logos-lpl-separator-blc

Tinotenda Mwari n° 18 : nouvelles du Zimbabwe – Décembre 2011

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp

La Lettre aux Amis et Bienfaiteurs n° 18 du Zimbabwe
Décembre 2011

Chers Amis et Bienfaiteurs,

Joyeux Noël ! Saint Noël !

Que cette fête illumine vos familles de grâces et de bénédictions divine !

Nous aurons à coeur, durant cette fête de Noël, de prier les uns pour les autres. Nous adorerons ensemble, à l’instar des bergers et des mages, ce tout petit Enfant qui est en même temps le Tout-puissant Créateur et Maître de toutes choses. Il se fait, par amour pour nous, le plus petit d’entre tous. Il se fait le plus pauvre parmi les pauvres. Adorons-Le dans la crèche, ce Tout Petit couché sur la paille, les mains potelées et les joues rougies par le froid. Il nous apporte son Précieux Sang, qu’Il répandra plus tard sur la Croix pour notre salut.

Ce sont ces sentiments mélangés de joie et de compassion qui animent nos coeurs en cette fête de Noël. Joie de recevoir le Sauveur, compassion de le voir si frêle et fragile dans le froid de l’hiver. Joie d’être rachetés. Compassion des souffrances du Rédempteur.

En Afrique, l’oeuvre du Christ Rédempteur se poursuit, qui n’épargne ni les joies ni les épreuves à ses prêtres et à ses fidèles. Ce petit bulletin vous dira les difficultés et les réjouissances de ces derniers mois au Zimbabwe. Il vous dira aussi la lente mais certaine expansion de la Fraternité en Zambie.

Merci beaucoup, chers Amis et Bienfaiteurs, de partager avec nous ces joies et peines autour de l’Enfant Sauveur. Joyeux et saint Noël !

Abbé Anthony ESPOSITO

Une mission porteuse d’espoir en Zambie


Pour lire toute la lettre, cliquez sur l’image ci-dessus

L’abbé Bély a effectué un voyage à Mansa, en Zambie, du 16 au 19 décembre 2011. Comme l’abbé Picot en février dernier (Cf. Tinotenda Mwari n° 16), il a été invité, par le curé de la cathédrale lui-même, à célébrer la Messe traditionnelle dans la paroisse Saint- François d’Assise de Mansa. L’événement a même été aussitôt annoncé par la radio locale.

Si en février dernier, l’abbé Picot n’a pu célébrer qu’une messe lue, cette fois, la messe fut chantée avec orgue. Le brave Monsieur Chapewa, cet héroïque père de famille qui résiste depuis des années au modernisme, avec sa famille de dix enfants, était très fier de cet événement. Depuis des mois, il s’était entraîné sur son petit harmonium pour pouvoir accompagner les chants du Kyriale. Les bras à toute volée, il avait organisé plusieurs répétitions de chants avec le petit groupe des fidèles.

Chacun avait enfilé pour l’occasion son plus bel habit de tertiaire franciscain, tout récemment rénové grâce aux précieux conseils des Capucins de Morgon. Et, en avant la musique, pour la plus grande Gloire de Dieu et de ses Saints !

Et grâce à Dieu, ce petit groupe, qui ne compte pas plus de vingt ou trente fidèles réguliers, a presque réussi à rassembler des foules : ce dimanche 18 décembre, sont plus de 150 personnes qui sont venues assister à cette Messe dominicale en rite traditionnel ! Des curieux, seulement ? Pas si sûr ! Comme cette brave dame qui vint voir le prêtre le lendemain pour lui dire : « Mon Père, c’est Chapewa qui a raison ! Hier, j’ai vraiment découvert ce qu’est la Messe ! Plus jamais je n’irai à la nouvelle messe ! »

Pour toute aide

Accès à la page “Pour aider l’apostolat de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie-X en Afrique”

Pour joindre la mission de la FSSPX au Zimbabwe

Father Nicolas BELY

St. Joseph’s Priory
9, Jean Lane
Strathaven
Harare
ZIMBABWE
00 263 4 33 94 40
00 263 4 33 94 40