logos-lpl-separator-blc

Civitas : à la rentrée, aidez-nous à mener la guerre à la théorie du genre qui veut pervertir nos enfants

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

A la rentrée, aidez-nous à mener la guerre
à la théorie du genre qui veut pervertir nos enfants

A partir du mois de septembre, CIVITAS lancera une nouvelle campagne contre la PMA, la GPA et la théorie du genre. Vous avez un doute sur l’urgence de ce combat ?

Lisez ce qui suit. Deux illustrations, parmi d’autres, de cette subversion qui se met en place avec le concours des plus hautes autorités, qu’elles soient nationales ou internationales. Allez-vous laisser faire ?

Dès septembre, plusieurs milliers d’élèves vont servir de cobayes pour une expérimentation menée dans 500 écoles en vue de propager la théorie du genre

Un rapport publié par l’Inspection générale de l’éducation nationale (*) remis au ministre Vincent Peillon, demande que « les stéréotypes de genre soient déconstruits et mis à distance », notamment en primaire. La théorie du genre sera bien, malgré les dénégations de certains ministres et de certains médias, un dossier prioritaire de la politique gouvernementale.

Cette offensive profondément subversive prendra différentes formes. On annonce déjà une expérimentation qui concernera dès septembre 500 écoles de dix académies et s’adressera à plusieurs milliers d’élèves de la grande section de maternelle au CM2, ainsi qu’à leurs professeurs. En effet, après avoir inauguré la crèche Bourdarias en Seine-Saint-Denis, qui s’inspire directement de la théorie du genre et prétend offrir une éducation non différenciée aux enfants, la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem s’attaque à l’école, avec les «ABCD de l’égalité», « ateliers ludiques », lancés conjointement avec le ministère de l’Éducation nationale. Objectif: faire en sorte que «nos enfants cessent d’intérioriser dès le plus jeune âge les inégalités qui se forment entre les deux sexes», selon les mots de Najat Vallaud-Belkacem, et déconstruire ainsi des stéréotypes de genre.

(*) «L’égalité entre filles et garçons dans les écoles et les établissements»

Théorie du genre : les certificats de naissance allemands proposeront la mention sexe « indéterminé »

L’Allemagne deviendra le 1er novembre le premier pays européen à permettre d’inscrire un sexe « indéterminé » sur le certificat de naissance des nourissons, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung.

Cette reconnaissance d’un troisième genre par Berlin prend appui sur une recommandation de la Cour constitutionnelle, qui estime que le genre ressenti et vécu est un droit humain de base.

Les personnes qui seront enregistrées sous un sexe « indéterminé » pourront ultérieurement dans leur vie modifier leur « identité sexuelle » sur leur certificat de naissance si elles le souhaitent.

Rappelons par ailleurs que dans ce même pays, des parents sont condamnés pour avoir refusé que leurs enfants suivent des cours d’éducation sexuelle faisant l’apologie de l’homosexualité et de l’idéologie du genre.

Alain Escada, Président de Civitas

Renseignements

Institut Civitas
17, rue des Chasseurs
95100 Argenteuil
01.34.11.16.94
www.civitas-institut.com

Pour tout savoir sur Civitas et France Jeunesse Civitas

Rendez-vous sur la page qui leur est consacrée

fraternité sainte pie X