Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé le Roux de février 2008

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux

L'effort de Carême

 

Par monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

Lundi 4 février 2008

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

L’Eglise nous invite à entrer avec foi et générosité dans l’esprit du carême afin que nous soyons vraiment ce que nous sommes fondamentalement depuis notre baptême, à savoir d’autres Christs ou, suivant l’expression savoureuse de saint Thomas, « des Christs en miniature ». Il nous faut donc entrer dans l’âme du Christ pour en épouser tous les vouloirs et les attraits.

Par Son Enseignement et Sa vie, le Christ nous a révélé ce qui constitue sa mission : Il n’est venu parmi nous que pour faire la volonté de Son Père. Sa vie sur terre se résume en cette magnifique volonté d’aimer Son Père et de faire Sa volonté au détriment de la Sienne propre. Lui plaire, tel était l’objet constant de Ses pensées. Toute Sa vie manifeste la Gloire de Son Père : Il est tourné vers Lui, tendu vers Lui.

Nous devons devenir semblables au Christ et L’imiter en nous tournant vers Notre Père des Cieux afin de manifester Sa gloire. En français, ce mouvement qui nous porte a nous « tourner vers » à un nom : conversion !

Le carême est un temps de conversion qui nous permet de nous réordonner à Dieu. Il serait erroné de penser qu’il s’agisse, avant tout, de devenir meilleur ou de déployer notre personnalité. Il s’agit de Dieu. Il s’agit de Lui donner toute la place dans notre vie afin que cette dernière soit vraiment ordonnée ou réordonnée si vous préférez. Dieu est la lumière du carême et nos efforts restent sans valeur s’ils ne sont pas un moyen pour nous placer de plus en plus dans cette lumière divine. L’effort du carême consiste à donner à Dieu Sa vraie place au détriment de nos aises.

Nous traînons avec nous, en effet, un cortège de mauvaises habitudes et de vices, triste cour des miracles.

Le pire de nos vices est notre état habituel de léthargie spirituelle, médiocrité caractéristique de notre siècle contre laquelle nous nous battons trop mollement car elle nous convient fort bien au fond ! Ne flatte-t-elle pas notre paresse ? Nous nous reposons dans une moite et tranquillisante tiédeur qui anesthésie en nous toute vertu de force.

Le tableau ainsi planté – et il est important de le connaître et d’y revenir souvent pour que nous puissions manœuvrer avec intelligence et persévérance dans la guerre qui s’annonce en ce temps de pénitence – il nous faut maintenant passer à la réalisation pratique car les mots ne sauraient suffire ; ils peuvent même s’avérer de redoutables ennemis si, enivrés par leur sonorité, nous oublions de passer à l’acte.

Il nous faut donc repérer ce qui, en nous, permet au démon d’avoir prise sur nous en mettant obstacle aux avances de la grâce. Quelle est notre faiblesse principale qui nous recroqueville sur nous-même et dont le démon se sert pour nous empêcher de nous tourner vers, de nous tendre vers, de nous convertir, de devenir un autre Christ ?

La peur ! La peur de nous faire mal, de nous engager, de nous séparer de certaines aises, de renoncer à nous-même, de mourir en un mot. Tétanisés par cette peur, nous devenons incapables du moindre effort et avançons – avec un art consommé de l’esquive – tous les prétextes possibles qui cachent mal l’attachement indéfectible que nous nous portons ! D’un air benoît, nous nous excusons avec une facilité et une rapidité déconcertantes…alors que dans le même temps, pour des peccadilles, nous jugeons sévèrement et sans pitié notre prochain !

Il s’agit donc d’éradiquer cette peur en prenant des résolutions fermes de bâtir notre vie sur le roc, sur le Christ.

Mais foin de théorie, passons aux propositions concrètes qu’il faut savoir choisir simples et peu nombreuses : «  Qui trop embrasse, mal étreint ! ». Le mouvement de conversion est un mouvement vital, donc imperceptible et lent ; méfions-nous des résolutions bruyantes et clinquantes, elles sentent leur pastiche à cent pieds !

Nous nous permettons de signaler quelques points qui peuvent faire l’objet d’une réforme de vie afin de stimuler ceux, trop nombreux, qui attendent le Vendredi Saint pour émettre une velléité de résolution !

1 – Prière : N’essayons pas de les multiplier mais soignons les en veillant à nous mettre en présence de Dieu par la foi, l’espérance et la charité. Attachons-nous tout spécialement à ce que nos prières soient des actes de foi où nous cherchons Dieu caché au fond de l’âme et où nous l’étreignons à travers la foi nue.

2 – Ordre :   
a – Ranger au fur et à mesure
                           
b – Remettre de l’ordre sur notre bureau et dans notre chambre chaque soir (consacrer systématiquement 3 minutes à cela)
                           
c – Répondre aux sollicitations de la grâce sans tarder lorsqu’elle nous appelle à être fidèle à notre devoir d’état.

3 – Garde du cœur  
a – Rester en présence de Dieu : ne pas vivre le nez en l’air !
                                     
b – Rester joyeux en toutes circonstances

En vous souhaitant un bon et joyeux carême ! N’est-il pas, en effet, un temps de joyeuse espérance puisqu’il s’agit de s’occuper de Dieu…enfin !

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (February, 2008)  

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX


Catéchisme n° 85
La charité pour Dieu


Bulletins et revues
Bulletin des Foyers Adorateurs de janvier
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
Vers les sommets de janvier 2018- Ton mot d'ordre : Serviabilité, abbé Gérard
Stella Maris n° 82 : La pauvreté, Abbé Louis-Joseph Vaillant
Le Flamboyant
Ne pas ouvrir avant, Père Bochkoltz

L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain
LAB école St-Martin - A l'école notre règle c'est le Christ, par M. l'abbé Lajoinie
Aux Sources du Carmel - Sauver les âmes avec l'Immaculée, abbé Dubroeucq
Courrier de Rome 604 - Le dépôt de la foi, abbé J-M. Gleize

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 18 janvier 2018
08:39 17:25

  Suivez notre fil RSS