Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Sermon de Mgr Tissier de Mallerais à St-Nicolas le 2 février 2011

 Accès aux sermons écrits archivés
 Accès aux sermons audios archivés

Sermon de Mgr Tissier de Mallerais à St-Nicolas, le 2 février 2011,
pour les prises de soutane des séminaristes de Flavigny

[Le sermon a été transcrit en respectant le langage parlé et les intonations ]

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ainsi soit-il.

Mes bien chers Frères,

Nous sommes tout à fait reconnaissants à la paroisse de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, et à son curé, de nous accueillir, d'accueillir le séminaire de Flavigny pour cette cérémonie de prise de soutane.

En cette Fête de la Sainte Vierge, de la Présentation de l'Enfant-Jésus au Temple et de la Purification de Notre-Dame, cette belle fête nous semble tout à fait adaptée à cette prise de soutane. En effet, chers jeunes gens, vous venez vous offrir et vous consacrer au Seigneur, comme la Sainte Vierge et saint Joseph apportant l'Enfant-Jésus en ce temps-là pour Le consacrer, puisqu'Il était le premier né de la Famille, le premier né de la Sainte Vierge – et Il restera l'Unique de la Sainte Vierge – Il devait donc être consacré au Seigneur. Il était la part du Seigneur mais Il était déjà le Consacré par excellence depuis le premier instant de Son Incarnation, quand la divinité vint oindre totalement Sa Sainte Humanité pour en faire le prêtre par excellence, et ensuite la Sainte Vierge et saint Joseph devaient Le racheter pour pouvoir Le garder avec des pièces d'argent et le sacrifice de deux colombes. Alors, ils firent le rite de rachat mais bien entendu il n'était pas question de Le retirer de Sa consécration à Dieu. Jésus restait le Consacré, le Prêtre par excellence.

Hé bien, telles sont les dispositions, chers amis, que vous avez aujourd'hui de vous consacrer à Dieu et de ne pas ensuite retirer cette consécration. Vous allez pour cela revêtir la soutane, l'habit du clerc, bien que vous deviez seulement recevoir la tonsure dans un an. C'est l'habit du clerc, l'habit du futur prêtre et cette cérémonie est très émouvante pour vous, chers jeunes gens, qui, avec impatience, une sainte impatience, attendez depuis quelques mois ce moment de transformer l'extérieur de votre être qui correspondra à la transformation intérieure qui s'est déjà passée quand vous avez décidé d'entrer au séminaire. Émouvante également pour vous, chères familles, qui allez voir évidemment vos garçons sous un autre aspect, un peu intimidant et en même temps très édifiant, et qui vous aidera vers Dieu.

Parlons un petit peu de la soutane et du témoignage qu'elle signifie. Il est dit dans la prophétie du prophète Malachie, que nous avons lue tout à l'heure, et qui préfigure la présentation de Jésus au temple, que le Seigneur viendra Lui-même dans Son Temple – c'est une façon nouvelle, spéciale – dans le but de purifier les Fils de Lévi, comme l'or et l'argent au feu afin qu'ils offrent à Dieu des sacrifices comme aux jours antiques afin que le sacrifice de Juda à Jérusalem, c'est à dire de l'Église, plaise au Seigneur. Donc il s'agit d'une rénovation du sacerdoce. Bien entendu, dans la Sainte-Ecriture, il s'agit de la disparition du sacerdoce ancien et de l'apparition du sacerdoce de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Mais aujourd'hui , chers jeunes gens, cela signifie la conservation du sacerdoce de toujours. Aujourd'hui, le Seigneur, spirituellement, revient en cette fête de la Présentation pour purifier les Fils de Lévi grâce à cette petite armée de la Fraternité Saint-Pie-X, grâce à Mgr Lefebvre, pour purifier le sacerdoce catholique et lui restituer son identité. Voilà la signification profonde de votre prise de soutane et vous en êtes bien conscients. Vous voulez plus tard participer au sacerdoce authentique de Notre-Seigneur Jésus-Christ pour offrir un sacrifice pur et saint et agréable à Dieu, à savoir le Sacrifice de la Croix, renouvelé de façon non sanglante sur l'autel. C'est au travail de la rénovation du sacerdoce catholique que vous voulez travailler. Telle est la mission que la divine Providence nous a assignée, sans mérite de notre part.

Mgr Lefebvre a toujours été pénétré du besoin de sanctifier le sacerdoce. Quand, il y a cinquante ans, il a assisté aux premières manifestations de la laïcisation du sacerdoce, des prêtres  quittant leur soutane en 1960, eh bien, il a décidé, dès qu'il serait libre, de fonder un séminaire traditionnel pour continuer le sacerdoce authentique de Notre-Seigneur Jésus-Christ.
Votre soutane est riche d'enseignement, chers jeunes séminaristes. Notre fondateur, dans les statuts de la Fraternité et aussi dans différents écrits, nous décrit les fruits merveilleux de la soutane que, malheureusement, les prêtres modernes adoptant le clergyman ou l'habit civil, ont complètement perdus de vue. Je me souviens très bien que Mgr Lefebvre nous disait : « Votre soutane est votre habit religieux parce que le prêtre est le religieux de Dieu ».

Donc considérez-vous comme des religieux, spirituellement ; votre soutane est votre habit religieux, donc vous ne la quitterez pas. Sauf s'il y a des persécutions qui vous obligent à la quitter, mais sinon vous la garderez. C'est votre habit religieux qui exprime par conséquent que vous vous retirez du monde, que vous êtes mis à part par le Seigneur pour revenir dans le monde et prêcher aux fidèles. Et c'est pour cela que le monde va vous détester. Le monde n'aime pas la soutane. La soutane exprime la séparation du monde. Le prêtre n'étant plus un homme comme les autres, il est retiré du monde comme dit Jésus dans le discours après la Cène : « Je vous ai retirés du monde, et ensuite : Je vous envoie à nouveau dans le monde ». Donc il y a cette séparation que vous avez décidée en entrant au séminaire qui est, eh bien, un renoncement, un sacrifice, déjà. Vous renoncez à une vie de famille, vous renoncez à un mariage légitime. Vous renoncez à certaines joies du monde qui sont licites. C'est un sacrifice. Vous le savez. Et ce sacrifice durera toute votre vie. Voyez la Sainte Vierge : Elle est heureuse en entendant les paroles de foi et de joie du vieillard Siméon qui s'exclame : « Seigneur, enfin je vois Votre Sauveur que j'attendais toute ma vie, maintenant je n'ai plus qu'à mourir de joie », la joie de votre don à Notre-Seigneur Jésus-Christ et en même temps la peine de la Sainte Vierge entendant ces paroles de Siméon : « Un glaive de douleur percera votre âme ». Et que cet Enfant sera comme un signe de contradiction. Vous serez un signe de contradiction, chers amis, par votre soutane. Souvent, vous entendrez des ricanements, des critiques, des moqueries, peut-être même quelquefois de la part de prêtres. Mais vous ne rougirez pas de votre soutane. Vous en ferez une profession. C'est ce que Mgr Lefebvre disait. Mgr Lefebvre disait : « La soutane est un témoignage et une prédication, un sermon, sans parole », parce qu'elle prêche la présence de Jésus dans le monde ; dans un monde laïcisé, Jésus est toujours présent et veut régner. Voilà votre profession silencieuse. Elle prêche aussi la pénitence par sa couleur noire, par sa forme ample qui cache les formes du corps. Elle prêche la pénitence, le renoncement ; voilà cette prédication que le monde, le monde mauvais qui appartient au démon n'aime pas, et que vous donnerez.

La soutane est premièrement un témoignage, une prédication, ensuite la soutane éloigne les esprits mauvais et ceux qui leur sont soumis, disait Mgr Lefebvre. Le démon ne supporte pas la soutane. Elle éloigne les esprits mauvais. Vous ne pourrez pas vous permettre d'aller n'importe où avec la soutane. Elle vous protégera de tas d'occasions, de quantité d'occasions de péchés auxquels on est exposé dans le monde et auxquels le prêtre ne peut pas s'exposer. Gardez la soutane, la soutane vous gardera. Ensuite, la soutane attire les âmes bien nées, même les âmes qui ne croient pas, même les incroyants, la soutane attire les cœurs, la soutane attire les âmes droites et généreuses. Souvent, vous entendrez dire cela : ah, enfin, un vrai prêtre ! Quelqu'un dans la rue vous dira : « ah, enfin, un vrai prêtre ! Je ne savais pas que cela existait encore ! Moi je ne suis pas pratiquant, on vous dira, mais si je viens à mourir, c'est vous que j'appellerai à mon chevet. » Voilà, un vrai prêtre ! Vous entendrez cela parce que les âmes bien nées sont attirées par l'homme de Dieu que vous serez.

Et par conséquent, disait Mgr Lefebvre, en cela la soutane facilite grandement l'apostolat. Quand on voit un prêtre, tout de suite, je me souviens un jour, j'étais dans la rue à Paris. Une maman et son enfant qui me croisent et le petit me montre du doigt – ça ne se fait pas ! - en disant : Jésus, Jésus ! Il avait raison, ce petit, et la maman disait chut ! Chut ! Tais-toi ! Je disais : non, il a raison. Le prêtre c'est Jésus. La soutane facilite l'apostolat. Elle montre Jésus. Alors qu'un prêtre camouflé ne montre plus Jésus. Il a du mal à entrer en conversation avec ses compatriotes. Un prêtre en civil, comment peut-il adresser la parole à quelqu'un ? Il est camouflé ! Vous ne serez pas des prêtres camouflés. Elle facilite l'apostolat. Un jour, j'étais dans l'avion, c'était juste après la destruction des tours de New-York. Évidemment dans l'avion, on n'était pas à l'aise à ce moment-là. Alors, celui qui était à côté de moi, le passager me dit : Je suis en sécurité avec vous. Voilà, il avait compris que j'étais prêtre. Une autre fois, à l'aéroport de Buenos-Aires, bon, j'étais en soutane et puis quelqu'un vient : « Padre, est-ce que vous pourriez me confesser ? Voilà, j'ai mon avion mais je lui dis : allons-y quand même. Nous allons nous asseoir sur un banc dans un coin et j'ai entendu la confession. Une confession magnifique que je ne vous raconterai pas, mais une grâce, une grâce extraordinaire. Il allait prendre son avion et moi aussi. Voilà, la soutane fait des merveilles.

Alors, chers amis, gardez votre soutane !

Quelques petits mots à l'adresse des familles des chers amis italiens qui sont parmi nous : [ Voir ou écouter les sermons audio ou vidéo de ce sermon].

Vive la soutane ! Et vive votre futur sacerdoce sous la protection de la Très Sainte Vierge Marie, la Mère du prêtre et par conséquent, la Mère du futur prêtre.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ainsi soit-il.

Mgr Bernard Tissier de Mallerais

 

 Ce sermon du 2 février 2011 est disponible en version audio
 Ce sermon du 2 février 2011 est disponible en version vidéo

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 88
La verdu de justice


Bulletins et revues
Lettre de l'Institut Saint-Pie X : Être chrétien : un atout professionnel ?, abbé F-M Chautard
Courrier de Rome 607- Réponses à certaines questions sur la situation de l'Eglise
Lettre de "Missions" de février 2018 : Fabienne Dufour, Nigeria, Russie, Hongrie, Italie, etc.
Lettre à nos frères prêtres n° 76 - Le sacerdoce d'après
le cardinal Mercier


Camps d'été 2018

Pour garçons
et jeunes gens

Camp à Triac-Lautrait (Charente)
du 9 au 22 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 6 et
du 9 au 24 Juillet

Camp St-Pierre-Julien Eymard :
7 au 23 juillet
châteaux de la Loire

Vox cantorum :
4 au 10 juillet
à La Peyrate

Compagnons de l'Immaculée - Camp filles du 10 au 31 juillet à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp Saint-Dominique du 11
au 25 août en
Vendée militaire


Pour filles et
jeunes filles

Camp ménager du 16 au 25 juillet 2018,
à Wil en Suisse


Messes Océan
Indien Février 2018

A La Réunion
A Madagascar
A l'Ile Maurice


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt
Inscrivez-vous au
chapitre Ste-Jeanne
d'Arc des Soeurs
de la FSPX

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 22 février 2018
07:48 18:22

  Suivez notre fil RSS