logos-lpl-separator-blc

Pèlerinage du Sacré Coeur 2008

Partager sur print
Partager sur email

De Chartres au Sacré Coeur de Montmartre : 10, 11 et 12 mai 2008

L’éditorial de Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la Fraternité Saint-Pie X

Chers Pélerins

Lourdes.

Le nom de ce petit pays des Pyrénées est devenu synonyme de Marie. Je vais à Lourdes est l’équivalent de je vais voir la Sainte Vierge Marie. Depuis toujours, il y plu à Dieu de déposer ses grâces en des lieux privilégiés. Ainsi en est-il depuis 1858 en ce lieu que Notre Dame, Reine du Ciel et de la terre a daigné visiter.

Mais Lourdes, c’est aussi une définition dogmatique – ou plutôt la confirmation du dogme tout récent de l’Immaculée Conception. Un dogme marial qui initie une lignée déclarations infaillibles sur la Mère de Dieu et ses privilèges, lignée à la gloire de Marie encore aujourd’hui inachevée. Ce n’est pas un hasard, évidemment, si en ce milieu du XIXe siècle éclate la déclaration de l’Immaculée. « Je suis l’Immaculée Conception. »

Le XIX siècle voit la mise en pratique de l’athéisme révolutionnaire concocté dans les loges depuis plus d’un siècle avec ses tragiques conséquences du rejet de la société de Dieu par la société des hommes. Que de malheurs seront engendrés sous le signe magique de liberté… ! Et le XXe siècle est tout entier sous la domination de ce principe de rébellion… l’homme qui entend vivre et organiser la société humaine sans Dieu. Une histoire blasphématoire écrite et répétée plusieurs fois dans le sang. Malgré ces malheurs horribles, les hommes font la sourde-oreille aux paroles de la bonne Mère des Cieux !

Comme on voit bien à Lourdes la Dame du Rosaire qui prêche à ses enfants la prière qui sauve et la pénitence qui répare et qui épargne. Deux Cités, deux Amours. Deux destinées qui se disputent le sort éternel des âmes dans le théâtre de l’histoire humaine.

Pouvons-nous rester indifférents à la vue de ce spectacle impressionnant : le Ciel se mêle ainsi, par l’intervention mariale au sort des hommes pour les tirer des dangers si graves où ils ont réussi à se mettre ? Evidemment non.

Puisse ce pèlerinage rappeler la gravité, la solennité des avertissements célestes et surtout nous aider mettre en pratique les mots d’ordre si simples et pourtant porteurs et garants du salut : prière et pénitence.

Priez le Rosaire !

Daigne Dieu couvrir de sa bénédiction abondante ceux qui honorent ainsi sa Mère et Le prennent au sérieux. Qu’il accorde ses grâces de paix et de sanctification à vous tous par l’intercession de Notre-Dame.

En la fête de Notre-Dame de la Merci

+Bernard Fellay

Pour s’inscrire

Directement à Paris

Pèlerinages de Tradition
23, rue Poliveau
75005 Paris

France

01 55 43 15 60
01 55 43 15 61

Adresse mail de Pèlerinages de tradition

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X