Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Tremblements de terre, par l'abbé Yves Le Roux - Avril 2013

Accès aux archives des lettres de l'abbé Yves le Roux
Accès aux revues de presse de la FSSPX te la Tradition aux USA et au Canada
Accès aux archives des revues de presse sur les cinq continents

Tremblements de terre

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux,
Recteur du séminaire de Winona (USA)

Avril 2013

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs,

Agitée par des remous profonds, il arrive que l'écorce de la terre se déchire violemment, provoquant bien des drames et frappant les esprits. Au-delà de l’émotion bien légitime qui s’ensuit, les scientifiques se penchent alors sur les phénomènes qui traversent le globe terrestre et leur juste connaissance des lois sismiques s’attache à protéger les populations exposées.

Au plan spirituel, c’est exactement la même chose. On peut se lamenter et longuement réciter la litanie des désastres : perte du sens commun, du sacré, des repères traditionnels, promulgation de lois iniques, spoliation légale des biens, effondrement des familles, des sociétés et de l’Eglise. La liste n’est jamais exhaustive. Mais sans étude complémentaire des mouvements de fond, le regret seul demeure stérile et ne résout rien. Pour revenir à la comparaison sismique, il ne protège pas les populations.

La juste connaissance de la tectonique des plaques spirituelles conditionne donc la reconstruction d’une véritable cité catholique : quelle fissure fondamentale est venue menacer ses fondations les plus solides ? Sans aucun doute, la perte de la vertu d'espérance qui, par une totale absence de perspective établit l'homme dans un monde cruel, fermé, racorni, sans ouverture sur l'éternité et le divin, et dans lequel il doit cueillir avidement les plaisirs qui passent puisqu'il est désenchanté et que, pour lui, la mort, tel un couperet aveugle, vient mettre un terme à sa vie de manière arbitraire.

Dans cette course effrénée (et perdue d'avance) contre la mort, l’homme s'enfonce alors inévitablement dans le trivial et perd nécessairement le sens du sacré : l’enchaînement morbide, maintes fois constaté, est incontestable. Sa boulimie des plaisirs et de l’instant dans laquelle il se réfugie l’avilit et le détruit intimement. Victime de cette cassure de l’ordre surnaturel, l'homme moderne perd son intelligence et sa noblesse nées de la bonté de l'ordre divin. Le péché originel se perpétue ainsi sous sa forme la plus nette. L’exemple du respect dominical constitue un exemple frappant de cette déchéance qui survient d’abord insidieusement et qui par la suite s’installe fermement peu à peu.

Il y a peu encore, les catholiques apprenaient au catéchisme qu'ils devaient sanctifier leur dimanche ; désormais, ce terme de sanctification est relégué au second plan, remplacé par celui d'obligation dominicale. Ce n’est pas faux en soi, cette obligation existe bel et bien. Mais sanctifier son dimanche n'est point simplement s'obliger à suivre un code limité de prescriptions, c'est avant tout offrir à Dieu l'hommage de son respect, de son temps, de sa volonté et de ses intentions. La sanctification du dimanche ne réside pas dans la simple observance d’une obligation morale : elle permet surtout d'élever le regard au-dessus des réalités purement terrestres, de se souvenir de la vocation éternelle et de reprendre souffle au milieu du tourbillon de la vie. Il s’agit bien de se livrer totalement, complètement, au Christ et à Son Père, en ce jour qui est une petite résurrection quotidienne ; celle de l'âme. La religion d'obligation est sclérosée, la religion de sanctification est celle de la charité, de l'hommage de la créature au créateur. La sanctification comporte une part d'obligation certes, mais elle invite l'homme à vivre ce jour en fils de Dieu, espérant qu'il garde toute la semaine cet esprit d'adoration. Quel chrétien sait ainsi que les péchés commis le dimanche, brisant le sacré, ont un caractère plus grave que ceux commis les autres jours ?

Ce tremblement de terre sémantique est ancien, il ne date pas d'hier. Il illustre merveilleusement que les courants destructeurs sont à l'œuvre de manière souterraine depuis fort longtemps. Lorsque la sanctification du dimanche a été réduite à n'être plus qu'une obligation dominicale, il se peut que personne n'ait réagit. Il y avait là, pourtant, un crime de lèse-majesté contre Dieu Lui-même. S’en est-on suffisamment soucié ?

Les courants souterrains sont nés dans les antres de la franc-maçonnerie. Leur doctrine perverse démolit la société, pourrit les mœurs et affaiblit les caractères. Elle inspire et conduit aujourd'hui la décadence, mène avec des succès apparents un combat qu’elle semble parfois sur le point de remporter. Du moins l’espère-t-elle.

L’espérance catholique, fondée sur la promesse de Dieu, serait-elle moins forte ?

Nul tremblement de terre ne peut renverser une maison dont les assises reposent en Dieu. La victoire appartient à ceux qui demeurent fidèles à leur vocation première en dépit des malheurs du temps, donnant au monde le témoignage serein de l'adoration profonde et de la sainte tranquillité.

Le combat qui vient est un combat d'espérance. Celui-là que Notre Seigneur est venu apporter sur terre lorsqu'il cherchait des « adorateurs en esprit et en vérité ».

Que les saints Rois Mages nous viennent en aide.

In Christo sacerdote et Maria,

Abbé le Roux +

 

 

English version

The Rector's Letter (April,2013)

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

 

Entretiens avec Father Yves le Roux et nouvelles du séminaire de Winona

Juin 2011 - Reportage des ordinations sacerdotales à Winona par Mgr Fellay
Mai 2011 - Quelques nouvelles du séminaire de Winona : entretien vidéo avec l'abbé Yves Le Roux [12' 40'']
Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 102
Les 6ème et 9ème commandements


Nouvelles parutions
La Malle aux Mille Trésors n° 65
de sept.-oct. 2018

Bulletin des Foyers Adorateurs de septembre 2018
Fontpeyrine - Bulletin de sept. - « Joyeux anniversaire Maman » - Abbé
Sébastien Gabard

L'Acampado n° 140 - Si vous ne devenez pas comme des petits enfants,
abbé X. Beauvais

Foyers Ardents - Que le Christ règne !
Vannes - La Trompette de St-Vincent n° 7 - La vie du prieuré en images
Fabrègues - Apostol nº 123 - Padre Pio, abbé J-M. Mavel
Mulhouse - Couronne de Marie n° 67- La peine de mort est-elle immorale ?, par l'abbé L-M. Carlhian
Courrier de Rome 612 de juillet-août
Carillon n° 186 - Quel calvaire !, abbé Benoît Espinasse

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Vendredi 21 septembre 2018
07:37 19:50

  Suivez notre fil RSS