logos-lpl-separator-blc

Inauguration 5

Partager sur print
Partager sur email

Deux des oeuvres qui laissent les Bergeracois muets d’admiration : à gauche, une des deux portes monumentales du XVII° réalisées par un compagnon du Tour de France (Entreprise Farjanel) et un Maître-ferronier et le vitrail central monté par le Maître-verrier Deplat.
Ce vitrail, qui donne sur un mur fermé, est éclairé, comme en plein jour, par une série de quinze néons couplés à des ballasts électroniques et un jeu de deux plaques « diffusantes » : alliance de la modernité et de la tradition au service du Beau…

La nef se vide lentement; certains restent en oraison dans une longue et muette action de grâce. Il y quelques instants, plus de 250 fidèles priaient Dieu dans le rite immémorial de Notre Mère la sainte Eglise alors que le nouvel évêque du Diocèse de Périgueux-et-Sarlat avait fait lire à Notre-Dame de Bergerac un communiqué qui stipulait que nous n’étions en communion ni avec l’Eglise catholique, ni avec le Pape, ni avec lui-même.

De nombreux catholiques ont écrit à Mgr Michaël Mouisse pour lui dire que nous prions pour lui et pour le Pape et pour lui demander la date à laquelle il fulminerait contre l’avortement et le mariage homosexuel. D’autres se sont étonnés du sens du mot « communion » dans la bouche d’un évêque dont les prêtres participent à des cérémonies communes avec les pasteurs protestants bergeracois…D’autres, enfin, ont demandé réparation de notre nouvel évêque !

Les discussions vont bon train à la sortie de la messe pontificale. Tout à la joie de se retouver autour de leurs prêtres, les fidèles de Tradition vont partager maintenant des moments d’amitié chrétienne autour d’un apéritif maison, puis d’un repas paroissial tiré du sac.
A 17 H 00 eurent lieu les vêpres et le Salut du Saint-Sacrement : il est normal, en pays de chrétienté, que la journée commence et finisse par l’oraison et l’adoration !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X