Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   "Présent " du 14 juillet 2007

Retour au dossier sur les "réactions notables"

"Dispositifs et nouveautés du Motu proprio (II)
Et l’autre Missel ?"

 

"Présent" du 14 Juillet 2007 - Jean Madiran

 

La Lettre aux évêques accompagnant le Motu proprio contient deux phrases qui, entendues trop superficiellement, pourraient provoquer quelque perplexité ou même quelque contrariété :

« Evidemment, pour vivre la pleine communion, les prêtres des communautés qui adhèrent à l’usage ancien ne peuvent pas non plus, par principe, exclure la célébration selon les nouveaux livres. L’exclusion totale du nouveau rite ne serait pas cohérente avec la reconnaissance de sa valeur et de sa sainteté. »

Ces phrases ni leur équivalent ne figurent au nombre des normes obligatoires édictées par le Motu proprio.

Il y a d’ailleurs deux manières licites de s’en tenir à la messe traditionnelle en excluant l’autre messe, sans que ce soit une exclusion « par principe ».

Premièrement, on peut exclure l’autre messe en vertu de la règle propre d’une communauté ou d’un institut.

Secondement, il faut bien comprendre qu’exclure l’autre messe par principe, ce serait l’exclure comme hérétique, schismatique ou blasphématoire. Or les opposants à l’autre messe les plus représentatifs (que j’ai cités hier) n’ont point contesté, ils ont même explicitement reconnu sa licéité et sa validité quand elle est célébrée conformément à son texte officiel. Même dans ce cas, on peut la refuser si ce n’est point par principe mais par exemple pour des raisons pastorales.

Il n’est peut-être pas interdit de trouver que le cardinal Ricard exagère (La Croix du 9 juillet) quand il s’efforce de nous faire croire que l’autre messe serait un « enrichissement formidable » de la messe traditionnelle, laquelle serait donc médiocrement riche. Il ne semble pas que le Cardinal ait employé le terme « formidable » dans son sens traditionnel qui est « épouvantable, redoutable, terrible », mais plutôt dans le sens moderne qui est désormais reconnu lui aussi par le Petit Robert : « fumant, fantastique, super ». Il demeure permis de penser et de dire (et de prouver par raison démonstrative) que l’autre messe n’est pas tellement super, fantastique ni fumante.

Les Dominicaines de Brignoles, dans un esprit de piété filiale que nous partageons, ont entrepris, sous le titre général Si tu savais le don de Dieu…, de recueillir les articles du Père Calmel dans la revue Itinéraires. Le premier tome vient de paraître aux Nouvelles Editions Latines, il est intitulé La Messe.

Il s’ouvre sur la célèbre « Déclaration » écrite en novembre-décembre 1969 et parue en janvier 1970. Elle fut la première de ce genre et de cet éclat. Elle demeure au premier rang des apologies de la messe catholique traditionnelle, latine et grégorienne selon le missel romain de saint Pie V. Avec une résolution tranquille, elle s’engage : « Je m’en tiens à la messe traditionnelle. » De jeunes prêtres qui l’ont découverte avec enthousiasme dans les bibliothèques l’auront facilement sous la main désormais pour la faire connaître à leurs confrères et à leurs fidèles. On a beaucoup cité l’apostrophe d’Ernest Psichari (1883-1914), petit-fils de Renan, officier, écrivain et converti : « Flanquez-leur un chef-d‘œuvre dans la figure. » La Déclaration du Père Calmel fut un chef-d‘œuvre, elle fut un acte, elle est un exemple.

Elle est suivie de neuf chapitres de ferveur et d’enseignement sur la nature du canon romain, le déroulement du canon romain, l’apologie du canon romain ; sur l’assistance à la messe et sur l’esprit de notre résistance à la révolution liturgique.

L’autre messe en est à la troisième de ses éditions successives, revues et corrigées. Il y en aura d’autres.


JEAN MADIRAN

Article extrait du n° 6377 de Présent, du samedi 14 juillet 2007

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Marchés de Noël

16 & 17 novembre : vente de Noël de l'école Sain-Louis du Petit Musc - Paris
23 et 24 novembre : Vente de charité, Chapelle Notre-Dame de Consolation - Paris
30 novembre : Fête de St Nicolas et marché de Noël de l'école St-Jean-Eudes de Gavrus
1er Décembre : marché de Noël de l'école St-Jean Bosco de Toulouse
1er décembre : fête de la Saint Nicolas organisée par le prieuré - Nancy
7 décembre : Forum Orientation et Métiers du MCF
13 décembre : pièce de théâtre donnée par l'école Sainte-Philomène de Nancy

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 125

L'ordre

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Mercredi 20 novembre 2019
01 1