Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Oblata n° 18 de juin 2014 - La communauté des soeurs oblates du Séminaire du Sacré-Coeur de Zaitzkofen

Pour tout savoir sur les Soeurs Oblates de la FSSPX
Accès aux archives des Oblata déjà parus
Accès aux archives des revues de presse des Suisse

Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n° 18

Noviciat des Oblates de la Fraternité St Pie X

La communauté des soeurs oblates
du Séminaire du Sacré-Coeur de Zaitzkofen

 

Chers Amis, chers Bienfaiteurs,

Le petit livret « Manete in dilectione mea – Le Coeur de Jésus et le Prêtre » contient un riche enseignement sur la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus. L'auteur du fascicule, un religieux contemplatif, tout embrasé d'amour pour Notre Seigneur, y fait une douloureuse constatation : « ...L'homme s'égare parce qu'il se prive de Jésus-Christ. Il se prive de Jésus-Christ, parce qu'il ne le connaît pas. Il ne le connaît pas, parce qu'il ne comprend pas son Coeur...»

Au fil des pages, l'auteur évoque la nécessité de la dévotion au Coeur de Jésus et livre au lecteur ces lignes merveilleuses : « Dieu est amour, Deus caritas est (I Joan., IV, 16). Son Coeur éternel a toujours aimé ; chercher dans cet amour éternel de Dieu le pourquoi de toute la succession des mystères révélés, c'est la théologie du Sacré-Coeur. – Dieu aime, et aimer veut dire se donner. Il nous a tout donné, voilà la création. – Aimer, c'est parler, pour se faire comprendre, à celui qu'on aime : Dieu a parlé et voilà la révélation. – Aimer, c'est se rendre semblable à celui qu'on aime, et voilà l'incarnation. – Aimer, c'est souffrir pour celui qu'on aime : voilà la rédemption. – Aimer, c'est vivre à côté de celui qu'on aime : voilà l'Eucharistie. – Aimer, c'est s'unir et ne faire qu'un avec celui qu'on aime : voilà la communion. – Aimer, c'est jouir toujours avec l'être aimé : voilà le paradis. Sic Deus dilexit (Joan., III, 16). Et comme la personne de Jésus est une personne divine, son Coeur créé synthétise tous les amours du Coeur incréé de Dieu et en résume toutes les manifestations… Il est l'expression vivante et palpitante de tous les mystères catholiques.»

Puisse le bon Dieu nous accorder la grâce de prononcer un jour à notre tour ces paroles si encourageantes de sainte Marguerite-Marie : « Qu'il est doux de mourir quand on a eu une tendre et constante dévotion envers le Coeur de Celui qui doit nous juger ! »

Vos Soeurs Oblates du Noviciat Sainte Thérèse de Salvan

 

 

La version complète d'Oblata n° 18 en version pdf

Oblata n° 18 en langue française : echos du noviciat de novembre 2013 à avril 2014

 

 

La communauté des soeurs oblates du Séminaire du Sacré-Coeur de Zaitzkofen

L'histoire du Séminaire de langue allemande commence en 1975 à Weissbad dans le canton pittoresque d'Appenzell. La Fraternité Saint-Pie X fondée cinq ans auparavant en Suisse voit aussi ce séminaire s'établir tout d'abord dans cette petite patrie placée sous la protection de saint Nicolas de Flue.

C'est encore à Weissbad que le 17 mars 1978, en la fête de Notre-Dame de Compassion, S. Exc. Mgr Lefebvre donna l'habit religieux des soeurs oblates à six postulantes. Ce fut le plus grand groupe de prise d'habit jusqu'à ce jour.

En octobre 1978, tout le séminaire émigra à Zaitzkofen en Bavière (Allemagne) : c'est-à-dire tous les séminaristes, professeurs et également les soeurs oblates à l'exception d'une qui resta à Weissbad. Le Séminaire de Zaitzkofen abrite actuellement 26 séminaristes originaires de neuf pays différents : Allemagne, Autriche, Suisse, Pologne, Lituanie, Tchéquie, Russie, Espagne et Canada. Le corps professoral est constitué de six prêtres avec M. l'abbé Franz Schmidberger assumant la charge de directeur du séminaire. De plus, deux jeunes prêtres préparant leur entrée dans la Fraternité, y complètent leurs études de philosophie et de théologie. Comme dans les autres séminaires de la Fraternité, les candidats au sacerdoce reçoivent à Zaitzkofen une formation spirituelle, liturgique, philosophique et théologique.

La formation des frères de la Fraternité de langue allemande est également dispensée au Séminaire du Sacré-Coeur. C'est ainsi que les dix frères profès, les trois novices et les deux postulants se voient confiés les charges de la sacristie, de la cuisine, du jardin, une petite menuiserie « professionnelle », une apiculture et un poulailler, les travaux manuels et l'entretien de la propriété avec son étang et son cimetière.

Quel apostolat exercent alors les soeurs oblates au sein du séminaire ? Au début de la fondation, elles étaient essentiellement chargées de la buanderie, de la porterie et de la couture. Plus tard, la buanderie fut confiée à deux dames de Zaitzkofen. Actuellement, les oblates travaillent dans trois domaines : la porterie et tous les travaux qui en dépendent, y compris son standard téléphonique ; le secrétariat au service du directeur du séminaire ; la couture avec le raccommodage des soutanes comme point central et le soin du linge de sacristie.

Une atmosphère familiale domine au Séminaire du Sacré-Coeur. Les soeurs ont leur propre clôture mais elles peuvent accompagner toute la communauté lors des excursions. C'est toujours avec une joie sans cesse renouvelée qu'elles participent aux magnifiques cérémonies tout au long de l'année liturgique comme par exemple à l'occasion des ordinations successives qui amènent les séminaristes jusqu'à la grâce du sacerdoce.

Et, si le bon Dieu rappelle à Lui pour l'éternité l'une ou l'autre soeur en poste à Zaitzkofen, elles auront la grande grâce de reposer au cimetière du séminaire, grâce immense déjà accordée à sept soeurs oblates.

 

 

Pour tout renseignement sur les Oblates de la FSSPX

Rendez -vous à notre rubrique sur les ordres religieux dans le Tradition

 

 

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Marchés de Noël

23 et 24 novembre 2019 : marché de Noël de l'école St-François-de-Sales de Rouen
23 et 24 novembre : Vente de charité, Chapelle Notre-Dame de Consolation - Paris
30 novembre : Fête de St Nicolas et marché de Noël de l'école St-Jean-Eudes de Gavrus
30 novembre et 1er décembre 2019 - Vente de charité de la conférence St-Vincent de Paul - Saint-Nicolas du Chardonnet - Paris
1er décembre 2019 : marché de Noël de l'école St-Pierre-Julien Eymard du prieuré de Meylan
1er Décembre : marché de Noël de l'école St-Jean Bosco de Toulouse
1er décembre : fête de la Saint Nicolas organisée par le prieuré - Nancy
7 décembre : Forum Orientation et Métiers du MCF
13 décembre : pièce de théâtre donnée par l'école Sainte-Philomène de Nancy
14 décembre 2019 : concert de l'Avent à Saint-Nicolas du Chardonnet- Paris

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 21 novembre 2019
01 1