logos-lpl-separator-blc

La Vierge Pèlerine au prieuré Sainte-Croix – Le reportage

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

8 au 20 décembre 2008

En ce lundi 8 décembre, le Prieuré de Croix accueillait la Vierge Pèlerine pour la clôture de l’année jubilaire des apparitions de Lourdes. Comme cela avait eu lieu le 18 février de cette même année en la fête de sainte Bernadette, une procession aux flambeaux devait mettre en pratique la demande de Notre Dame : ici comme à Lourdes, on irait en procession chanter les louanges de Marie, l’Immaculée Conception !

En ce soir du 8 décembre, l’école saint Jean-Baptiste-de-la-Salle, de Camblain-l’Abbé, est venue assurer le service liturgique et le chant de la messe solennelle célébrée par M. l’abbé Berteaux assisté à l’autel des abbés Bal Pétré et Robin. La chapelle était donc pleine. Les 9 prêtres présents de la Fraternité ont renouvelé leurs engagements dans leur famille sacerdotale, demandant à la sainte Vierge la grâce de la fidélité.

A l’issue de la messe, la procession aux flambeaux fut une belle manifestation d’amour et de foi sur un parcours d’une heure dans les rues de Lille. Nombreux furent les témoins de cette marche de lumière qui, ouvrant leurs fenêtres en cette froide soirée, prenaient des photos ou s’unissaient à la prière de ces chrétiens fiers de chanter leur amour de la Vierge Marie ! Comme à Lourdes, à la reprise des cantiques, on levait bien haut son flambeau en signe d’offrande à Notre Dame : la colonne des fidèles devenait alors toute lumineuse, comme une colonne d’étoiles annonçant – en ce Temps de l’Avent – la proche Lumière de Noël… Une étudiante habitant le quartier se dira « émerveillée devant une si belle procession », ne pensant pas qu’ « il y avait tant de catholiques qui allaient dans cette chapelle »… Cela manifeste la portée apostolique de ces processions tant aimées des fidèles.

Le salut du Saint Sacrement – à la lueur des flambeaux – terminait la soirée mariale, et M. l’abbé Berteaux prononçait alors l’acte de consécration du Doyenné du Nord au Cœur Douloureux et Immaculé de Marie, gage de protection en ces temps difficiles…(Voir ci-après).

Les cœurs brulaient de reconnaissance pour la sainte Vierge. Un vin chaud devait ensuite réchauffer les corps, rassemblant tout ce petit monde dans une ambiance familiale.

Ce soir, bien des grâces ont été distribuées par les mains de la Vierge Pèlerine ; l’une d’entre elles est probablement la naissance d’une tradition : la procession du 8 décembre à Lille… !

Gloire à l’Immaculée ! Gloire à Dieu !

Abbé Sylvain Lamerand

Blogosphère de la Tradition à Lille

La Tradition crée “Catholille” : le site de la catholicité lilloise