Accueil    Sommaire    Ordo    Lieux de culte    Catéchisme    Vidéos    Nous aider    Dons en ligne    Liens des sites FSSPX    Contact    Rechercher    Privé 

Les insolites de LPL

   Reportage sur le XI° congrès théologique du Courrier de Rome des 4, 5 et 6 janvier 2013

Accès aux pages consacrées aux Sessions, Symposiums et Congrès
Accès au calendrier des activités du monde de la Tradition
Accès aux bulletins et revues du monde de la Tradition
Accès aux revues de presse du monde de la Tradition

Reportage sur le XI° congrès théologique
du Courrier de Rome des 4, 5 et 6 janvier 2013

Vatican II, 50 ans après : quel bilan pour l'Eglise?

 

Contrairement à ce qu’on pouvait s’attendre, ce congrès ne fut pas une redite de ce qui avait pu être publié depuis plus de quarante ans sur le Concile. Beaucoup d’aspects nouveaux furent mis en évidence. Voici un bref aperçu des interventions  des différents conférenciers et des sujets abordés.

L’abbé Emmanuel du Chalard a ouvert le XIe Congrès du Courrier de Rome qui a conclu le cycle en trois volets des 2 congrès précédents dont les thèmes étaient en 2010 : Le Concile un débat à ouvrir ? en 2011 : La Tradition : une solution à la Crise de l’Eglise, avec cette année : Le Concile, 50 ans après, quel bilan ?

 

L’abbé François Knittel a développé comment l’acceptation du Concile Vatican II et de la nouvelle messe est devenue une constante incontournable depuis Paul VI pour qu’un groupe de fidèles puisse être considéré en pleine communion avec Rome. Ces points sont en fait l’âme de l’Eglise conciliaire. Il a fait aussi remarquer que cette demande qui était, au départ, surtout canonique et disciplinaire a fini par prendre une dimension plus doctrinale.

 

Le professeur Roberto de Mattei a enthousiasmé le public par son exposition de la notion d’histoire pour un catholique,  dans la ligne de dom Guéranger et de Rohrbacher. Parmi les points les plus importants, il a souligné la grave faute d’omission du Concile qui n’a pas su s’inscrire dans le vrai sens de l’histoire en ne condamnant pas le communisme, surtout à l’époque cruciale à laquelle il a eu lieu, en pleine guerre froide. Cette occasion ratée a pesé lourd dans l’histoire de l’humanité et de l’Eglise, tant au XXe siècle qu’aujourd’hui.

 

Alessandro Fiore a présenté les différentes publications, livres ou articles et leurs auteurs qui sont à l’origine de l’important débat sur le Concile qui existe depuis quatre ans en Italie.

 

L’abbé Patrice Laroche a montré comment à travers les dernières professions de foi, les autorités romaines ont cherché à dogmatiser le Concile et le magistère postconciliaire.

 

L’abbé Yves Le Roux retraçant les divers étapes du Concile, depuis son annonce, sa préparation, son déroulement, des conclusions et jusqu’à ses fruits, a mis en évidence le fait que Vatican II n’a pas été un concile comme les autres.

 

Le professeur Gianni Turco a magistralement montré les graves problèmes que soulevait le Concile du point de vue d’une saine philosophie : la primauté de la pastorale sur la doctrine, de la praxis sur la pensée et, enfin, la conséquence d’avoir voulu s’adresser à l’homme d’aujourd’hui et à la société contemporaine.

 

L’abbé Franz Schmidberger nous a présenté le dernier ouvrage du professeur Heinz-Lother Barth : « L’herméneutique de la continuité et de la rupture ? ».

 

L’abbé Jean-Michel Gleize une fois de plus s’est montré à la hauteur du sujet traité : « Deux conceptions du magistère ». Sa conclusion fut : « Il n’y a donc pas une Eglise ou un magistère conciliaire qui se contre-distinguerait adéquatement d’une Eglise ou d’un magistère catholique. Il y a l’Eglise et le magistère qui sont de Dieu et qui sont aussi, avec la permission de Dieu, attaqués aujourd’hui de l’intérieur par la maladie du modernisme. L’expression « Eglise conciliaire » désigne dans la pensée de Mgr Lefebvre le cancer du libéralisme et du modernisme qui s’est introduit comme un parasite ou un corps étranger dans l’organisme vivant de l’Eglise. Le parasite altère sans aucun doute cet organisme. Il empêche jusqu’à un certain point le développement normal des opérations vitales du corps sain. Mais la révélation nous enseigne que, lorsqu’il s’agit du Corps mystique et toujours vivant de l’Eglise, nul virus ne saurait représenter un danger mortel. L’Eglise a les promesses de la vie éternelle, ce qui signifie qu’elle guérira toujours de toutes les maladies. Nous espérons d’une espérance théologale que ce monstre qui ronge actuellement le Corps mystique de Jésus-Christ finira par être chassé. Et que saint Pierre finira par être délivré de ses chaînes. Car la solution est là : super hanc petram ».

 

L’abbé Alain Lorans a rappelé les grands principes qui doivent guider les fidèles dans cette crise de l’Eglise, en s’appuyant sur Romano Amerio. Retraçant le combat de Mgr Marcel Lefebvre et de Mgr Bernard Fellay, il a souligné l’analogie qui existe entre la Passion de Notre Seigneur et la crise actuelle qui peut être définie comme la Passion de l’Eglise.

 

Enfin il revenait à S.E. Monseigneur Bernard Fellay de conclure ce XIe congrès.

 

Les points essentiels de son intervention se trouvent reproduits dans le numéro de DICI n°268, du 18 janvier 2013 sur www.dici.org.

 

 

 

Renseignements

Pour toute correspondance, spécifier :


Le Courrier de Rome
B.P. 10156  
78001 Versailles Cedex
Télécopie : 01 49 62 85 91
courrierderome@wanadoo.fr


      

 

 

  Recevez par email nos mises à jour

   

Kermesses

Fêtes paroissiales : retrouvez sur cette page ces moments de convivialité catholique

Nouvelles parutions

Bulletins de la Tradition

Catéchisme n° 118

Ordonnance de la messe

Camps d'été 2019

Pour garçons
et jeunes gens

Vox cantorum : camp de vacances pour garçons à partir de 8 ans - 30 juin au 6 juillet 2019 à Châteauroux (36)
Camp Saint-Joseph pour garçons de 8 à 13 ans à Bourg-Saint-Pierre, du 6 au 20 juillet 2019
Camp pour garçons de 10 à 15 ans à St-Aubin-d'Aubigné (35) du 8 au 21 juillet
Camp St-Pierre J-E. pour garçons de 14 à 17 ans au milieu des volcans d'Auvergne
du 11 au 26 juillet

Camps Saint-Pie X à l'Etoile du Matin à Eguelshardt du 12 et du 15 au 30 Juillet 2019
Camp Bx Théophane Vénard pour garçons de 8 à
13 ans du 17 au 30 juillet à Kernabat

Camp Saint-Dominique pour garçons de 13 à 17 ans en Dauphiné du 27 juillet au 10 août
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp garçons du 1er au 15 août 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)
Camp itinérant à vélo Raid Saint Christophe du 5 au 19 août 2019 pour les garçons de 14 à 17 ans

Pour filles et
jeunes filles

Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 10 au 19 juillet pour filles de 7 à 17 ans
à Châteauroux

Soeurs de la FSPX - Camp ménager du 23 juillet au 1er août pour jeunes filles de 15 à 18 ans à Châteauroux
Soeurs de la FSPX - Camp Marie Reine du 23 juillet au 1er août pour filles de 7 à 17 ans à Châteauroux
Compagnons de l'Immaculée Conception - Camp filles du 17 au 31 juillet 2019 à Saint-Bonnet-le-Château (42)

Rome et la FSSPX : sanctions, indults, Motu proprio, levée des excommunications, discussions doctrinales...
La Porte Latine a fait la recension de plus de 1 600 textes concernant la crise de l'Eglise et ses conséquences sur les rapports entre Rome et la FSSPX.On peut prendre connaissance de l'ensemble ICI


Carte de France des écoles catholiques de Tradition
La Porte Latine vous propose la carte de France des écoles de Tradition sur laquelle figurent les écoles de garçons, de filles et les écoles mixtes. Sont mentionnées les écoles de la FSSPX et des communautés amiesVoir ICI


Intentions de la Croisade Eucharistique pour 2019
La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X se propose de reconstituer en son sein une Croisade Eucharistique des Enfants, restaurant ainsi ce qui fût autrefois une oeuvre impressionnante tant par sa mobilisation que par son rayonnement spirituel.Tous les renseignements sur la Croisade ICI



Dimanche 19 mai 2019
06:06 21:30