logos-lpl-separator-blc

Congrès des familles du 29 au 31 août 2014 – Le Coq et le Lys : de la fierté de l’héritage au courage de reconstruire

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

En cette année du centième anniversaire du premier grand conflit mondial, désastre humain et moral qui a fait dire à Paul Valéry : « Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles », nous célébrons également le huit-centième anniversaire de la naissance de saint Louis, lequel a porté la chrétienté à son apogée ; n’est-il pas opportun de méditer sur ce qui constitue l’âme de la France ? Notre pays possède des racines profondes ; il est le fruit d’une longue élaboration, possède une civilisation d’une très grande richesse, telle une cathédrale ogivale où toutes les pierres et les sculptures symbolisent les multiples apports des générations qui se sont succédées.

Ses rameaux desséchés semblent aujourd’hui ne plus porter que des fruits de mort, empoisonnés par les principes de la révolution. Si le siècle précédent a vu prospérer des systèmes totalitaires diaboliques, tels le communisme et le nazisme, des offensives frontales ou sournoises contre l’Eglise, les écoles et les familles catholiques, le nôtre voit lever le masque d’une démocratie libérale moins brutale mais tout aussi totalitaire pour éradiquer ce qui subsiste de chrétienté et de loi naturelle. Pouvons-nous, familles catholiques, nous résoudre à assister, impuissantes, au dépérissement de la France ? Que faire pour que nos protestations ne soient pas que des feux de paille ?

Si donc nous voulons, au cours de ce congrès, regarder avec fierté quelques aspects de ce que fut la France au cours des siècles, scruter les principes qui ont permis son émergence et son rayonnement, ce n’est certes pas pour nous complaire avec orgueil dans la contemplation d’un passé glorieux ! Mais pour y puiser le discernement et la force d’entreprendre ce que la providence attend concrètement de nous aujourd’hui, pour entretenir l’espérance des générations à venir, leur transmettre ce « capital-civilisation » dont la royauté sociale du Christ est la clef de voûte. Explorer le passé, comprendre le présent pour reconstruire, avec la grâce de Dieu, une société chrétienne !

Programme

Conférences :

– Jean Saignol : Vocation missionnaire de la France
– Marie-Pauline Deswarte : Principes et institutions politiques
– Abbé Alain Lorans : La famille catholique pour restaurer une France chrétienne

Table ronde :

– L’école catholique : entre la famille, l’Eglise et l’Etat ! Avec notamment M. l’abbé Vincent Bétin, directeur de l’Ecole Saint Michel

Soirées culturelles
– « La France au fil des arts » avec Marie-Laure Coppin, Guide-conférencière.
– « Portable, Internet, réseaux sociaux : menaces et enjeux pour nos jeunes et nos familles »

Présentation et visite du site de La Martinerie, avec notamment son école professionnelle.

Activités du MCF : Présentation et ateliers : La formation ; les cercles ; Famille d’abord ; Entraide & Education ; Entraide & Handicap ; Orientation & Métiers ; Action politique.

Stand librairie tenu par DPF Chiré.

Messes, Chapelet et Salut ; entretiens avec les prêtres présents.

Convivialité, détente…

Activités encadrées pour les enfants et adolescents ; garderie pour les plus petits.

Inscriptions

Accès au bulletin d’inscription

Contact et inscriptions :

M.C.F.
77, rue Claude Bernard
75005 PARIS
orientation.metiers@m-c-familles.fr
Lien du site MCF

fraternité sainte pie X