Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé le Roux d'octobre 2007

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux

L'exigence suprême du renoncement

 

Par monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

Lundi 8 octobre 2007

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

La volonté du Christ réside tout entière dans sa détermination à adhérer pleinement à celle de son Père. Il en fait son titre de gloire : « Ma volonté est de faire celle de Celui qui m’a envoyé ; c’est pourquoi le Père m’aime ». À l’heure de l’agonie, cet élan le livre à la soldatesque : « Père, non ma volonté mais la vôtre ».

Lorsque le Sauveur se tourne vers nous, nous retrouvons cette marque de soumission totale aux desseins éternels du Père. Dans son Amour pour nous, Il n’a de cesse que nous aussi nous nous élancions sur ce chemin étroit qui mène à la Vie ; c’est pourquoi Il s’est incarné et s’est livré pour nous à l’ignominie de la Croix. Il s’est fait péché pour nous afin de devenir notre Modèle et être l’unique porte par laquelle nous entrons dans les parvis du Seigneur.

Il n’est point seulement ce pont-levis abaissé jusqu’à perdre toute noblesse et beauté. Il est aussi, ce chemin étroit qui conduit à la Vie, et sa volonté sur nous est de nous rendre conforme à Lui pour que nous ne fassions « qu’un être mystique avec Lui » pour reprendre les paroles de saint Thomas d’Aquin.

Aussi a-t-il institué les sacrements qui réalisent cette assimilation grandiose où, pécheurs, nous ne sommes plus seulement des êtres rachetés mais où – folie incompréhensible de l’Amour Incarné – nous sommes appelés à devenir participants du Christ et de son œuvre rédemptrice. Le baptême en constitue le premier pas, nous en atteindrons le sommet à la manducation de l’hostie lorsque « ce n’est plus moi qui vis mais le Christ qui vit en moi ».

La liturgie en effet, et particulièrement l’assistance à la sainte messe, nous permet de participer à l’acte rédempteur en laissant le Sauveur configurer notre être pour se l’adjoindre miséricordieusement.

Nous devrions simplement réaliser que cette configuration n’est point l’affaire de quelques instants mais celle de toute la vie, nous imposant une orientation nouvelle, celle « d’épouser les sentiments mêmes du Christ Jésus » ; en d’autres termes celle d’épouser l’exigence suprême du renoncement. La conversion n’est point une invitation lancée à la croisée des chemins ; elle s’adresse avant tout à chaque baptisé qui se doit d’y répondre.

La vertu de renoncement n’est pas facultative et ne saurait tenir dans notre vie un rôle d’ornementation : elle répond à notre vocation baptismale. Le chrétien qui prétend échapper à son emprise n’est point le disciple du Christ et se moque de son titre de noblesse. Le renoncement est l’essence de toute vie chrétienne. Forme concrète de notre participation à l’œuvre de la Croix dans notre devoir d’état, il est l’aliment de notre incorporation à la charité divine.

Parents, nous le retrouvons dans cette constante sollicitude qui nous tient en éveil au-dessus des berceaux des enfants et jusqu’à leurs premiers pas d’hommes. Mais sauront-ils les effectuer un jour, si nous ne prenons pas la peine de leur imposer la rude loi du détachement ? Nos recommandations seraient sans valeur si nous ne prêchons pas d’exemple.

Époux, nous le vivons dans l’exigence même du mariage où chacun a la délicatesse de s’oublier pour entretenir l’amour mutuel né de la grâce du sacrement qui porte la marque de la Croix salvatrice. Le mariage est une école de renoncement. Combien le savent ? Et parmi ceux-ci, combien le réalisent ?

Enfants, notre renoncement se pratique quotidiennement dans notre obéissance prompte et joyeuse aux ordres de nos parents et de nos maîtres. Heureux sont-ils ces enfants qui reçoivent le joug d’une discipline ferme et souple ; ils apprennent ainsi à porter fidèlement le poids de leur vocation d’hommes et de saints.

Tous les fidèles, enfin, doivent se renoncer pour vivre de la charité divine ; nous le ferons en observant la charité fraternelle dont la première forme est le silence dans lequel nous devons nous tenir vis-à-vis d’autrui.

Au sein de l’Église, à l’heure où l’ombre de Judas s’étend sur Rome, le Christ veut perpétuer sa Passion dans ses membres fidèles en leur faisant porter sa Croix. Refuserons-nous de recevoir cet honneur ?

In Christo sacerdote et Maria.

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (October, 2007)  

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 102
Les 6ème et 9ème commandements


Nouvelles parutions
La Malle aux Mille Trésors n° 65
de sept.-oct. 2018

Bulletin des Foyers Adorateurs de septembre 2018
Fontpeyrine - Bulletin de sept. - « Joyeux anniversaire Maman » - Abbé
Sébastien Gabard

L'Acampado n° 140 - Si vous ne devenez pas comme des petits enfants,
abbé X. Beauvais

Foyers Ardents - Que le Christ règne !
Vannes - La Trompette de St-Vincent n° 7 - La vie du prieuré en images
Fabrègues - Apostol nº 123 - Padre Pio, abbé J-M. Mavel
Mulhouse - Couronne de Marie n° 67- La peine de mort est-elle immorale ?, par l'abbé L-M. Carlhian
Courrier de Rome 612 de juillet-août
Carillon n° 186 - Quel calvaire !, abbé Benoît Espinasse

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Vendredi 21 septembre 2018
07:37 19:50

  Suivez notre fil RSS