Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Portraits, en quelques traits, des 3 nouveaux prêtres ordonnés par Mgr Fellay le 20 décembre 2014 à La Reja

Accès aux archives de la revue de presse en Amérique du Sud
Accès aux numèros archivés de Credidimus Caritati
Accès aux archives des bulletins et revues de la Tradition dans le monde
Accès aux pages consacrées au séminaire de La Reja

Portraits, en quelques traits, des 3 nouveaux prêtres
ordonnés par Mgr Fellay le 20 décembre 2014 à La Reja

Reportage des ordinations diaconales et sacerdotales
par Mgr Bernard Fellay le 20 décembre 2014 à La Reja


Seigneur, donnez-nous des prêtres ! Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres !

Telle est l'invocation récitée chaque jour au séminaire après le chapelet. Et le bon Dieu nous exauce. Après la neuvaine à l'Esprit-Saint récitée durant la semaine avant les ordinations, il semble que son Amour ne peut plus se retenir, et oubliant l'ingratitude et les péchés du monde, il ne refuse pas de nous donner plus de prêtres. Toutes les prières du monde chrétien portent du fruit dans notre église, ce 20 décembre, quand la très sainte Trinité forment trois nouveaux Christs sur la terre.

En effet, le grand idéal de tous les séminaristes est de donner leur vie pour Dieu et pour les âmes, idéal qui les conduit à abandonner tant de choses, et qu'ils découvrent être, durant leur formation, une chose encore plus grande qu'ils ne pensaient. C'est pourquoi ils ont encore plus confiance en la Toute-puissante divine: «je puis tout en celui qui me fortifie!».

Et au terme de chaque année, cet idéal sublime devient réalité pour quelques-uns d'entre eux, modèles des autres, recevant l'onction qui les consacre à tout jamais au service de Notre-Seigneur. Combien d'espérances, de travaux et d'années passées en vue de ce jour. Saint Augustin disait que «Dieu qui t'a racheté sans toi, ne te sauvera pas sans toi», et nous avons un exemple dans ces jeunes prêtres de la collaboration de l'homme à l'œuvre de la Rédemption, secondant l'action de la grâce, en don- nant la meilleur réponse à l'attrait irrésistible du Sacré-Cœur.

 

Monsieur l'abbé Fernando Mönckeberg

Monsieur l'abbé Fernando Mönckeberg, 32 ans, né au Chili, entendit parler pour la première fois de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, à travers des cousins.

Le temps passant, en quatrième année de ses études d'architecture, il put faire un échange universitaire en Italie, où son goût artistique lui fit comprendre la grandeur de l'esprit chrétien que avait édifié tant de merveilles.

De retour à son pays, et déjà travaillant comme architecte, il voulut assister à une messe au prieuré de Santiago, ce qui fut suffisant pour ne plus l'abandonner.

A ce sujet, il nous dit : « Je crois que deux choses attirèrent mon attention : la beauté de la liturgie (de fait la beauté est quelque chose d'important pour un architecte) et la prédication des prêtres (les brebis reconnaissent la voix du pasteur, dit Notre-Seigneur, et j'ai pu y reconnaître sa voix) ».

Avec le temps, il fit connaître aux prêtres son désir de se consacrer à Dieu, et deux ans plus tard il entra au séminaire.

En considérant cette étape de formation, il la qualifie de « temps rempli de grâce », en lequel « la Providence forme Notre-Seigneur en nos âmes » et en lequel nous acquérons « un regard d'unité en tout ce qui se rapporte à Dieu ».

 

Monsieur l'abbé Felipe de Echazù

Monsieur l'abbé Felipe de Echazù, 32 ans, est né en Argentine.

Il est issu d'une famille consciente de la crise religieuse et connaissant l'action de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, mais qui vivait loin de nos prieurés.

Il nous relate une anecdote de son enfance, alors que quelques camarades, voyant le piété de sa famille, lui demandèrent s'il voulait devenir prêtre, sa réponse fut : «Oui, si je trouve de bons prêtres ! ».

Lorsqu'il put aller à l'université à Buenos Aires, sa mère lui conseilla d'aller à la messe au prieuré.

Ce fut son premier contact avec la Fraternité et les bons prêtres qu'il recherchait.

Il participa au groupe de jeunes du prieuré, appelé Legión Macabea, et en travaillant dans un tribunal national, après avoir étudié le droit, il désira se consacrer au service d'une autre justice, de la Justice (en majuscule).

Il entra à l'année de pré-séminaire, appelée année d'humanités, et après 7 années supplémentaires d'études et de prières, il les résume ainsi : « le séminaire…le paradis sur terre, je ne peux rien dire d'autre ».

 

Monsieur l'abbé Santiago Villanueva

Monsieur l'abbé Santiago Villanueva, 25 ans, né également en Argentine, naquit dans une famille fréquentant déjà la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, ce qui le préserva de nombreux dangers, le mit en contact avec de bons prêtres et de bonnes amitiés.

Il n'avait pas pensé sérieusement à la vocation, jusqu'au jour où, sous le conseil d'un ami du prieuré, et ce avec très peu d'arguments, selon ce qu'il dit, il se résout à entrer à l'année d'humanités.

L'abbé nous dit que : « une fois dans l'ambiance du séminaire, les choses vinrent naturellement et je fus convaincu (en réalité ce fut la grâce qui me convainquit) que nulle part ailleurs mon âme pourrait être aussi heureuse. Le séminaire est une authentique école de vie, où, en plus de l'étude sacrée et de la prière, on apprend à se forger dans la vertu, à se connaître soi-même, à voir les choses avec plus de sérénité, équité, et même, sagesse ».

Comme conseil aux jeunes, M. l'abbé dit deux choses : « premièrement, que toute vocation exige sacrifice y renoncement, et qu'ils ne se trompent pas en souhaitant la carrière idéale, avec le travail idéal et l'épouse idéale, et secondement, qu'ils ne s'effrayent pas en se posant la question de la vocation, parce que suivre Dieu de cette façon est une bénédiction, un trésor caché, un bonheur pour l'âme que uniquement ceux qui le vivent peuvent comprendre ».

 

Source : Credidimus Caritati n° 93 de décembre 2014

 

 

Pour tout savoir sur le séminaire de La Reja - Argentine

Directeur : Abbé Davide Pagliarani
    Sous-directeur : Padre Ricardo Olmedo
c.c 308, La Reja
1744 MORENO
Province de Buenos Aires
REPUBLIQUE D'ARGENTINE
 

00 54 237.405.79.87
00 54 11.5290.46.14
00 54 11-5290 46 13
Le séminaire de La Reja

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX


Catéchisme n° 85
La charité pour Dieu


Bulletins et revues
Foyers Ardents :
L'acte d'espérance,
par le Père Joseph

Le Lien n° 127 - Notre Dame du Rosaire, Reine de la paix - Janvier 2018
Vers les sommets de janvier 2018- Ton mot d'ordre : Serviabilité, abbé Gérard
Stella Maris n° 82 : La pauvreté, Abbé Louis-Joseph Vaillant
Le Flamboyant
Ne pas ouvrir avant, Père Bochkoltz

L'expérience mariale de saint François de Sales, abbé Castelain
Bulletin des Foyers Adorateurs de décembre 2017
LAB école St-Martin - A l'école notre règle c'est le Christ, par M. l'abbé Lajoinie
Aux Sources du Carmel - Sauver les âmes avec l'Immaculée, abbé Dubroeucq
Courrier de Rome 604 - Le dépôt de la foi, abbé J-M. Gleize

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mardi 16 janvier 2018
08:40 17:22

  Suivez notre fil RSS