Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé le Roux de février 2007

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux

Crise d'autorité ?

 

Par monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

Mardi 6 février 2007

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

Imprégné des leçons de Rousseau, l'homme est fier d'avoir inscrit au frontispice du temple moderne l'égalité. Jamais fierté ne fut plus mal placée.

L'égalité est un leurre, ou plutôt un piège fomenté par des cours jaloux qui seraient bien en peine d'en trouver la moindre trace dans la nature. Mais qui se préoccupe encore d'aller y puiser des leçons de vie ?

L'égalitarisme peut continuer en paix de distiller son poison et d'achever en toute tranquillité son ignoble travail de destruction de l'autorité. Aussi, minée par cette mortelle illusion égalitaire, la société agonise-t-elle lentement. Saluons ce travail de sape magnifiquement mené !

La simple évocation du mot autorité provoque une réaction pavlovienne : lorsque nos cerveaux malades enregistrent ce mot honni, nous pensons instinctivement tyrannie.

Nous estimons que celui qui a autorité n'a pu accéder à ce poste qu'au prix d'inqualifiables magouilles. Nous restons intimement persuadés qu'il se servira de son pouvoir comme d'un outil puissant pour assouvir ses désirs de vengeance rentrée. N'a-t-il pas dû subir précédemment les vexations constantes d'une autorité ? Enfin, nous nous replions sur cette prétendue évidence : à savoir que le pouvoir enivre et que la soif de puissance en est la caractéristique frappante.

Ces raisonnements faux créent contre l'autorité un état d'esprit hostile. Aussi, avons-nous beaucoup de mal à donner notre confiance à l'autorité.

Nous n'hésitons pas, en revanche, à l'accabler de critiques amères. Nous sommes - plus que nous ne le pensons - rongés par cette jalousie morbide de l'égalitarisme. Il convient de rendre à l'autorité ses lettres de noblesse. Saint Pierre l'affirme clairement :« Toute autorité vient de Dieu. » L'autorité n'appartient en propre qu'à Dieu seul, l'homme ne l'exerce que de manière auxiliaire.

La création illustre magnifiquement cette simple et forte vérité : l'acte créateur n'est pas un point de départ qu'il faut dater en millions d'années, mais un acte continu qui maintient dans l'existence la moindre des créatures. Dieu est le souverain maître de toutes choses.

Afin de bien comprendre la réalité sacrée de l'autorité, il convient cependant de ne point s'arrêter à l'ordre du créé mais de pénétrer dans l'intime de la vie divine et d'adorer en Dieu sa paternité. « Nemo tam Pater » disait Tertullien ; Dieu est essentiellement Père. Et nous retrouvons saint Paul dans ce magnifique passage de l'épître aux Éphésiens :

« Je fléchis le genou devant le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ de qui toute paternité dans les cieux et sur la terre tire son nom. » (Éph. III, 14-15)

Lorsqu'elle s'exerce dans l'ordre du créé, cette paternité est l'autorité suprême dont dépend toutes les autres. Aussi le péché originel est-il essentiellement un refus de paternité et l'évangile, qui signifie littéralement la surprenante nouvelle, est-il l'annonce stupéfiante que Dieu est réellement notre Père et qu'Il veut rétablir par le sang de Son Fils, notre filiation divine ! En Adam, nous avons refusé notre véritable vocation et préféré l'esclavage honteux des passions à la liberté des enfants. Cet acte de pure folie où nous avons osé proclamer notre indépendance et nos droits est un crime de nature parricide. Grâce à l'incarnation rédemptrice de Notre Seigneur, Fils unique témoin et héraut du Père, nous avons la joie de pouvoir en toute vérité appeler Dieu Père, Notre Père.

L'intimité prodigieuse entre Dieu et l'homme ne doit pas nous faire oublier le devoir de réparer nos crimes ; l'honneur et la miséricorde de Dieu s'unissent pour l'exiger. Son honneur, car il est justice que nos crimes ne restent point impunis et le Sang du Christ versé sur la croix en est la preuve indéniable.

Sa miséricorde, car Dieu ne se laissant jamais vaincre en générosité ne se contente pas de nous pardonner. Nous voici désormais miséricordieusement appelés à participer à cette ouvre de rédemption en unissant nos souffrances à celles du Christ, afin de leur donner quelque valeur.

Ainsi en est-il de notre soumission présente à l'autorité : nous avons refusé de nous soumettre à celle de Dieu et avons bafoué Son amour paternel. Nous avons désormais à réparer notre refus et à laver l'affront commis en nous soumettant à des autorités humaines, par nature faillibles et défectueuses.

Cette soumission est rude pour notre orgueil ! Aussi, loin de respecter le plan de Dieu sur nous et d'y découvrir Son amour miséricordieux, prenons-nous lâchement prétexte des défauts des hommes afin de justifier nos désobéissances. Les principes d'égalité et d'indépendance qui, hélas, imprègnent notre époque nous y portent largement.

Est-il suffisant de parler de crise d'autorité pour caractériser le mal profond qui ronge notre époque ? Le crime d'Adam se perpétue à travers les « Immortels Principes de 1789 » : la révolution n'est-elle pas, au fond, qu'un refus viscéral de la société de reconnaître la paternité divine ?

In Christo sacerdote et Maria.

Abbé Yves le Roux †

 

English version

The Rector's Letter (February 06, 2007)  

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelle Calédonie
Agenda des visites
pour janvier 2018


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX


Catéchisme n° 85
La charité pour Dieu


Bulletins et revues
Bulletin des Foyers Adorateurs de janvier
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
Vers les sommets de janvier 2018- Ton mot d'ordre : Serviabilité, abbé Gérard
Stella Maris n° 82 : La pauvreté, Abbé Louis-Joseph Vaillant
Le Flamboyant
Ne pas ouvrir avant, Père Bochkoltz

L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain
LAB école St-Martin - A l'école notre règle c'est le Christ, par M. l'abbé Lajoinie
Aux Sources du Carmel - Sauver les âmes avec l'Immaculée, abbé Dubroeucq
Courrier de Rome 604 - Le dépôt de la foi, abbé J-M. Gleize

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 21 janvier 2018
08:36 17:29

  Suivez notre fil RSS