Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Lettre du cardinal Ratzinger pour défendre la nouvelle messe - 20 juillet 1983

Retour aux documents officiels du district de France
Retour au dossier complet sur Summorum Pontificum Cura
Retour au dossier complet sur les textes ayant trait à la crise de l'Eglise

Vatican II - Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...

Lettre du cardinal Ratzinger pour défendre la nouvelle messe - 20 juillet 1983

Adressée à Mgr Lefebvre en réponse à sa propre lettre du 5 avril 1983

Soint joints les commentaires de Mgr Lefebvre et du Comité de Rédaction de la revue Fideliter

Le père Annibale Bugnini (1912-1982), architecte de la nouvelle messe

 

Le Cardinal Ratzinger prend un exemple

Pour ne citer qu'un exemple, vous savez qu'après l'oblation du pain et du vin, ce nouveau missel nous fait dire comme le précédent : « sic fiat sacrificium nostrum in conspectu tuo hodie..., Orate, fratres ut meum ac vestrum sacrificium... » [...]

Commentaire n°2 : Le cardinal semble ici ignorer que le mot sacrifice comme tel et isolé ne suffit pas à préciser la théologie propre au catholicisme sur ce point. Le mot « Sacrifice » est utilisé par les protestants et par les néo-protestant que sont les modernistes, dans le sens d'une offrande d'action de grâces (« Sacrifice Eucharistique ») ou dans le sens d'une offrande de louanges (« sacrifice de louange »). La messe est bien telle en effet. Mais elle est aussi, d'après le Concile de Trente - et en cela elle se démarque absolument de la cène protestante - un sacrifice propitiatoire et satisfactoire sur les péchés (DS 1743). « Si quelqu'un dit que le sacrifice de la messe n'est qu'un sacrifice de louange et d'action de grâces, ou une simple commémoration du sacrifice accompli sur la croix, mais non un sacrifice propitiatoire, qu'il soit anathème ».

Ce caractère propitiatoire de la messe est surtout affirmé dans l'offertoire de la messe. Que l'on songe au Suscipe Sancte Pater qui affirme avec des expressions renouvelées que cette offrande est faite pour les péchés : pro innumerabilibus peccatis et offensionibus et negligentiis meis. Que l'on songe à l'admirable « Placeat Sancta Trinitas », lui aussi tombé sous les coups des novateurs, où la propitiation elle-même est affirmée. Tibi sit acceptabile, mihique et omnibus pro quibus illud obtuli sit, te miserante, propitiabile... Que l'on songe enfin à l'atmosphère de receuillement, de prière silencieuse, de supplication de l'ancien rite qui véhicule à tout moment ce désir des pécheurs que nous sommes de rentrer en grâce et en faveur devant la Majesté divine et qui se trouve remplacée par cette déclamation haute, distincte et ostentatoire du nouveau rite qui n'évoque sûrement pas la componction requise de celui qui offre un sacrifice pour ses fautes (NDLR).

Vous savez également que pour l'interprétation du missel, l'essentiel n'est pas ce que disent les auteurs privés, mais seulement les documents officiels du Saint-Siège. Les affirmations du P. Boyer et de Mgr Bugnini auxquelles vous faites allusion ne sont que des opinions privées.

Commentaire n°3 : On est stupéfait de voir comment le Cardinal méconnaît l'autorité de Mgr Bugnini, Président de la Commission pour la Litugie, Secrétaire des Congrégations réunies du Culte et des Sacrements. Mgr Bugnini avait toute la confiance de Paul VI et a répondu maintes fois en son nom et au nom des Congrégations dont il était le Secrétaire. On peut se demander alors que vaut la Réforme liturgique, dont il est la cheville ouvrière, s'il s'agit d'une oeuvre privée !

Quant au Rév. Père Boyer, son poste de secrétaire du Secrétariat de l'unité des chrétiens et son autorité morale inconstestée à Rome, donnent à son jugement sur l'oecuménisme et à ses citations du Saint Père une valeur indéniable.

Que signifie la présence de protestants à la Commission de la Liturgie lors de l'institution des Réformes ? (Mgr Lefebvre).

Suite de la lettre : Pour le Cardinal la nouvelle messe est critiquable, mais pas rejetable

Lettre du cardinal Ratzinger (1) - Introduction
Lettre du cardinal Ratzinger (3) - La nouvelle messe est critiquable, mais pas rejetable
Lettre du cardinal Ratzinger (4) - Mgr Lefebvre encourage-t-il vraiment la désobéissance ?

Source : Fideliter n°45

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Messes en direct
depuis Saint Nicolas du Chardonnet

Voir les horaires

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 124

Le mariage

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Jeudi 19 septembre 2019
07:34 19:55