logos-lpl-separator-blc

Albert Malcolm Ranjith Patabendige, le 5 novembre 2007

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Point de vue du cardinal Albert Malcolm Ranjith Patabendige

A propos du Motu Proprio

Monseigneur Albert Malcolm Ranjith Patabendige, Secrétaire de la Congrégation du Culte Divin et de la Discipline des Sacrements, a déclaré aujourd’hui au micro de Petrus, à propos du Motu Proprio de Benoit XVI :

« Il y a eu critiques et prises de positions contraires. Franchement, je ne comprends pas ces manières de prendre de la distance et pourquoi pas même, de se rebeller contre le Pape. J’invite tous, surtout les Pasteurs, à obéir au Pape, qui est le Successeur de Pierre. Les Evêques, en particulier, ont juré fidélité au Saint-Père : qu’ils soient cohérents et fidèles à leur engagement.

[…]Vous savez bien que, de la part de certains diocèses, il y a même eu des documents qui visent de manière inexpliquée à limiter le Motu proprio du Pape. Derrière ces actions se cachent d’une part des préjugés de type idéologique et d’autre part, l’orgueil, un des péchés les plus graves. Je répète : j’invite tous à obéir au Pape. Si le Saint-Père a retenu de devoir émettre le Motu Proprio, il a eu ses raisons que je partage pleinement.

[…]Je suis opposé aux bals et applaudissements dans le cours des Messes, qui ne sont ni un cirque, ni un stade.

[…]J’invite les prêtres, les Evêques et Cardinaux à l’obéissance, laissant de coté tout type d’orgueil ou de préjugé.