logos-lpl-separator-blc

Reportage photos du pèlerinage 2010 à Domrémy

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Dimanche 27 septembre 2009

La Messe solennelle, célébrée par M. l’abbé Claude Boivin, premier assistant du District de France,
qu’entourent les abbés Turpault, diacre, et de Pluvié, sous-diacre,
tandis que l’abbé Rousseau dirige la foule de pèlerins.

Sainte Jeanne d’Arc honorée

Le grand événement de ce mois-ci est le pèlerinage de Domrémy, qui fut des plus beaux cette année : le dimanche 19 septembre.

La Providence nous avait retenu un temps de toute beauté pour cette marche de quinze kilomètres autour de Domrémy. Sous un ciel azuréen, les pèlerins ont parcouru ces terres familières à notre sainte lorraine, ont pu méditer, chanter et prier avec le concours des garçons de l’Étoile du Matin, présents cette année.

Après une bonne matinée de marche, les pèlerins ont pu se reposer et se revigorer lors d’un pique-nique champêtre des plus agréables.

Après les derniers kilomètres, les cinq cents pèlerins purent remplir la basilique du Bois-Chenu pour assister à une cérémonie splendide. Le recteur nous avait généreusement laissé les clefs de la sacristie, et les sacristains purent exhumer des trésors pour préparer la messe solennelle. Nous pûmes décorer le maître-autel de la basilique de tous ses reliquaires d’origine et de ses canons ; dans l’abside, au côté évangile, trônait la copie que la basilique possède de l’étendard de sainte Jeanne d’Arc, tout brodé d’or. L’ensemble complet des ornements était celui utilisé pour la dédicace de la basilique en 1926.

C’est dans ce faste liturgique que Monsieur l’abbé Boivin, nouveau premier assistant du District de France, put célébrer la messe solennelle de sainte Jeanne d’Arc et nous gratifier d’un fort beau sermon dans lequel il nous retraça de façon magistrale les conflits que connut la sainte à son époque, tant au niveau politique que religieux. Il nous invita ensuite à suivre l’exemple de la sainte, à fuir le naturalisme comme le surnaturalisme, pour nous consacrer à l’action fécondée par la prière.

Nous ne devons désespérer de rien, « les hommes d’armes combattront, mais Dieu donnera la victoire. » Les chants et les morceaux de musique à l’orgue, accompagné de trompette, furent de grande qualité. Cela culmina lors de la procession de sortie, ouverte par la clochette et le pavillon basilical comme il se doit, quand les pèlerins accompagnés des grandes orgues et de la trompette, firent retentir toute la basilique d’un puissant « Étendard de la délivrance ».

Et l’âme confortée par tant de grâces reçues au sanctuaire de la sainte guerrière, tous purent regagner leur foyer après une grande photo de famille devant la basilique.

Ce pèlerinage restera longtemps gravé dans nos mémoires comme un encouragement à nous donner au service du Christ-Roi à la suite de sainte Jeanne d’Arc.

En 2012, nous fêterons le sixième centenaire de la naissance de notre héroïne. Le doyenné de l’Est ne laissera pas cette date dans l’oubli !

Abbé Louis-Marie Turpault

Ecouter le sermon de l’abbé Boivin
[Attention : penser à bien augmenter le son qui est faible]

Pour plus de renseignements

Secrétariat
Ecole de L’Etoile du Matin
57230 Eguelshardt

03 87 06 53 90

03 87 06 59 09

fraternité sainte pie X