Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   L'abbé Bouchacourt à Nantes le 25 mars 2008

Retour aux archives de la revue de presse en Amérique du Sud
Retour aux archives des sermons écrits

Sermon du 25 mars 2008 à Nantes :
des nouvelles du développement de la Tradition aux Amériques...

Abbé Christian Bouchacourt,
Supérieur du district d'Amérique du Sud

Mes biens chers frères,

En exergue du sermon que je souhaiterais vous adresser ce matin, je voudrais remercier Monsieur l'abbé Petrucci de m'ouvrir les portes de votre chapelle et de me donner l'occasion de vous parler des activités missionnaires de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X en Amérique du Sud.

Ce continent situé à environ 12 000 kilomètres d'ici n'est plus, à proprement parler, une terre de mission au sens canonique du terme, car partout une hiérarchie catholique y a été constituée et des diocèses y ont été érigés. Ces régions sont totalement catholiques ou presque. A 90% ! On parlera plutôt de jeune Chrétienté avec tout l'enthousiasme et la fraîcheur que l'on rencontre dans ces jeunes communautés mais aussi avec toute la fragilité qui les caractérise.

Mes frères, pourquoi Christophe Colomb embarqua-t-il le 3 Août 1492 avec ses hommes à bord de ses 3 célèbres caravelles, la Santa Maria, la Nina et la Pinta ? Pourquoi l'Espagne catholique envoya-t-elle avec lui des missionnaires qui vont convertir avec une rapidité fulgurante ce continent ? L'origine de cet élan missionnaire comme de tout élan missionnaire se trouve dans ces mots que le Christ adressa à Nicodème venu de nuit pour l'interroger sur la doctrine qu'Il professait :

« Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que tous ceux qui croient en lui ne périssent pas mais aient la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde mais pour que le monde par lui soit sauvé »

Mes Frères, vous l'avez compris en écoutant ces paroles du Christ, le souffle missionnaire de l'Eglise trouve son origine dans la Trinité. Les trois Personnes, le Père, Le Fils et le Saint Esprit veulent communiquer leur charité à l'extérieur d'elles-mêmes. C'est pourquoi Dieu a créé le monde, c'est pourquoi il a promis après la chute originelle d'envoyer ce que le Père avait de plus cher, c'est-à-dire son Fils. C'est ce même mouvement de charité qui va animer Notre-Seigneur pour fonder la sainte Eglise Catholique qui va prolonger son action parmi nous. Le rôle de l'Eglise est de peupler le paradis de saints en donnant Dieu aux âmes et les âmes à Dieu. Car nous le savons, il n'y pas de salut en dehors de l'Eglise que le Christ a fondée. Pendant près de 2000 ans l'Eglise a répandu l'idéal de l'Evangile en créant une civilisation : la civilisation Chrétienne. L'Evangile a alors tout imprégné : la constitution des états, les écoles, les hôpitaux, les lieux de travail, les arts, les familles. Tout étant à Dieu, tout doit être sanctifié par lui.

L'élan missionnaire n'est pas seulement un désir, mais bien une angoisse de l'Eglise. ELLE VEUT SAUVER LE PLUS D'AMES POSSIBLE ! Le temps s'écoule, le Prince de ce monde c'est-à-dire Satan, sait très bien que le temps qui lui est imparti pour détourner les âmes de Dieu se réduit comme une peau de chagrin au fur et à mesure que se rapproche la fin des temps. Aussi va-t-il chercher à contrarier cet élan.

L'élan missionnaire a commencé au jour de la pentecôte. Ce jour-là, l'Evangile a été adressé au peuple juif. Il y eu 3000 conversions ! Puis, suite aux persécutions opérées par le juifs contre les premiers chrétiens en Palestine, les apôtres ont alors quitté les limites de la Palestine et ont commencé à se répandre dans l'Empire romain. L'Evangile s'est répandu dans tout l'empire malgré les persécutions internes. La religion catholique est devenue religion d'état avec Constantin. Alors sont arrivées les invasions barbares. Au contact avec les chrétiens, ces barbares se sont convertis. L'Eglise a dépassé les frontières de l'Empire Romain. Au XVe et surtout XVI e siècle, c'est tout un continent qui sera donné à l'Eglise grâce à la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb sous l'impulsion d'Isabelle la Catholique d'Espagne. Et ainsi de suite jusqu'à l'ère moderne. Alors que le matérialisme et le rationalisme faisaient leurs ravages, l'Eglise profitera des progrès réalisés dans les transports pour s'étendre dès le XIXe siècle et tout le XXe en Afrique, en Asie, et sur toute la surface de la terre.

L'Eglise veut que le Christ-Roi règne sur toute la terre. Si des régions ont été gagnées au Christ, d'autres ont été perdues comme l'Afrique du Nord. L'Eglise veut que le Sang du Rédempteur sanctifie ces régions une nouvelle fois.

Et cependant depuis une quarantaine d'année, cet élan est freiné et mis à mal de l'intérieur même de l'Eglise par l'oecuménisme qui met toutes les religions sur un pied d'égalité et par la liberté religieuse qui a découronné Notre-Seigneur en divinisant l'homme et sa conscience. C'est la dernière ruse de Satan, car par cette erreur tragique, l'Eglise s'est mise à douter de la nécessité d'aller évangéliser. Face à cette tragédie, car s'en est une, Mgr Lefebvre a fondé sa Fraternité. Pour sauver la Tradition catholique. Cependant ce sauvetage devait-il se limiter à l'Europe ? L'Afrique, l'Asie, les Amériques n'avaient-elles pas le droit d'être comprises dans ce sauvetage ? Si bien sûr ! Monseigneur Lefebvre avait dit un jour qu'il verrait le doigt des bénédictions divines sur la Fraternité si celle-ci dépassait les frontières de l'Europe. Et c'est bien ce qui se passa lorsque Mgr Lefebvre arriva en novembre 1977 à Buenos-Aires. Depuis ce temps, la Tradition catholique n'a plus cessé de s'étendre en Amérique du Sud. En Argentine, Chili, Uruguay, Paraguay, Brésil, Pérou, Colombie et République Dominicaine. Aujourd'hui nous sommes 37 prêtres répartis dans 10 prieurés. Un nouveau sera ouvert officiellement le 15 février prochain à Sao Paolo au Brésil.

Et là, comme partout, notre devoir est de sauver les âmes avec les moyens que la Tradition catholique nous propose. Ne croyez pas qu'aujourd'hui l'Amérique du Sud soit restée indemne de la crise qui secoue l'Eglise. Non ! Ici comme ailleurs la foi chancelle, les pratiques païennes reviennent et c'est surtout la jeunesse qui est la plus touchée en raison des livres scolaires désastreux qui ridiculisent l'Eglise et la morale catholique. Vous connaissez la jeunesse de France avec tous ses excès. Et bien sachez que la jeunesse de là-bas est plus corrompue que ne l'est celle d'Europe. Pour le moins, la corruption est beaucoup plus visible car là-bas les passions sont beaucoup plus fortes.

Aussi il y avait urgence à ouvrir des écoles. Aujourd'hui nous en avons 6 qui rassemblent environ 500 élèves ! Ce n'est pas énorme mais certains de nos collèges connaissent une croissance très rapide. Aujourd'hui, les parents se rendent compte des ravages moraux, intellectuels et spirituels des écoles officielles. Nous avons donc ouvert cette année une nouvelle école à Mendoza qui connaît un grand développement. Cependant, pour faire tourner ces établissements nous n'avons presque aucun moyen. En Argentine l'inflation annuelle est de 32% ! Nous avons dû augmenter les salaire de 38% cette année. En 3 ans les salaires ont connu une croissance de 68% ! Nous sommes obligés d'appliquer ces augmentations légales. Et je suis incapable de faire face. Déjà on commence à voir les premiers fruits de ces écoles. 2 élèves vont entrer au séminaire. Et d'autres s'y préparent.

Il faudra aussi construire une maison de retraite spirituelle que le district ne possède pas. C'est le séminaire pour l'instant qui nous accueille. Nous ne pouvons organiser des retraites que pendant les vacances. Il nous faudrait cette maison pour soutenir la persévérance et susciter des vocations. Nous avons le terrain, il faut maintenant construire !

Les vocations semblent aussi connaître un bel essor. 8 jeunes gens entreront en première année tandis que 22 autres entreront en préséminaire à la Reja. Jamais nous n'avons eu autant d'entrées. Mais c'est dérisoire par rapport aux besoins du continent. J'ai pour l'instant deux prieurés vides qui attendent des prêtres. Un à Lima au Pérou et un autre à Corrientes en Argentine.

De nombreuses capitales n'ont pas la messe hebdomadaire : Asuncion au Paraguay, Montevideo en Uruguay, Lima au Pérou, et la moitié Sud de l'Argentine n'a pas de lieu de messe parce qu'il me manque des prêtres. Il me faut des prêtres, la Fraternité a besoin de missionnaires. Jeunes gens qui m'écoutez qui avez la chance d'avoir tout pour vous sanctifier, écoutez l'appel du bon Pasteur. Je vous assure qu'il est crucifiant de devoir répondre par la négative à toutes les demandes qui me sont faites de toutes parts pour ouvrir des lieux de messes.

Alors, mes biens chers frères, priez pour les vocations. Vous connaissez la valeur de la messe, des sacrements. Que la jeunesse de ce prieuré écoute l'appel du bon Dieu. Dieu appelle autant qu'hier. C'est nous qui sommes sourds, trop amollis par la facilité. Pour être prêtres missionnaires, pour être prêtre tout court, il faut avoir l'esprit de sacrifice ! Chers parents, inculquer cet esprit à vos enfants. De cet esprit dépendent les vocations et la générosité de la réponse de vos enfants à l'appel du Maître de la moisson.

Aidez nous par vos prières tout d'abord. En vertu de la communion des saints vous pouvez beaucoup, surtout vous qui souffrez de la maladie, qui êtes parfois accablés par la croix et les épreuves. Je vous assure que l'offrande de vos souffrances est pour le missionnaire un trésor dont vous connaîtrez les fruits là-haut ! Petits enfants, offrez quelques communions pour nous : vous pouvez tellement sur le Coeur de Jésus. Et vous tous, réservez nous de temps à autre, quelques grains de votre chapelet quotidien. Et si vous le pouvez, soyez généreux à la sortie de la messe. Soit à la quête, soit en achetant quelques breloques ou les deux ! I Dios se los pagué ! La France fait tellement pour nous que je ne peux vous rendre à égalité de votre générosité. Je vous assure cependant que la messe de ce dimanche est célébrée à toutes vos intentions et pour chacun d'entre vous.

Que la Mère des Amériques, Notre Dame de Guadalupe qui a assisté les missionnaires depuis tant d'années nous guide et nous aide à être fidèles et qu'elle vous bénisse et vous protège vous et vos familles !

Muchisimas gracias a todos ! ! !

Abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District d'Amérique du Sud

 

Pour joindre le District d'Amérique du Sud

 Tout sur le District d'Amérique du Sud

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp filles du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp Saint-Dominique du 11
au 25 août en
Vendée militaire


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Catéchisme n° 87
La verdu de prudence


Bulletins et revues
Lettre à nos frères prêtres n° 76 - Le sacerdoce d'après
le cardinal Mercier

Aux Sources du Carmel - La « petite voie » de ste Thérèse, abbé Dubroeucq
Stella Maris n° 83 : Mgr Lefebvre nous parle : écoutons-le !, Abbé L-J. Vaillant
Cahiers Saint Raphaël n° 129 - A la conquête du cerveau
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain


Messes Océan
Indien Février 2018

A La Réunion
A Madagascar
A l'Ile Maurice


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 19 février 2018
07:54 18:17

  Suivez notre fil RSS