Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   5ème apparition de Lourdes : 20 février 1858

Retour aux lectures archivées
Retour au dossier consacré au 150ème anniversaire des apparitions


Apparition du 20 février 1858

2ème épisode du mystère joyeux : la visitation

 

L'Evangile nous dit qu' « en ces jours-là, Marie se mit en chemin et s'en alla en grande hâte vers les montagnes, en une ville de Juda ». L'Eglise s'est plu à chanter, dans la liturgie de la fête de la Visitation, cette hâte de Marie qui court donner Jésus au monde, avant même de l'avoir enfanté : « J'entends, dit le Livre de la Sagesse, j'entends la voix de son bien-aimé. Le voici qui vient, bondissant sur les montagnes, franchissant les collines... Il me voit. Il me regarde : Lève-toi, ma bien-aimée, me dit-il; hâte-toi, ma jolie, viens vite... O ma co­lombe, de la fente du rocher où tu t'es cachée, montre-moi enfin ton visage : fais-moi entendre ta voix, car, pour mes oreilles, ta voix est comme une mu­sique, et pour mes yeux, ton visage est éclatant de beauté ».

A Lourdes, ce symbolisme va être au­jourd'hui reproduit à la lettre. Bernadette, en effet, a entendu dans son coeur l'appel mystérieux :

 « Viens vite, ma bien-aimée : hâte-toi ! » Et elle court vers Massabielle où, cachée dans une fente de la roche, la Colombe mystique lui apparaît. Elle descend la colline en bondissant comme une biche. Elle est avide d'entendre la voix de la « Dame », qui, dit-elle, est fine, fine, douce, douce... et de contempler son visage resplendissant de lumière et de beauté.
La scène de la Visitation, telle que les artistes se plaisent, depuis dix-neuf siècles, à la représenter, sans en varier la formule, telle d'ailleurs que l'Evangile nous la décrit, est gravée dans tous les esprits. Marie et Elisabeth sont en présence. Elles se courbent l'une vers l'autre en une respectueuse salutation, tandis qu'Elisabeth fait entendre ces paroles : « Vous êtes bénie entre toutes les femmes et le fruit de votre sein est béni ».

Ce tableau vivant sera figuré à Massabielle durant tout le temps de la deuxième Apparition. Ber­nadette joue le rôle de la Sainte Vierge. Qui va figurer Elisabeth ? Notre-Dame suggère à un té­moin, Rosine Cazenave, d'aller « se placer vis-à-vis de Bernadette », et de dire l'Ave Maria, qui renferme la salutation de la cousine de Marie.

Puis tous les incidents du mystère de la Visita­tion vont se résumer successivement dans la per­sonne de Bernadette.

Et d'abord, on la voit se courber en « belles salutations » - belles comme du­rent être les salutations de Marie et d'Elisabeth. - Puis le choeur des spectateurs interprète la joie de la voyante, comme Elisabeth avait chanté le bon­heur de la Mère de Dieu. « Une rumeur confuse d'admiration, décrit Estrade, s'était élevée au milieu de la foule, et la plupart des assistants se haus­saient sur la pointe des pieds pour mieux contem­pler l'extatique ».

Et c'est aujourd'hui encore que Bernadette ap­prendra mot à mot de la Dame du Rocher, et réci­tera pour la première fois, une prière personnelle que nul n'avait dite avant elle. La voyante ne nous a pas révélé les mots qui composent cette prière. Mais là n'est pas l'intérêt. Notre-Dame tenait à nous rappeler que c'est au mystère de la Visitation qu'el­le nous a appris sa grande prière du Magnificat.

Et l'on peut bien soupçonner que la prière enseignée par Marie à l'humble enfant était un hymne de reconnaissance, tout comme le Magnificat, cette prière de Marie que chacun de nous, quand il la prononce, adapte à sa vie personnelle, de sorte que la multitude humaine qui l'a répétée depuis dix­-neuf siècles ne l'a jamais redite...

Les termes mêmes du Magnificat étaient d'ail­leurs si bien appropriés à l'âme de Bernadette que tous ses panégyristes, pour célébrer les merveilles que Dieu a faites en elle, n'ont pas cru mieux faire que de commenter, en lui en appliquant les paroles, le Cantique de la Visitation.

Enfin, dernier détail évocateur : pour rappeler que Marie demeura chez sa cousine trois mois, Ber­nadette ne retournera pas chez elle, mais elle pren­dra pension chez une étrangère, Mme Millet, chez qui « elle déjeune, dîne et couche » durant trois jours.

 

Sixième apparition


 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Catéchisme n° 113

Eucharistie : la communion

Nouvelles parutions

Fideliter n° 247 de janvier-février 2019 - PMA-GPA : complot contre Dieu
Lettre de l'Institut Saint-Pie X de janvier 2019 : Du nouveau à l'Institut, abbé F-M Chautard
La Voix des Clochers en Périgord n° 55 - La lumière du monde, abbé Gabard
L'Acampado n° 145 - La pureté, un tabou ?, abbé X. Beauvais
Apostol nº 128 - Pérégriner pour mériter, abbé J-M. Mavel
Le Chardonnet nº 345 - Lourdes et
les miracles, abbé
P. Petrucci

Apôtres aux Antilles n° 06 - Esclave des écrans, par l'abbé Michel Frament
Spes Unica n° 33 - Pour l'homme ou pour Dieu ?, abbé Ramé
Lettre à nos frères prêtres n° 80 - L'Eglise et le judaïsme
moderne (II)

Unieux - Le Pelican n° 102 : Où nous conduit la République ?, abbé Barrère
Le Ste-Anne n° 310 - Usquequo peccatores gloriabuntur ?, abbé Thierry Legrand
Cahiers Saint Raphaël n° 133 - La génétique contre l'Evolution darwinienne
Mysterium Fidei n° 94 - Le tertiaire est un véritable religieux,
abbé Fernandez

Vers les sommets de février 2019 - Ton mot d'ordre : Loyauté,
abbé Gérard

Mulhouse - Couronne de Marie n° 72 - Pèlerinage de Tradition 2019 :
Servir la Chrétienté

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux

Messes dans l'Océan Indien - Février 2019

Madagascar
Maurice
La Réunion

Agenda 2019

Messes en Nouvelle Calédonie

Février-mars 2019

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Samedi 23 février 2019
07:47 18:23