logos-lpl-separator-blc

11 novembre 2017 : projection de « La Rebellion cachée » à Conflans-Sainte-Honorine

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Le prieuré Saint-Jean de Mantes-la-Jolie (78) de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X a le plaisir de vous informer de la projection du film « La Rebellion cachée » le samedi 11 novembre 2017 au cinéma Ciné-Ville de Conflans-Sainte-Honorine à 20 H 30.

Ils défient la Terreur ! Il s’agit du docudrame mettant en scène la révolte épique du peuple chrétien de Vendée contre les colonnes infernales de la Révolution.

A la fin du XVIIème siècle, un soulèvement populaire et catholique est brutalement réprimé par les armées de la Révolution Française. Les prêtres et les religieuses sont noyés, pendus ou lynchés. On estime leur perte à 30 000 sur toute la France. Une région défend plus particulièrement son clergé, résiste à la hausse des impôts et refuse de faire la guerre : la Vendée.

Victorieux dans un premier temps, les Vendéens sont ensuite vaincus, à travers l’extermination de 117 000 civils (sur 815 000 résidents), qui comprend le meurtre des femmes et des enfants, afin qu’une « race impure ne subsiste pas ».

La destruction de la population en Vendée est un objectif documenté et archivé au Fort de Vincennes qui soulève aujourd’hui les questions importantes de liberté religieuse et de tyrannie dite « laïque » en France. Ces lois d’élimination de la population n’ont toujours pas été abolies et le documentaire soutient cette abolition. Le débat est spécialement d’actualité à dans le climat géopolitique d’aujourd’hui.

Daniel Rabourdin, le producteur (comme beaucoup d’autres en France) semble penser qu’il est temps d’être juste vis-à-vis de la mémoire Chrétienne. On peut juger qu’il s’agit là d’un acte de rééquilibrage. « Ce n’est pas du purement Français non plus » partage Daniel. « L’autre jour, un Américain-Mexicain dans un mauvais anglais m’a dit : – Je suis de Guadalajara. Ce qui est arrivé à vos vendéens, c’est arrivé à mes grands-parents au Mexique. Il faut dire que ce fut comme ça partout dans le monde. »

Sources : Prieuré e Mantes-la-Joilie / La Porte Latine du 6 novembre 2017

Le prieuré Saint-Jean de Mantes-la-Jolie

Abbé Patrick VERDET

Prieuré Saint-Jean
2, rue Jean Hoët
78200 MANTES-LA-JOLIE
01 30 33 58 07
01 34 97 83 74
Le site du prieuré Saint-Jean sur LPL
Le site de la Tradition catholique à Conflans-Ste-Honorine et à Pontoise
fraternité sainte pie X