est point simple parure d’un nom. Dans sa chaumière, l’humble paysan récitant son rosaire avec dévotion est un prince de l’Église ! Nous avons connu de ces belles âmes, ornées des largesses de la grâce, vivant en de très simples conditions, mais dont la vie entière rayonnait une noblesse intérieure infinie. La seule qui vaille aux yeux de Dieu. Dans un ordre social catholique, la noblesse descend du Christ aux plus humbles en passant par les corps intermédiaires. Toute la société s’élève. A contrario aujourd’hui, la vulgarité se répand telle une mauvaise huile et toute la société s’en trouve avilie.

Filiation humaine également, en vertu du principe d’Incarnation. Nous sommes enfants d’une patrie dont nous devons être fiers et nous devons prendre conscience que notre filiation n'est pas seulement source de fierté, elle requiert surtout une grande fidélité. La noblesse est, en effet, une charge qui comporte de grandes exigences. Et si nous n’y sommes pas fidèles, nous en subirons les conséquences. Il sera toujours plus demandé à celui qui a plus reçu.

Ces quelques mots sont insuffisants sur un tel sujet, nous en avons hautement conscience. Mais nous espérons revenir ultérieurement sur la noblesse afin que, l’approfondissant et développant ses conséquences et ses obligations, nous puissions l’assimiler à tel point qu’elle devienne la meilleure partie de nous-mêmes et qu’elle nous protège contre la vulgarité ambiante.

In Christo Sacerdote et Maria.

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (June, 2010)

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX


Catéchisme n° 85
La charité pour Dieu


Bulletins et revues
Bulletin des Foyers Adorateurs de janvier
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
Vers les sommets de janvier 2018- Ton mot d'ordre : Serviabilité, abbé Gérard
Stella Maris n° 82 : La pauvreté, Abbé Louis-Joseph Vaillant
Le Flamboyant
Ne pas ouvrir avant, Père Bochkoltz

L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain
LAB école St-Martin - A l'école notre règle c'est le Christ, par M. l'abbé Lajoinie
Aux Sources du Carmel - Sauver les âmes avec l'Immaculée, abbé Dubroeucq
Courrier de Rome 604 - Le dépôt de la foi, abbé J-M. Gleize

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 18 janvier 2018
08:39 17:25

  Suivez notre fil RSS