Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Un généreux équilibre, par l'abbé Yves Le Roux - Mars 2014

Accès aux archives des lettres de l'abbé Yves le Roux
Accès aux revues de presse de la FSSPX de la Tradition aux USA et au Canada
Accès aux archives des revues de presse sur les cinq continents

Un généreux équilibre

Par Monsieur l'abbé Yves le Roux,
Recteur du séminaire de Winona (USA)

Mars 2014

 

Version française

Chers amis et bienfaiteurs,

De l'animal raisonnable d'Aristote au roseau pensant de Pascal, les définitions et descriptions de l'homme soulignent toutes que sa nature propre le situe au carrefour de mondes différents les uns des autres ; là réside sa spécificité qui constitue à la fois sa force et sa faiblesse.

Force car l'homme est le seul, parmi toutes les créatures visibles, à posséder une âme spirituelle. À ce titre il les domine toutes et il lui revient d'exercer sur elle une autorité incontestable et nécessaire. Faiblesse car cette conjonction en tant qu'elle unit l'esprit et la matière, l'âme et le corps, demeure délicate et fragile. Cette dernière est également indéniable et oblige l'homme à se battre pour établir un équilibre entre les deux extrêmes de sa nature. Notons en passant que cet équilibre ne saurait être une égalité, chimérique en l'espèce, tant il est impossible d’établir une quelconque égalité entre l'esprit et la chair. Y tendre ou vouloir l'imposer conduit immanquablement l'homme à la médiocrité. Or qu'est-ce qu'un médiocre, sinon un être diminué ? Nous sommes là aux antipodes du modèle d'équilibre.

Aussi, s’appuyant sur la primauté spirituelle de l'âme, ne conviendrait-il pas de donner à l'esprit un pouvoir sans appel sur le corps ? Certainement pas. Privilégier l'aspect purement spirituel de l'homme est une tentation dans laquelle ont souvent sombré les idéologues et qui s'est, la plupart du temps, terminée par des génocides ; tels ceux qui ont ensanglantés le siècle passé et sur lesquels plane l’ombre inquiétante de Nietzche. Dès le XVIIème siècle Blaise Pascal nous en avait averti en une courte et incisive formule : « qui veut faire l’ange, fait la bête »

Dès lors, serions-nous contraints de prôner au contraire une étrange domination de la chair sur l'esprit ? Pas plus. Les effets de l'hédonisme ambiant qui règne aujourd'hui, dont le compte se solde en dépressions et suicides innombrables, nous offrent sur ce point la plus éclatante réponse et nous évitent de tomber dans ce déferlement de jouissance, prélude à son tour d’un génocide qui ne dit pas son nom mais dont nous connaissons bien l’existence : l'avortement.

Alors ? La clef du nécessaire équilibre de la nature humaine, écartelée entre l'esprit et la chair, réside dans la reconnaissance humble et réaliste de ses limites. Les faits s'imposent d'eux-mêmes : la nature humaine ne peut se passer ni de l'esprit ni de la chair, sans pour autant exalter l'un au mépris de l'autre. A l'esprit infiniment supérieur à la chair appartient un droit naturel qu’il serait vain de méconnaître. Mais ce droit s'exerce sur la chair de telle manière que l'esprit, tenant compte de la matière à laquelle il est irrémédiablement uni, décide en fonction des limites qu’elle lui impose, prenant soin par exemple d’octroyer au corps le repos qui favorisera par la suite son propre exercice.

Reconnaître les limites de notre nature et composer avec elles représente donc un sacrifice certain qu'il convient d’accepter avec autant de lucidité que d’humilité. A ce propos, le sacrifice n'est-il pas la marque première, la noble empreinte de l’amour ? A l'opposé, celui qui refuse ce sacrifice donne au monde le triste spectacle d'une passion vulgaire et tyrannique qui le dévore et le place sous la coupe de la chair.

L'équilibre de l'homme réside dans ce sacrifice, éclatante et splendide manifestation de la force de l'intelligence qui ne soumet pas la réalité à ses désirs, mais ses désirs aux lois de la réalité. Le bonheur appartient au seul sacrifié qui parvient ainsi au délicat équilibre de l'esprit et du corps. Respectant la noblesse de sa nature spirituelle, il maintient les exigences du corps sous la domination de son intelligence et de sa volonté et, les ayant ainsi établies dans l'ordre, il les assume en les élevant.

Cet équilibre rare ne se réalise pleinement que dans l'ordre de la grâce puisque depuis le péché originel l'ordre de nature n'est plus et que l'homme est à jamais blessé.

Que ce carême soit donc équilibré et généreux, afin que la grâce de Dieu vienne au secours de notre faiblesse native et que, reconnaissant notre état de pécheur, nous vivions dans le seul équilibre réel, celui des saints qui vivent du sacrifice de la croix librement accepté et vécu en union au Christ crucifié.

Il n'est d'autre équilibre que celui de la Croix.

In Christo sacerdote et Maria.

Abbé le Roux +

 

 

Localisation

 
U.S.A (Etats-Unis)
  St. Thomas Aquinas Seminary
21077 Quarry Hill Rd.
Winona. Minnesota 55987
USA
 
   

00 1 507 454 80 00
00 1 507 454 80 44
Le site du séminaire de Winona

 

 

Entretiens avec Father Yves le Roux et nouvelles du séminaire de Winona

Juin 2013 - Reportage des ordinations sacerdotales à Winona par Mgr Mgr de Galarreta
Juin 2012 - Reportage des ordinations sacerdotales à Winona par Mgr Bernard Tissier de Mallerais
Juin 2011 - Reportage des ordinations sacerdotales à Winona par Mgr Fellay
Mai 2011 - Quelques nouvelles du séminaire de Winona : entretien vidéo avec l'abbé Yves Le Roux [12' 40'']
Entretien avec Father Yves le Roux (décembre 2004)

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Nouvelles parutions
Nantes - L'Hermine n° 57 - Rosa, rosa, rosam,, abbé France
Mulhouse - Couronne de Marie:
la Canonisation
de Paul VI

Le Petit Echo de N-D n° 58 - Je ne veux pas brûler au Purgatoire
La Malle aux Mille Trésors n° 66 de nov-décembre 2018
Fideliter n° 245 de sept.-oct. 2018 - Les paroisses aujourd'hui
Lettre à nos frères prêtres - L'Eglise et le judaïsme moderne; les affaires de pédophilie
L'Acampado n° 142 - Cerveaux cultivés
et épaules d'acier,
abbé X. Beauvais

Le Sainte-Anne n° 307 de novembre - Rendez-moi mon
Dieu !, abbé Legrand

Bergerac - La Voix des Clochers en Périgord n° 53 - Chevaliers au XXI° siècle?, abbé Gabard


Catéchisme n° 106
La grâce

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 15 novembre 2018
08:02 17:09

  Suivez notre fil RSS