logos-lpl-separator-blc

Prêtre recherche la collection complète du « Courrier de Rome » de M. l’abbé R. Dulac

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

Un prêtre recherche quelqu’un qui posséderait la collection complète du « Courrier de Rome » de M. l’abbé Raymond Dulac (1), et plus spécialement certains articles précis de Marcel de Corte publiés dans cette revue :

– 28 septembre 1971, n°86
– 10 février 1972, n°93
-15 avril 1972, n°97
– 1 juin 1972, n°99
– n° 113 de 1973
– n°130 de mai 1974
– n°3 d’avril 1980
– n°8, 9 et 10 d’octobre, novembre et décembre 1980
– n°14 d’avril 1981
– n°16 de juin 1981
– n°19 et 20 d’octobre et novembre 1981
– n°21 de décembre 1981
– et enfin n°30 d’octobre 1982.

Contact :

(1) Courte notice biographique sur M. l’abbé Raymond Dulac

Né le 4 octobre 1903 à Sète, Raymond Dulac obtient à quinze ans le baccalauréat avec mention bien. Formé au Séminaire français de Rome, que dirige le Père Le Floch, il fait de brillantes études. Il est ordonné prêtre – avec dispense – à vingt-deux ans, le 3 avril 1926, à Saint-Jean-de-Latran.

Docteur en théologie et en Droit Canon, écrivain doctrinal de renommée, poète – la crise de I’Eglise arrivant – il consacre de nombreux articles à la défense de la Tradition de I Eglise, notamment dans « Le Courrier de Rome » qu il fonde.

Vicaire à Saint-Cloud en 1928, curé de Chamarande en 1932, aumônier du pensionnat de Sannois en 1937, puis du Lycée de Sèvres de 1943 à 1945, au cours de ses dernières années, il consacre toutes ses forces à la défense du Carmel de Draguignan. Il y écrira « Le génocide des Carmélites françaises » (1).

Rappelé à Dieu le dimanche 18 janvier 1987, en la fête de la chaire de saint Pierre, àl’heure où il célébrait habituellement le Saint Sacrifice de la Messe, il repose au cimetière marin de Sète.

fraternité sainte pie X