Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La lettre de l'abbé le Roux d'avril 2008

Retour aux Lettres de l'abbé Yves le Roux

Amour : tarte à la crème ou chemin de vie ?

 

Par monsieur l'abbé Yves le Roux, Recteur du séminaire de Winona (USA)

Mardi 8 avril 2008

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs

Un homme qui ne sait pas aimer n’est point un homme, mais un être égoïste et vil conduit par ses passions et captivé par sa propre excellence.

Aussi est-il de la première importance de savoir ce qu’est aimer. La tâche n’est point aisée. Il est facile de se laisser prendre au piège de l’amour ! N’est-il point un mot aux acceptions multiples et fort différentes ? De plus, le monde moderne tout entier basé sur une forme dévoyée de l’amour ne nous aide point à comprendre la grandeur et la valeur de cette noble réalité.

Afin de voir clair dans ce labyrinthe de l’amour, revenons aux réalités les plus indiscutables concernant l’homme qui n’a point, à l’instar de l’ange, une nature simple. Il est au contraire un être complexe et fragile, composé d’un corps pesant et d’une âme pensante. Sa fragilité foncière exige qu’il vive en société et entretienne avec ceux qui l’entourent des rapports harmonieux. Ce que la philosophie, à la suite d’Aristote, résume en une formule lapidaire et profonde en proclamant que l’homme est « un animal raisonnable et sociable ».

Empressons-nous de préciser que par animal il faut entendre « souffle de vie » (anima) et non bête (bestia). L’amour est une réalité spirituelle qui requiert une âme capable de poser un choix libre, ce qui fait totalement défaut à l’animal dépourvu d’intelligence et de volonté ; en revanche, possédant une âme spirituelle douée de ses deux facultés maîtresses, l’homme peut aimer.

La première forme de l’amour que l’on rencontre chez lui est, cependant, encore extrêmement dépendante de ses sens. Nous en avons un merveilleux témoignage grâce au développement prodigieux de la technique qui nous permet de découvrir que l’enfant qui vient de naître reconnaît son père entre tous. Son petit être, en effet, vibre différemment au son de cette voix aimée qu’il connaît bien pour l’avoir souvent entendue par écho maternel.

Mais n’est-il pas exagéré de parler d’amour en présence de ces simples vibrations enfantines ? Nous ne le croyons pas. Ce petit être n’est point seulement de chair et d’os, il a une âme qui réagit suivant en cela, il est vrai, un mode d’expression encore fort rudimentaire ! Mais dans l’inclination qui le porte vers son père point déjà une affection filiale qui ira en s’épanouissant au fur et à mesure que l’enfant prendra conscience de la force de la tendresse paternelle et que se développeront entre eux des liens forts.

L’amour, en effet, est en étroite dépendance de la connaissance que nous avons des êtres et des choses qui nous entourent. Si l’amour est sans conteste une faculté de la volonté, nul ne peut aimer s’il ne fait l’usage de son intelligence ; même sommairement comme dans le cas de notre nourrisson. L’acte de la volonté exige un acte antérieur de l’intelligence. Il est absolument impossible d’aimer ou de haïr ce que nous ne connaissons pas…ou plus !

L’intelligence et la volonté sont deux facultés étroitement liées l’une à l’autre et qui marchent de conserve. Si la volonté ne peut s’exercer, en effet, sans l’intervention préalable de l’intelligence qui lui présente son objet, la volonté en retour permet à l’intelligence de pénétrer plus profondément dans la réalité et ainsi de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Aussi le concept d’amour aveugle est-il une ineptie : l’amour loin de nous aveugler nous aide à mieux connaître ce que nous aimons. L’amour véritable développe notre intelligence, fortifie notre volonté et tisse entre les êtres qui se connaissent et s’aiment des liens d’affection harmonieux, plus forts que la mort ; liens indispensables à ceux qui veulent être fidèles à leur nature d’homme. « L’amour aveugle » en revanche n’est point un véritable amour mais une contradiction dans les termes. Peu voient hélas que derrière cette expression populaire se cache une passion sensuelle qui éloigne l’homme de la réalité en l’enfermant dans une triste et vaine recherche de lui-même.

Nous touchons du doigt la perversion du monde moderne qui propose un amour immédiat et intense mais frelaté. L’intensité dont il s’agit en effet est celle qui provient des sens ; elle est la forme la plus achevée de l’enivrement car l’âme en est hébétée. Et l’hébétude stérilise l’âme et ses puissances. L’homme n’est plus en mesure de réfléchir et de vouloir, il est tout entier sous l’emprise des sens qui le réduisent à devenir esclave de leurs exigences de plus en plus tyranniques. Il devient incapable de choisir, de poser un acte humain, de renoncer à l’immédiat, à la fascination du moment, à l’éblouissement de la créature, de sacrifier et de se sacrifier. Aussi l’âme s’englue-t-elle dans une vaine recherche d’elle-même dans une forme subtile et mortelle d’égoïsme. Voilà pourquoi nous affirmons péremptoirement qu’un homme qui ne sait point aimer n’est point un homme : il n’est pas en mesure de répondre à l’Amour que Dieu nous porte et qu’Il nous manifeste au jour le jour dans les mille et un détails de la vie espérant que nous saurons L’y découvrir et L’aimer.

L’amour est si galvaudé aujourd’hui qu’il ne signifie plus rien hélas. Il n’est plus qu’une tarte à la crème que l’on sert à tout venant, la bouche enfarinée. Il n’est plus ce qu’il devrait être : le chemin qui nous mène à Dieu et par lequel Dieu Lui-même, le premier, nous mène !

Suivons le conseil de saint Augustin : « Ama et quod vis, fac. » Aimons réellement en faisant intelligemment la volonté de Celui qui nous aime ; fidèles alors à notre vocation foncière, nous deviendrons des saints.

Abbé le Roux +


English version

The Rector's Letter (April, 2008)  

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

Entretien avec Father Yves le Roux

Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


UDT 2018
12-16août - XIII ° Université d'été


Camp cadres
14-29 juillet : 10° Camp de formation
des cadres


Catéchisme n° 95
Les commandements


Lettre n° 03 de la MI- Marialiser le caractère de la Confirmation…
Courrier de Rome - Fortes in Fide; Pour un ordre libéral ? etc., etc.
Marie Reine des Coeurs - La Vierge Marie conduit au Coeur eucharistique de Jésus
Bulletin des Foyers Adorateurs de mai
Vers les sommets - Aime vraiment tes frères dans le Christ
La Malle aux Mille Trésors de mai-juin
Courrier de Rome Tourné vers le concile; le schisme; les antéchrists; non à l'ostpolitik
Ecole St-Michel Garicoïts - L'éducation des enfants : vigilance, abbé Gonzague Peignot
Lettre à nos frères prêtres - L'Église et la célébration des sacrements; Le baptême selon Mgr Lefebvre
Aux Sources du Carmel n° 50 - L'Église : si nous l'aimons, nous devons la servir


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camp St-Joseph
en Suisse (Simplon)
du 9 au 21 juillet

Camp à Triac-Lautrait (Charente)
du 9 au 22 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Deux camps en juillet 2018 pour garçons de 13 à 20 ans organisés par Saint-Joseph-des-Carmes
Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camp Bx Th. Vénard du 16 au 28 juillet à Kernabat
MJCF - Août : Tyrol, Espagne, Portugal, de Vienne à Budapest, Italie
Camp St-Michel du 3 au 10 août dans la plaine du Forez
Camp itinérant
à vélo - Raid Saint Christophe
du 6 au 20 août

Camp Saint-Dominique en Vendée du 11 au 25 août
Compagnie de la Sainte Croix - Camp nature près de Cholet du 20 au 24 août

Pour filles et
jeunes filles

Camp Croisade Eucharistique
à Buvrinnes - District de Belgique
du 8 au 22 juillet

Camps Marie
Reine en Brenne
du 10 au 19 juillet

Compagnons de l'Immaculée - Camp du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château
Camps Marie
Reine en Bretagne
du 21 au 30 juillet

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 21 juin 2018
05:49 21:57

  Suivez notre fil RSS