Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   La Sablonière

 

Ecole Notre-Dame-de-la-Sablonnière

 

Lettre aux amis et bienfaiteurs
N° 01 - Janvier 2004

 

Editorial par monsieur l'abbé Laurent Perret du Cray

Chers amis et bienfaiteurs

Trois ans déjà!
Trois ans déjà que la Fraternité Saint-Pie X a repris l'école Notre-Dame-de-la -Sablonnière. Vous pouvez désormais vivre avec cette école par cette "lettre aux amis". Vous revivrez même avec elle ces deux dernières années, riches en événements et en grâces en lisant la chronique des pages centrales.
Comme la plupart des écoles primaires de la Fraternité, il va de soi que notre école est "petite" par le nombre de ses élèves. Cependant, elle est grande par sa mission. De quoi s'agit-il ?
Il s'agit de former des chrétiens les plus parfaits possible . On ne doit certainement pas se contenter d'un vernis de religion et d'éducation, de chrétiens "passables", simplement "honnêtes". Un tel idéal n'en est pas un. C'est bien plutôt une illusion qui causera beaucoup de déceptions dans l'avenir.
Il faut viser haut. Nous devons donner à nos enfants ce qu'il y a de mieux dans tous les domaines: spirituel, intellectuel, moral et humain. La formation qu'on doit leur offrir est une formation complète et quotidienne, partagée mais harmonieuse entre la maison et l'école. C'est tout l'enfant que l'on doit élever dans le même temps! Leur salut et leur bonheur, l'avenir de l'Eglise, de la société, de notre Patrie en dépendent.
« Mais ce n'est qu'une école maternelle et primaire! ». Justement ! Tout part de là. Pour certains spécialistes, à 6 ans, les dés sont jetés. Pour un autre, en vogue actuellement, tout est joué à huit ans. Ce qui est certain, c'est qu'en tout, le plus important ce sont les débuts.

Un grand philosophe disait: « Le début, c'est déjà la moitié de la chose ! » tant les débuts d'une œuvre - d'une action, d'un travail, d'un chantier, d'une journée même - déterminent en grande partie la qualité, la valeur, l'efficacité de cette œuvre.
Or, quelle oeuvre plus grande que l'Education! que la formation d'une âme, d'une intelligence, d'une volonté toutes neuves ! Donc, dans cette œuvre capitale il y a quelque chose de plus capital encore : les débuts! Soyons-en convaincus: l'adolescence dépendra en grande partie, de ce que l'enfant aura reçu de 0 à 10 ans. S'il n'est jamais trop tard pour bien faire, il est, hélas!souvent trop tard pour redresser la barre. Blessé par le péché originel, le jeune enfant a une certaine inclination au mal; perméable, il est ouvert à toutes les influences. Il a donc besoin d'être protégé et de recevoir la bonne semence.
C'est dans les premières années que les germes sont déposés, les germes des vertus comme ceux des vices. Alors mieux vaut travailler au plus tôt, de tout cœur et avec détermination à semer et à arroser les germes des vertus, à arracher ceux des vices.
Le tout aboutira à plus qu'ébaucher la personnalité de l'enfant. En développant ses facultés, en lui apprenant à distinguer le bien du mal (formation de sa conscience), en l'habituant à la maîtrise de soi et à l'effort, à se plier aux obligations du devoir quotidien (formation de sa volonté), on fait de lui une personne de caractère, c'est-à-dire qu'on lui forge une personnalité forte et décidée.
La clef de voûte de tout ce travail? de cette œuvre, il faut le dire, héroïque dans notre monde désemparé? Dieu!Jésus-Christ! Nous n'en sommes que les instruments, les serviteurs. Protégés et soutenus par les saints coeurs de Jésus et de Marie- notre école leur est heureusement consacrée- et confiants que la grâce passe, nous marchons hardiment.

Comptant bien sur vos prières et votre soutien matériel pour cette "petite école" qui a une grande mission, c'est à vos intentions chers bienfaiteurs, que je célèbrerai la messe de 10H30 à Jouy-Mauvoisin, le dimanche 8 février prochain.

Que Dieu vous bénisse en ce début d'année et continue de veiller sur cette école, proche de vous, qui est aussi la vôtre.

Laurent Perret du Cray †
Directeur

 

Localisation de l'école

       
Maternelle et Primaire
Ecole Notre-Dame-de-la-Sablonnière
5 rue de la Sablonnière
78930 Goussonville
 

01 30 93 99 67

 

Petite chronique de ces deux dernières années

Août 2001
M. l'abbé Camper passe les rênes de l'école à M. l'abbé Perret du Cray qui arrive de l'école Sainte Marie, de Saint-Malo, où il a passé trois ans.

Septembre 2001
Une rentrée réussie! L'école compte 70 élèves et entend bien les former selon la tradition de l'Eglise. Hauts les cœurs! Des bienfaiteurs offrent un beau bureau à M. l'abbé qui reçoit aussi un ordinateur.

Octobre 2001
Une première à l'école: une vente de livres! L'école ouvrira dès lors son stand de livres pour enfants (et parents) environ deux fois par trimestre. C'est l'apostolat du livre qui complète les apostolats de la prière, du sacrifice, de la parole et de l'exemple qu'on tache de pratiquer chaque jour à l'école.
Le 7, l'école tient un stand à la "Journée des associations" au palais de la Mutualité, à Paris. Cinq institutrices sur sept s'y retrouvent avec M. l'abbé!

Novembre et décembre 2001
Pendant les vacances, l'école accueille une récollection d'anciens retraitants. La plupart viennent de Paris.
Depuis deux mois déjà, le nouveau traiteur de l'école donne toute satisfaction. C'est important car nos élèves doivent être bien nourris pour bien servir Dieu (prier, étudier, jouer).
Mlle Eléonore choisit de revenir enseigner à l'école. Nous l'accueillons avec joie !

Janvier 2002
Nous repartons pour un trimestre. Comme d'habitude, nos élèves montent à la chapelle les mardi et jeudi matins pour y réciter une dizaine de chapelet et écouter M. l'abbé qui leur adresse un mot spirituel. Après plusieurs petits points importants sur le bon Dieu et la Vie chrétienne, le culte divin et les fêtes liturgiques qui se présentent, c'est la vie de NSJC qui leur est racontée. Par ailleurs, les élèves ont toujours deux messes par semaine (les lundi et mercredi) avec un court sermon.

Février 2002
Le 13, tous les élèves reçoivent les cendres à l'école et s'engagent dans le Carême. Pendant les vacances, une belle armoire nous est donnée par un bienfaiteur. Deux autres meubles suivront. Nous faisons souvent prier nos enfants pour nos bienfaiteurs et nos familles.

Avril 2002
L'école opte pour un nouveau cours par correspondance : le cours Sainte-Anne. Une première réunion pour la kermesse de fin juin : dix mamans sont présentes, six sont excusées et quatre institutrices y participent. L'organisation est lancée!

Mai 2002
Aurélien Marcerou, élève de 9ème, reçoit le sacrement de baptême.Un de nos élèves de 7ème, Julien Maillard, reçoit le sacrement de confirmation et fait sa Communion solennelle. Après une longue préparation et une retraite de deux jours, neuf élèves font leur Première Communion à l'école. Belle cérémonie, émouvante, relevée par plusieurs éléments de notre chorale de Jouy- Mauvoisin, suivie des photos devant la statue de la Vierge Marie dans la cour et d'un vin d'honneur très sympathique dans nos réfectoires.
C'est l'époque des tests d'entrée : une dizaine d'enfants passent à l'école afin qu'on puisse évaluer leur niveau et leurs capacités.

Juin 2002
C'est aussi l'époque des compositions (comme chaque trimestre) et de l'examen inter-écoles de fin de 7ème. Les résultats seront flatteurs : un de nos élèves obtient la première place. L'école est classée 3ème sur 23!
Pour bien finir l'année scolaire, sur un bon souvenir, deux sorties sont au programme : les petits se rendent à la pisciculture de Villette (visite et pêche à la truite !); les grands s'instruisent et s'émerveillent au parc "France Miniature" le matin, à la "Serre aux papillons" tropicaux l'après-midi. M. l'abbé, les institutrices, Mme Dujardin et M. et Mme Trousse en profitent aussi.
Puis vient notre grande "Journée de fin d'année": remise des prix, spectacles, buffet, kermesse et tombola. Une très belle journée qui clôt bien l'année scolaire.

Eté 2002
Le calme revient. C'est l'heure du repos pour tout le monde…car nous en avons bien besoin. Les travaux d'été consisteront surtout à repeindre une bonne partie des boiseries extérieures. Des bienfaiteurs nous offrent un téléphone-fax et un aspirateur professionnel tout neufs !

Septembre et octobre 2002
Plusieurs familles ont déménagé. Nous avons fermé momentanément la petite section de maternelle. 62 enfants commencent donc l'année, dans une bonne ambiance, et profitent d'un nouveau cours grâce à Mme Bodin : la gymnastique!
Réouverture de notre stand de livres. L'école est présente à l'Espace Austerlitz pour la "Journée des associations".
Cette année, M. l'abbé assure les cours de catéchisme de la 10ème à la 7ème. M. l'abbé, quatre élèves de l'école et une institutrice participent au pèlerinage de Lisieux et y reçoivent des grâces !
Une belle table en bois nous est offerte et améliore le mobilier de notre réfectoire.

Novembre et décembre 2002
Pendant les vacances, l'école accueille une session d'étude. Puis les classes de 9ème et 10ème sont regroupées, et on fait augmenter l'ampérage d'un de nos compteurs électriques pour mieux faire face aux froids hivernaux !
M. l'abbé commence l'instruction de Johana Blanchard, 13 ans, sœur aînée de Sarah élève du Jardin d'enfants, en vue de son baptême. Elle sera baptisée le 13 décembre 2004: Deo gratias!
Fin des compositions quelques jours avant la sortie. C'est bientôt Noël !

Janvier et février 2003
Un beau Missel d'autel tout neuf nous est offert par un de nos bienfaiteurs…du Havre!
Une jeune fille, Melle Elodie Calascibetta, vient aider Melle Clotilde pour le Jardin d'enfant, relayée par Melle Céline, fille de Mme Dujardin.
Une première à l'école : la galette des Rois ! Presque toutes les familles sont présentes. Elles assistent à quelques petites prestations des enfants – très appréciées – avant de manger une bonne galette et de boire, pour les amateurs, du cidre. Un rendez-vous sympathique et convivial où tout le monde peut se rencontrer.
Pendant les vacances de février, dur labeur pour MM Le Hot et Trousse qui nous refont entièrement deux cabinets de toilette. On repart avec du neuf ! Et un grand merci à eux !
A la rentrée, Mme Fatz, qui a quatre enfants à l'école, devient notre troisième institutrice bénévole, en prenant à mi-temps la classe de 10ème. Qu'elle en soit vivement remerciée.

Mars et avril 2003
Les cendres sonnent l'heure des sacrifices de Carême. Il y aura le chemin de croix plusieurs vendredis. Nous montons vers Pâques.
Une première réunion a lieu en vue de la kermesse. Deux autres suivront. Après les vacances, l'école ré-ouvre sa petite section de maternelle et y accueille six enfants. D'autre part, une famille nous confie leurs trois enfants. Tous ces nouveaux élèves se rajoutent à deux autres arrivés en cours d'année !

Mai et juin 2003
Cette année, ce sont quatre élèves qui ont l'honneur et la grâce de recevoir pour la première fois Jésus–hostie. Trois autres sont confirmés. Un élève de 7ème fait sa communion solennelle.
Le supérieur du district, M. l'abbé de Cacqueray nous fait l'honneur de sa visite. Une quinzaine de nos élèves participent au pèlerinage de Chartres à Montmartre.
Il y aura une nouveauté, très attractive, à la prochaine kermesse : un stand de tir ! Pour l'instant nous nous contentons de donner une deuxième couche de peinture à notre grand portail de ferme et de préparer les spectacles.
Après les compositions, nos deux sorties de fin d'année nous réjouissent tous. Avec les "petits" au musée du pain, à Commeny; avec les "grands" au "Rambolitrain" à Rambouillet le matin, à la Bergerie Nationale l'après midi et, entre deux, à l'Eglise de Gazeran (XIIème S.) où nous bénéficions d'une visite guidée.
Comme l'année dernière : messe de sortie le vendredi. Puis nous nous retrouvons tous le samedi pour les prix de fin d'année, le spectacle et la kermesse. Merci à tous ceux qui ont œuvré au bon déroulement de cette journée.
Le 29 juin, l'école accueille le déjeuner qui suit la première messe de l'abbé D'André, ancien élève de l'école.

Eté et rentrée 2003
Nous nous occupons des boiseries extérieures côté pré et réaménageons le réfectoire des enseignantes.
Nous recevons les résultats de l'examen inter-écoles des 7ème : nous hissons encore une élève à la première place et l'école se classe au 3ème rang sur 21! Voilà une belle récompense pour nos institutrices. Que Dieu les bénisse toujours! Et un bel encouragement pour tous.
Deux nouvelles institutrices nous rejoignent. Deux cadeaux de la Providence qui seront suivis d'un troisième: l'école est sans photocopieur! Monsieur l'abbé lance un appel aux parents et reçoit dans les trois jours un superbe Canon en excellent état. Deo gratias !

 

L'école aujourd'hui

L'école compte cette année 59 élèves qu'elle accueille de la Petite section de maternelle (3 ans) jusqu'à la 7ème (CM2). Six institutrices de qualité s'occupent de ces chères têtes blondes (et brunes!) : Mesdames Dufaye (7ème et 8ème), Abrial (11ème et 12ème) et Dreux (10ème); Mesdemoiselles Eléonore Moïoli (7ème et 8ème), Clotilde Tilloy (J.E.) et Laurence Leparquois (9ème).

Madame Dujardin se charge par ailleurs et admirablement de nos trois réfectoires et du service de cantine. L'alimentation est livrée par un traiteur duquel elle reconditionne les plats pour les deux services de restauration. Elle fait aussi du ménage à l'école.
Monsieur Trousse vient chaque vendredi enseigner vaillamment la langue de Shakespeare à nos élèves de 7ème et 8ème tandis que Madame Bodin avec sa forme olympique donne chaque semaine les cours d'éducation physique de la 10ème à la 7ème.
Mme Trousse s'occupe généreusement (!) de notre économat et de la procure de livres. Plusieurs mères de famille disponibles et très dévouées nous aident pour les fleurs d'offrandes de la Chapelle et une partie importante du ménage, limitant ainsi les dépenses de tous.

 

Pour tout savoir sur les écoles de la Tradition

Les écoles de la Tradition en France et dans le monde

 

 

  Recevez par email nos mises à jour


Catéchisme n° 81
La vertu


Bulletins et revues
Montgardin - Le Petit Echo de N-D n° 46 de novembre 2017 - L'humilité de François Les Chevaliers de l'Immaculée n° 01 - Le centenaire de la
Milice de l'Immaculée

Foyers Ardents : Comment voir clair ?, par le Père Joseph
Croisade du Rosaire - Le Lien - Vie du Rd Père Reynaud
Marie Reine des Coeurs nº 149 - Un Frère marial : Mutien-Marie de Malonne, abbé Castelain
S.O.S Mamans - Journal de bord n° 76 - Automne 2017
Stella Maris n° 81 : N-Dame des derniers temps, Abbé Vaillant
Vers les sommets de nov. - Ton mot d'ordre : Amitié, abbé Gérard
Lettre de l'ADEC
n° 31 - Toutes les nouvelles des écoles
de la Tradition

Le Flamboyant n° 38 d'octobre 2017 - Prier avec le Rosaire, Père Bochkoltz+


Pèlerinage de
Pentecôte 2018

19, 20 et 21 mai 2018 - Croisade pour Jésus-Christ
Editorial de M. l'abbé Bouchacourt

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 400 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2017
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Lundi 20 novembre 2017
08:10 17:04

  Suivez notre fil RSS