logos-lpl-separator-blc

12° Opération Rosa Mystica dans l’île de Mindanao à Polomolok – N° 06 : vendredi 13 avril 2018

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Christina est plus que jamais sollicitée aujourd’hui. Elle gère le pôle « refferal » depuis des années et s’en sort avec brio, malgré la complexité de son travail : elle récupère toutes les demandes d’analyses, scanners, opérations qui nécessitent un passage à l’hôpital. Quand il s’agit de prises de sang ou de radios, elle transfère d’office la demande, sachant que la mission pourra financer. Mais dès que le médecin demande autre chose, elle note toutes les informations concernant le patient, et devra voir ensuite avec Yolly et de Dr Dickès ce qu’il est possible de financer. Il faudra ensuite recontacter la personne pour la tenir au courant.

C’est toujours délicat de prendre ces décisions, car cela implique parfois de ne pas soigner une personne gravement malade si on sait qu’elle ne pourra pas guérir, tandis qu’on privilégiera quelqu’un de moins atteint mais qui a toutes les chances de s’en sortir. Tous ces soins post-mission sont possibles grâce aux dons réguliers de nos bienfaiteurs. Un immense merci pour leur fidèle générosité ! Et merci d’avance à tous ceux qui voudront participer aussi à ce sauvetage d’un peuple si éprouvé !

Sixième journée : vendredi 13 avril 2018

Pour proposer une diversion aux volontaires, Elaine a organisé une expédition dans les plantations d’ananas, célébrité de la région. Le sol est aride et poussiéreux, mais les pluies de la mousson suffisent à les faire pousser. Un ananas met trois ans pour arriver à maturité, il y a donc un roulement d’un champ à l’autre pour assurer une production régulière, d’autant que l’entreprise Dole est implantée ici.

C’est une énorme infrastructure qui exporte des fruits à l’international. Nous visitons les lieux, escortés par l’armée et par deux Philippines pour lesquelles le tourisme équivaut à prendre des photos dans chaque nouvel endroit. Et pour varier les plaisirs, il faut bien sûr faire des photos « funny » !

Tout le long de la semaine, les prêtres et les religieuses n’ont pas compté leur temps auprès des patients qui attendent. Au moins trois fois par jour, nous entendons résonner l’Ave Maris Stella qui marque l’entrée de nouveaux membres dans la Milice de l’Immaculée. Les distributions de médailles se comptent par centaines au bout de cinq jours. Il y a aussi quelques extrêmes-onctions, et aujourd’hui, un baptême de jumeaux âgés de deux ans. Leur maman est venue consulter hier, et choisit Dr Eleni comme marraine ! La cérémonie est originale en son genre, entre latin, français, polonais et visaya. Pause obligatoire en plein milieu : l’huile est introuvable ! Après de vaines recherches et quelques coups de téléphone, on attend une demi-heure, et quelqu’un en apporte de GenSan. Voilà deux nouveaux petits catholiques en terre philippine !

Côté médical, une jeune adulte, Michelle, s’est fait une brûlure à l’huile sur le bras gauche d’au moins 30cm. Henri diagnostique une brûlure étendue au second degré. Elle est venue le premier jour de la mission, puis a dû revenir pour les réfections de pansements. Aujourd’hui, la plaie est propre mais la destruction de l’épiderme entraînant un risque infectieux important, vu les conditions d’hygiène locales, la patiente devra poursuivre son suivi à l’hôpital. Claire et Antoine l’ont félicitée pour son courage, car ils savent bien que ce genre de soin est très douloureux.

Joséphine voit une petite fille de 10 ans qui ne mesure que 92cm et semble avoir une hypothyroïdie ; sa maman et sa jumelle sont mortes à sa naissance. Elle a un retard mental et ne parle quasiment pas. A son âge, il est probablement trop tard pour qu’elle rattrape ce retard. Si le diagnostic est confirmé, un traitement hormonal pourrait peut-être améliorer son état.

Vers 18h30, les grands rangements commencent. On dirait une vaste fourmilière en pleine activité. Démontage des box, rangement ergonomique (tout peut arriver !) des lunettes, inventaire des médicaments, chacun se découvre encore un peu d’énergie pour finir. La semaine de mission s’achève ici, mais après le dîner, c’est le départ vers de nouvelles aventures, à Davao et à Sarangani.

A bientôt pour continuer à suivre notre périple !

Sources : Rosa Mystica 2018 / Jeanne de Vençay / La Porte Latine du 14 avril 2018

Suite des reportages 2018

Accès au reportage n° 07 du samedi 14 avril 2018
12° Opération Rosa Mystica n° 08 : mission à Davao – « Ce n’est qu’un au revoir… »
12° Opération Rosa Mystica aux Philippines – N° 09 : la vidéo de cette magnifique mission 2018

Pour continuer à aider la Mission Acim Asia 2018

Les dons pour ACIM ASIA doivent être envoyés au :

Dr Jean-Pierre Dickès
2, route d’Equihen
62360 St-Etienne-du-Mont
jpdickes@gmail.com

Il est rappelé que la totalité des dons est envoyé à la mission sans prélèvement de quelque nature que ce soit.
D’autant qu’ACIM France prend en charge intégralement le fonctionnement
de sa petite sœur d’Asie. Tous les volontaires sont les bienvenus tout au long de l’année.

Reçus fiscaux sur demande

Sources : ACIM-Asia / La Porte Latine du 16 mars 2018