logos-lpl-separator-blc

7 septembre 2013 : Pèlerinage à Notre-Dame de Mont Roland organisé par le prieuré de Dijon (21)

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Jésus, Marie, sauvez la France

Que s’est-il passé au Mont Roland ?

Quelques points d’histoire concernant le sanctuaire de Notre Dame de Mont Roland

IVème siècle – Consécration d’un autel du monastère bénédictin par St Martin

VIIIème siècle – Roland, neveu de Charlemagne vient se recueillir au Mont Roland et y fonde un monastère.

XIIème siècle- L’impératrice Béatrix, épouse de Frédéric Barberousse, accorde de somptueuses donations au sanctuaire ; on commence à parler des miracles opérés par une petite statue de la Vierge à l’enfant. Le sanctuaire devient célèbre. Les fidèles viennent de plus en plus nombreux en pèlerinage

1595 – Fondation, par Anne de Xaintonge, d’un pensionnat tenu par les Ursulines.

1636 – L’invasion suédoise ruine le monastère. La statue miraculeuse est brûlée, jetée au fumier, mais échappe à la destruction grâce au Prince de Condé qui la fit mettre en sûreté chez les capucins d’Auxonne

15 août 1636 – La ville de Dôle, assiégée depuis trois mois est miraculeusement sauvée par l’intervention de Notre Dame de Mont Roland. Depuis cette date, les habitants de Dôle organisent une procession chaque année en reconnaissance à Notre Dame de Mont Roland.

29 septembre 1649 – La statue miraculeuse réintègre le sanctuaire.

Août 1792- Le sanctuaire est ravagé par les révolutionnaires. La statue est recueillie par les habitants de Jouhe qui gardent le secret de sa cache. La statue d’origine est toujours conservée à Jouhe. Une copie en est faite qui est au sanctuaire

2 août 1872 – Le Pape Pie IX attribue les honneurs du couronnement à la statue du sanctuaire.

31 août 1908 – St Pie X accorde les mêmes honneurs à la statue de Jouhe.

11 novembre 1872 – Grand pèlerinage en l’honneur de St Martin. Les 45 bannières apportées par les pèlerins sont laissées dans la chapelle pour en orner les murs

1892 – Mgr Marpot, évêque de Saint Claude accorde une indulgence plénière de 40 jours à tous les fidèles « qui, regardant de loin le sanctuaire de Notre Dame de Mont Roland réciteront un Ave Maria ».

Programme

9 H 00 – Début du pèlerinage. Bénédiction des pèlerins dans l’église de MOISSEY en présence de Monsieur l’abbé SENE, curé du secteur Nord Jura

9 H 15 – Départ de la marche vers Peintre (3,5 km)

10 H 30 – Messe dans l’église de PEINTRE

12 H 00 – Départ vers Chevigny (1 km)

12 H 15 – Halte-repas entre Peintre et Chevigny (1 heure)

13 H 15 – Départ vers Chevigny (1 km) et Biarne (5,5 km)

14 H 45 – Pause à Biarne (1/4 h)

15 H 00 – Départ vers Sampans (2 kms). Montée depuis Sampans vers le sanctuaire (env. 3 km)

16 H 30 – Arrivée des premiers pèlerins

17 H 00 – Cérémonie de clôture (prière dans le sanctuaire)

17 H 45 – Dispersion

Graphique du pèlerinage

.

fraternité sainte pie X