Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Veni Domine et noli tardare , par l'abbé Yves Le Roux - Décembre 2010

Accès aux archives des lettres de l'abbé Yves le Roux

Veni Domine et noli tardare

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux,
Recteur du séminaire de Winona (USA)

Décembre 2010

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs,

Comment nos cœurs ne se laisseraient-ils pas porter par les beaux textes liturgiques si vibrants d’espérance en ce temps de l’Avent ? Les mélodies musicales si particulières à ce temps d’attente ont, de plus, le don d’apaiser notre âme en l’invitant à élever nos désirs au-delà des réalités purement naturelles pour implorer que vienne sans plus tarder le Sauveur, l’Époux divin, l’unique objet de nos plus nobles désirs.

Le terme même d’Avent exprime cette attente dans laquelle nous nous trouvons actuellement. Nous sommes, en effet, tout entier tendus vers cette venue du Sauveur qui va naître et nous apporter la libération suprême, celle de notre âme emprisonnée dans les filets de nos péchés. N'étant essentiellement que des pécheurs, c’est à dire des êtres rebelles qui s’élèvent sans cesse contre Dieu dans leur fol orgueil, nous vivons dans un malaise continuel – un mal-être dirions-nous de nos jours. Mal-être extrêmement profond puisque le péché nous détourne complètement de notre fin, de notre bonheur.

Créés par Dieu, nous sommes destinés en effet à manifester Sa gloire dans l’éternité ; sortis de Ses mains, notre destinée n’est autre que de retourner à Lui et en Lui par la grâce. Aussi la vie ici-bas ne doit-elle être considérée que pour ce qu’elle est en réalité : un passage. Passage dans lequel il serait vain d’y chercher l’épanouissement de notre être ou le lieu de notre repos ; voire de nous y installer !

Hélas, tel est cependant ce que nous faisons ordinairement car le péché fausse diamétralement notre perspective. Nous nous enlisons trop souvent dans le créé lui donnant valeur de fin, lors même qu’il n’est qu’un moyen. Nous y mettons un empressement qu’il faudrait qualifier de ridicule s’il n’était pas dramatique au vue de l'éternité bienheureuse pour laquelle nous sommes créés ! Cet enlisement dans les sables mouvants des attraits des créatures, laisse un goût amer dans l’âme et la paix fuit loin de nous. Notre industrie ingénieuse pour essayer de calmer cette inquiétude sourde n’y peut rien, nous avons beau faire, vient toujours un moment où nous nous retrouvons seuls, face à nous-mêmes et à notre misère, accablés par son poids.

Fasse Dieu alors que cet accablement soit une grâce de conversion et non un repli fatal en nous-mêmes comme un fils naturel de notre dépit orgueilleux !

Ce face-à-face douloureux est, en soi, une grâce. Dieu tente de nous rejoindre, en nous faisant toucher du doigt pour ainsi dire, ce que nous valons par nous-mêmes ; nous obligeant ainsi à nous tourner vers Lui et à Lui dire en toute vérité : "Venez au secours de ma misère Seigneur, je péris sous mes fautes. Sans Vous, je ne puis rien et ne vaux rien. Venez !"

Ignorants des faveurs continuelles que Dieu nous prodigue, habituellement ingrats face à tant de bonté que ne lassent ni notre bêtise ni notre suffisance, nous ne nous ouvrons guère à la grâce et restons confinés en nous-mêmes, béatement, de ce bonheur vulgaire et bien pauvre qui caractérise les imbéciles heureux ! Aussi Dieu qui nous aime et cherche avidement l'amour de nos âmes bêtement repues de vaines satisfactions animales, nous permet-Il de réaliser combien nos désirs sont vains et combien Sa Présence et Son intervention personnelle en nos vies sont nécessaires ! Face à la réalité de notre extrême pauvreté, nous sommes comme divinement contraints de nous en remettre à Lui. Enfin...

Aussi, un peu plus conscients de notre état, nous osons Lui demander de venir car en dehors de Lui, nous le savons par expérience désormais tout n'est que chaos car Lui seul est "la voie, la vérité et la vie". Cette requête devient pour nous une exigence évidente et notre prière s'élève avec insistance devant le trône de la Grâce Lui demandant de venir et d'intervenir.

De plus, face au spectacle terrible qui s'étale devant nos yeux éplorés dans l'Église comme dans la société, nos prières redoublent en intensité et notre espérance repose toute entière en cette venue et cette intervention : "Venez sans tarder Seigneur, ils sont devenus fous !", "Veni Domine et noli tardare !" traduirions-nous en latin...

Folie du monde qui se vautre dans un plaisir de plus en plus animal, folie de ces hommes qui dans l'Église distillent le poison de l'indifférentisme, folie de ces célébrations soi-disant religieuses qui sont autant de blasphèmes en réalité, folie de l'œcuménisme qui répand partout son venin de relativisme, folie de ces déclarations tapageuses et orchestrées qui veulent nous faire croire que la morale a changé et s'est adaptée à la mode de l'heure, folie de ces théories qui ravalent l'homme à l'état de bête en le faisant descendre du singe, folies si répandues en toutes les parties du globe qu'il nous est impossible d'essayer de les contredire sans passer nous-mêmes pour des fous !

"Venez Seigneur, à qui d'autre pourrions-nous aller ? Vous avez les paroles de la Vie éternelle."

Réveillons-nous car en ce temps de l'Avent, nous avons mieux à faire que de nous lamenter sur la folie qui règne partout. Notre espérance est plus forte que la mort et ses sbires. Le Seigneur va venir, Il ne nous fera point défaut. Nous n'en doutons pas, pour être plus exacts nous ne voulons plus en douter, car nous devons bien l'avouer, il fut un temps où happés par les sirènes du monde et de notre nature déchue, nous avons suivi le courant délétère qui conduit le monde à sa perte et avons offert à Baal l'encens de notre assujettissement vénal.

Aussi notre prière se fait-elle insistante et contre toute vraisemblance humaine, nous restons sûrs de la victoire du Christ qui vient et qui terrassera Ses ennemis en établissant le royaume de Son divin Cœur.

L'heure est donc à la joie, celle du Gaudete que le monde ne peut ni comprendre ni donner mais qui est la nôtre, chevillée à l'âme et qui devient notre arme la plus performante pour détruire en nous, et autour de nous, les monstres de l'égoïsme et de la sensualité.

Relevons la tête, notre délivrance est proche, Dieu vient et veut établir en nous et par nous Son Royaume. Relevons la tête et soyons humbles afin que le Dieu de toute miséricorde trouve en nos âmes la beauté qui Le ravit, celle de la misère acceptée et offerte qui n'est autre qu'une nouvelle crèche où il Lui sera bon de reposer enfin !

In Christo Sacerdote et Maria.

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (December, 2010)

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Messes dans l'Océan Indien en août 2018
Madagascar
La Réunion
L'Île Maurice


Cahiers Saint Raphaël n° 131 - Le piège des écrans
Lettre de l'école St-Jean-Bosco de Marlieux n° 30 - Mens sana in corpore sano, par M. l'abbé L. Girod
Le Petit Echo de N-D n° 55 d'août 2018 - Pour servir à la cause de Benoîte Rencurel
Marie Reine des Coeurs - Lettre de liaison nº 158 - L'âme mariale et montfortaine d'Edel Quinn,
abbé Castelain

Vers les sommets d'août 2018 - Ton
mot d'ordre : fidélité, abbé Gérard

La Malle aux Mille Trésors n° 64 de
juillet-août 2018


Catéchisme n° 99
Le troisième commandement

Catéchisme par
correspondance

Actualisation des cours de catéchisme par correspondance dispensés par les Soeurs de la FSPX


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été
Visionner la vidéo de présentation

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 16 août 2018
06:46 21:04

  Suivez notre fil RSS