Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Bulletin roman

 

 

Nouvelles de suisse et d'ailleurs : décembre 2003

Repris du "Rocher"
Bulletin roman de la FSSPX en Suisse

 

Les raisons des mutations

En raison des ordinations sacerdotales qui ont lieu à la fin du mois de juin et en préparation de la nouvelle année scolaire, les changements d'affectation des prêtres interviennent habituellement le 15 août.
Les raisons de ces changements sont multiples. Les nouveaux prêtres reçoivent leur première nomination, de nouveaux prieurés ou de nouvelles missions sont fondées. Compte tenu du caractère international de la Fraternité et de sa rapide extension dans le monde entier, la question des compétences linguistiques joue un rôle non négligeable. Les postes de supérieur, les œuvres de formation (séminaires, écoles), mais aussi le ministère auprès des congrégations religieuses ou l'organisation d'une nouvelle fondation exigent des aptitudes particulières. La maladie, l'âge, ou l'épuisement (année sabbatique) peuvent également intervenir. Enfin, en cas de défections de confrères en cours d'année ou de décès - déjà dix prêtres de la Fraternité sont décédés - les places laissées vacantes doivent être repourvues.
Les mutations sont donc inévitables, elles ont leurs avantages et leurs inconvénients. Elles n'interviennent cependant jamais pour le seul plaisir du changement ou au gré de la fantaisie des supérieurs. Elles sont décidées après mûre réflexion et pour le bien commun, mais on ne peut pas toujours satisfaire tout le monde - est-ce seulement possible ici-bas ?

 

Les départs du district

Les trois nouveaux prêtres suisses ont tous pu être nommés dans notre pays. M. l'abbé Lionel Héry, prieur à Enney depuis 2000, a déjà pris congé de ses fidèles au début du mois de mars ; en effet, le supérieur général l'a nommé responsable du nouveau prieuré Saint-Martin à Tours, en France.
M. l'abbé Johannes Grün nous a quittés après plus de dix ans d'activité en Suisse centrale, pour rejoindre l'Afrique, et plus précisément le Kenya où une nouvelle mission a été fondée le 3 septembre dernier, en la fête de saint Pie X. Pendant la période de son ministère est intervenue la construction de l'église et du prieuré de Littau, où il a également fondé l'école primaire Saint-Joseph. Les fidèles ont eu l'occasion de lui exprimer toute leur reconnaissance au cours d'une chaleureuse fête d'adieux le 15 août. M. l'abbé Thomas Bernhard œuvrait en Suisse depuis cinq ans, dont quatre passés à Wil, sa ville d'origine. Il a retrouvé sa deuxième patrie, la France, où il avait déjà accompli son ministère de 1981 à 1998. Il a été nommé à Toulon.

 

Les changements dans les prieurés

Enney : M. l'abbé Heinrich Mörgeli est le nouveau prieur, responsable également de l'œuvre des retraites et du Tiers-Ordre pour la Suisse allemande. M. l'abbé Daniel Vigne, après deux années passées à Rickenbach, a été nommé à Enney où il a pris la responsabilité des retraites et du Tiers-Ordre pour la Suisse romande, et d'où il continue à desservir la chapelle de Neuchâtel. Rickenbach M. l'abbé Michaël Demierre, responsable du Rocher et de l'apostolat au Tessin, a reçu également la responsabilité de la chapelle de Delémont.
Littau : M. l'abbé Markus Bayer, présent en Suisse centrale depuis une année déjà, a été nommé prieur à Littau où il conserve par ailleurs la responsabilité de l'école Saint-Joseph. Il peut compter sur la collaboration de M. l'abbé Yann Vonlanthen, de Bulle, ordonné le 27 juin. Avec le R.P. Joseph Wirz, qui a fêté cette année ses 90 ans, le prieuré de Littau compte ainsi quatre prêtres.
Mels : M. l'abbé Ludger Grün, qui enseignait à l'école Sancta Maria de Mels depuis quelques années, et qui a assumé la direction de cet établissement au cours des deux ans écoulés, a demandé un successeur, pour raison de santé. Avec 35 élèves internes, la nouvelle école de garçons exige beaucoup d'engagement. Le supérieur général a nommé M. l'abbé Pascal Schreiber nouveau recteur de l'école de Mels. Il est originaire du canton d'Argovie et a été ordonné en 1998. Aussi bien à l'école de Diestedde en Allemagne qu'à Granges-Paccot où il fut responsable de la nouvelle chapelle Notre-Dame Gardienne de la Foi, il a acquis une solide expérience de l'apostolat auprès des jeunes et du ministère en général, et se lance dans cette entreprise d'éducation et de formation de la jeunesse avec beaucoup d'énergie et d'enthousiasme. M. l'abbé Stefan Pfluger, nouveau prêtre, lui a été donné comme collaborateur, chargé de l'internat. Il doit également prendre contact avec les fidèles des Grisons pour un futur apostolat de la Fraternité dans ce canton.
Oberriet : M. l'abbé David Köchli reçoit deux nouveaux collaborateurs au prieuré Saint-Charles Borromée, le plus grand de Suisse : MM. les abbés Ludger Grün et François Berthod. M. l'abbé Berthod vient d'Orsières en Valais ; il est le petit-neveu du Chanoine René Berthod (†), ancien directeur du séminaire d'Ecône et pionnier de l'installation des chapelles en Suisse romande.
Wil : Après 19 ans (!) passés à la tête du prieuré de la Sainte-Famille, M. l'abbé Stefan Frey a remis sa charge pour se consacrer totalement à la nouvelle école Saint-Dominique Savio, qui a ouvert ses portes le 11 août pour accueillir 100 élèves. L'importance prise par le centre paroissial de la Sainte-Famille a rendu nécessaire le dédoublement de sa fonction. M. l'abbé Frey demeure assistant et suppléant du supérieur de district, et prend la responsabilité du Mouvement des familles catholiques. M. l'abbé Markus Niederberger a été nommé prieur, responsable à ce titre de la communauté - qui a été renforcée de façon significative par l'arrivée du Frère Anton et par la fondation d'une communauté de Sœurs de la Fraternité, comptant à ce jour quatre religieuses - et de l'apostolat en général.
A tous les confrères qui entreprennent un nouvel apostolat sous la protection de Notre Dame et le patronage de saint Pie X, et particulièrement aux nouveaux prêtres et aux trois "légionnaires", nous souhaitons un fructueux ministère dans la vigne du Seigneur, beaucoup de joie et de satisfaction sacerdotale dans l'œuvre de salut et de sanctification des âmes. La prière et la bienveillance des fidèles pour leurs pasteurs sera nécessaire et aidera beaucoup à un apostolat fécond et béni de Dieu.

 

Entrées dans les séminaires

A Flavigny, le Séminaire Saint-Curé d'Ars a accueilli 19 nouveaux séminaristes, dont quatre non français (venant de Belgique, d'Italie, d'Inde et de Pologne). Le séminaire sert aussi de cadre à la formation des frères : quatre postulants sont arrivés, dont un Suisse, les autres étant originaires de France et d'Italie. Par ailleurs, le 28 septembre, Mgr de Galarreta a reçu l'oblation de quatre postulants arrivés l'an dernier, qui ont pris l'habit au cours d'une messe pontificale ; le lendemain, quatre novices prononçaient leurs premiers vœux devant le pontife.
A Zaitzkofen, la rentrée a vu l'arrivée de sept nouveaux séminaristes, dont un Suisse, et de quatre postulants frères. Par ailleurs, deux postulants ont commencé leur noviciat en prenant l'habit, tandis que trois novices ont prononcé leurs premiers vœux.
Les vocations suisses : la Suisse peut se réjouir de sept nouvelles vocations sacerdotale ou religieuses. En effet, un postulant frère valaisan est entré à Flavigny, un autre, du même canton, a frappé à la porte des bénédictins à Bellaigue. Du côté des jeunes filles, trois postulantes sont arrivées chez les Sœurs de la Fraternité (une à Ruffec et deux à Göffingen), tandis qu'une autre entrait au Carmel de Bas-en-Basset. Ne manquons pas d'en remercier la divine Providence.
La croisade de prière en faveur des vocations porte manifestement ses fruits, mais il s'agit de redoubler de ferveur pour obtenir, après plusieurs années de disette, de nouveaux séminaristes suisses romands pour la Fraternité !

 

Inauguration d'une "mamma-mobile"

La fondation "Aide suisse pour la mère et l'enfant" est bien connue pour son engagement infatigable en faveur de la vie. Elle a mené il y a peu une campagne énergique contre la "solution des délais". Le 29 octobre dernier, la fondation a inauguré son premier centre de consultation mobile. En deux ans d'existence, l'ASME a déjà répondu à un millier d'appels de mères en difficulté. A la centrale d'urgence (nº 0800 811 101), les conseillères reçoivent souvent l'appel désespéré de femmes enceintes sur le point d'avorter. Dans ces situations, rien ne remplace le contact personnel. Il s'agit de pouvoir rencontrer le plus rapidement possible la mère en détresse, où qu'elle soit. Jusqu'à présent, les conseillères devaient fréquemment se contenter pour leur entretien du buffet de la gare le plus proche du domicile de la future mère. Un lieu qui ne favorise guère le calme et l'intimité nécessaires à l'instauration d'une relation de confiance.
Ainsi est née l'idée d'un centre de consultation mobile, baptisé "mamma-mobile". Il s'agit d'un minibus transformé en salon roulant, avec une table et quatre chaises, un appareil vidéo pour passer des films, des toilettes, un réfrigérateur et une petite exposition représentant les différentes phases de la grossesse. Le véhicule est conduit par deux conseillères et dispose d'un système de navigation, d'un téléphone, et d'un fax. La fondation peut désormais intervenir partout en Suisse, et ce dans les plus brefs délais.
L'"Aide suisse pour la mère et l'enfant" fournit un soutien concret et immédiat aux futures mères en difficulté, en leur offrant une aide financière, mais aussi un trousseau pour le bébé, des conseils juridiques gratuits, des renseignements sur les questions médicales, une mise en relation avec des médecins dignes de confiance et des psychologues. Elle s'occupe également de la mise à disposition de crèches et d'associations de mères de jour, et propose une information sur les conséquences d'un avortement, sur les foyers pour mères célibataires etc.…
Rappelons que l'"Aide suisse pour la mère et l'enfant" et l'hôpital régional d'Einsiedeln avaient inauguré le 9 mai 2001 la première "fenêtre à bébé" en Suisse. La "fenêtre à bébé" est une main tendue pour les situations extrêmes : si une mère ne voit plus d'issue à sa situation et pense ne pas pouvoir garder son enfant, elle peut le poser anonymement et sans aucun risque dans une sorte de grosse "boîte aux lettres" aménagée dans la façade de l'hôpital. Une alarme à retardement retentit dès qu'un bébé est posé au creux du lit chauffant à 37ºC et que la fenêtre a été refermée. Des sages-femmes s'occupent alors de l'enfant : il est entre de bonnes mains. Si la mère change d'avis, elle peut récupérer légalement son enfant dans un délai de six semaines. C'est le 5 septembre 2002 que cette fenêtre a été utilisée pour la première fois ; c'était aussi la première fois, depuis des années, qu'un enfant abandonné était retrouvé vivant dans la région de Zurich/Einsiedeln.

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 121

Le sacrement de pénitence

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Juillet 2019 : activités proposées par l'école Saint Joseph des Carmes (camp travaux, camp vélo)
Vox cantorum : camp de vacances pour garçons à partir de 8 ans - 30 juin au 6 juillet 2019 à Châteauroux (36)
Camp Saint-Joseph pour garçons de 8 à 13 ans à Bourg-Saint-Pierre, du 6 au 20 juillet 2019
Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 12 et du 15 au 30 Juillet 2019
Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp garçons du 1er au 15 août 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp itinérant à vélo Raid Saint Christophe du 5 au 19 août 2019 pour les garçons de 14 à 17 ans

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp filles du 17 au 31 juillet 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 18 juillet 2019
06:08 21:46