Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Les communiqués du 16/06/2005

 

 

CREDO n° 169 (Juin - Juillet 2005)


Le mot du Président


a Terre Sainte
Le pèlerinage annuel de la Tradition en Terre Sainte s'est très bien déroulé. Trente deux pèlerins émus, parfois jusqu'aux larmes, ont marché dans les pas de Notre Rédempteur et de sa Très Sainte Mère: Nazareth, Bethléem et Jérusalem, où le Chemin de Croix prié et chanté sur la Via Dolorosa fut le temps fort du pèlerinage.
Mais hélas! Cette Terre à jamais Sainte est coupée en deux par un effroyable mur de béton, haut de sept mètres qui enferme la Cisjordanie dans un ghetto semblable à ce qu'était le funeste rideau de fer. La magnifique route qui va de Jérusalem à Bethléem passe par la porte, que vous voyez sur la couverture de ce numéro. Ce mur, long de près de 300 km, sera un jour une partie de la frontière de l'Europe puisque l'Etat d'Israël a déjà fait une demande pour y entrer!

 


ous avons un Pape : Habemus Papam
C'est pendant ce pèlerinage que nous avons appris le rappel à Dieu de Jean-Paul II. Les cloches des églises ont sonné et dès le lendemain notre messe dominicale a été célébrée pour le repos de l'âme de celui qui a dirigé pendant plus d'un quart de siècle l'Eglise catholique. Ce fils spirituel de Paul VI, comme il aimait se nommer, a attiré vers l'Eglise des centaines de milliers de jeunes, "génération Jean-Paul II". Dans ce monde matérialiste, athée et pervers, le Pape est resté un roc dans la défense de la Vie et de la morale naturelle, sanctifiée, sacralisée par le Verbe Fait Chair et immuable dans le temps.

Mais c'est aussi le Pape de la journée d'Assise. Journée qui lui "a fait perdre Mgr Lefebvre", ainsi qu'il l'a lui-même dit à un des cardinaux de la Curie. Rappeler cet événement, ainsi que quelques autres, comme le baiser fait sur le Coran et l'ocuménisme, pour lequel Jean-Paul II était prêt à modifier la fonction du Vicaire du Christ "une nouvelle forme de primauté", ne nous transforme pas en "traqueur d'hérésie", comme nous l'avons lu sous la plume du Directeur de Rédaction d'un périodique catholique et national. Ce n'est pas pour "attiser la haine" que nous rappelons ces prises de positions; c'est parce qu'elles ne sont pas catholiques; elles nous font souffrir et nous en sommes tristes.

Notre Seigneur a rappelé à Lui son Vicaire, après un temps de souffrances physiques qui a pu paraître interminable, et durant lequel le Saint Père a été un exemple de courage et de simplicité pour le monde entier. Puis à Celui qui nous avait dit "n'ayez pas peur", la Providence a donné comme successeur un Pape qui a repris cette formule en l'expliquant: "N'ayez pas peur du Christ! Il n'enlève rien et Il donne tout. Celui qui se donne à Lui reçoit le centuple. Oui, ouvrez, ouvrez tout grand les portes au Christ et vous trouverez la vraie Vie".

"Je m'appellerai Benoît XVI parce que le pontificat de Benoît XV a été court, et le mien risque de l'être et aussi parce que Benoît XV a été Pape à une période troublée . il a été un artisan de paix et de réconciliation. Cela, c'est vraiment mon programme: travailler à la paix et à la réconciliation, je veux que mon pontificat soit un pontificat de travail, de labeur"

Ces paroles ont été citée par le cardinal Barbarin, dès la fin du conclave. Lors de la première audience sur la place Saint-Pierre le 27 avril, Benoît XVI reprenait ces propos et parlait d'une Europe chrétienne dont Saint Benoît est l'un des Patrons. Le pape nommait également les Saints Cyrille et Méthode, Sainte Catherine de Sienne. Benoît XVI, laborieux et travailleur, 265e successeur de Saint Pierre, libérera-t-il la Sainte Messe comme le demandent de nombreux prêtres, dont ceux de la FSSPX? Certes il nous faut le souhaiter et beaucoup prier pour cela. Lorsque nous lirons ce numéro de Credo durant la première quinzaine de juin, nous serons sans doute plus éclairés sur les désirs et volontés de notre Saint Père. En cette année "Eucharistique" dont la fête du Très Saint Sacrement est le sommet, il serait étonnant que Benoît XVI ne parle pas du Saint Sacrifice de la Messe; Lui qui a déjà fait allusion à cette fête dans ses premières homélies: "Je demande à tous d'intensifier dans les mois à venir l'amour et la dévotion à Jésus Eucharistie et d'exprimer de façon courageuse et claire la foi dans la présence réelle du Seigneur, en particulier à travers le caractère solennel et digne des célébrations (Messes, Saluts au T.S.S., Adorations, etc. Note du Présid.) Je le demande de façon spéciale aux prêtres . Le sacerdoce ministériel est né dans le Cénacle, en même temps que l'Eucharistie . La célébration pieuse et quotidienne de la Messe, centre de la vie et de la mission de chaque prêtre, y contribue de façon spéciale" (Extrait de l'homélie du mercredi 20 avril).

Espérons que Le saint Père, Benoît XVI, allemand de naissance, n'aura pas trop hérité des "Romantiques allemands" du siècle dernier: ces "philosophes" qui mettaient en doute l'historicité des Evangiles et dont Renan, de triste mémoire, s'est inspiré pour écrire la Vie de Jésus. Cette Vie de Jésus, qui, bien qu'elle fit scandale à sa sortie mais valût à son auteur les gloires de la République, fait encore des ravages parmi nos exégètes modernes. Depuis 1962 le Rhin peut s'être calmé et ne plus se jeter dans le Tibre. L'Espérance est une vertu chrétienne!

 


e referendum
Un autre événement aura également retenu notre attention: le fameux référendum du 29 mai. Du OUI ou du NON, quelque soit le résultat, notre tâche d'apôtre, de disciple du Christ est toujours la même: être encore plus catholique, c'est-à-dire plus parfait, plus pieux, plus charitable (Ubi caritas et amor .), plus apostolique (dans ce domaine le travail ne manque pas!) et plus français. C'est à ce prix que lentement mais avec persévérance la France restera ou redeviendra la Fille aînée de l'Eglise. Notre devoir est de transmettre ce dépôt aux générations qui nous suivent: catholique et français toujours.

 


a messe du diable
Il y a quelques semaines, j'ai fait la connaissance d'un prêtre pratiquant des exorcistes et qui a toujours célébré la Messe de St-Pie-V. Ce prêtre m'a rapporté entre autres un fait surprenant au point que je l'ai mis en écrit et ai fait approuver cet écrit par le prêtre lui-même avant de le rapporter avec son approbation dans notre revue.

"Ce prêtre pratiquant un exorcisme, en présence d'un médecin, le Possédé (par la voix du Grappin) lui dit :

« Pourquoi ne dis-tu pas la Messe comme les autres ? »

Interloqué, le Prêtre lui a rétorqué :

« C'est quoi la Messe comme les autres ? »

Le Possédé a répondu :

« C'est la Mienne . Elle est a Moi ! »

Mgr Lefebvre appelait cette nouvelle Messe : la Messe de Luther. Lorsque l'on sait quel moine était ce Luther, doit-on être étonné des vociférations du Grappin? Mgr Lefebvre disait aussi qu'Elle était équivoque, parce qu'Elle pouvait être dite dans le sens du Sacrifice (catholique) et dans le sens d'une simple cène ou repas (protestant). "Que votre oui soit oui, que votre non soit non, tout le reste vient du Malin" nous a dit Notre Seigneur (Mt5,37).
Il nous faut supplier le Saint Père, Benoît XVI, de "libérer" la Sainte Messe de toujours, de permettre à tout prêtre catholique de la célébrer librement et de lui redonner tout son éclat.
Prions, prions, prions pour cela: "Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, Il vous l'accordera".

Ce 30 avril 2005
En la fête de Ste Catherine de Sienne
Jean BOJO

 

Vous trouverez dans ce numéro, en plus des rubriques habituelles :

Un rappel historique :

Les 30 ans de Credo.

Le mois du Sacré-Cour :

"Voici ce cour qui a tant aimé les hommes".

La culture de Vie :

SOS-Mamans

Le mot du président :

Habemus Papam.
La Messe du Diable

Pour plus de renseignements

Credo

Revue bimestrielle de l'association "Credo" :

« CREDO, revue bimestrielle, composée par des laïcs, n'est pas une revue d'actualité mais veut être, tant dans le domaine spirituel que temporel, un stimulant pour les fidèles, un ciment pour soutenir la foi catholique, maintenir la Messe de toujours et transmettre toute la Révélation et la Tradition de l'Eglise Catholique, dans le sillage de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X. »

Président de l'association : Jean BOJO

11, rue du Bel air
95300 ENNERY

33 (0)1 30 38 71 07
credocath@aol.com

Secrétariat administratif

2, rue Georges De LaTour
BP 90505
54008 NANCY

Coordonnées bancaires
CCP : 34644-75 Z - La source

Abonnement et ventes

Abonnement simple: 10 euros par an pour 6 numéros
Abonnement et cotisation :
- Membre actif : 25 euros.
- Membre donateur : 35 euros.
- Membre bienfaiteur : 40 euros.
- Membre fondateur : 75 euros.

CREDO est en vente dans les chapelles ou à défaut au Secrétariat à Nancy (adresse ci-dessus).

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 124

Le mariage

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 19 septembre 2019
07:34 19:55