logos-lpl-separator-blc

Fatima : réparation, pénitence

Partager sur print
Partager sur email

20, 21 et 22 août 2005

Dans le cortège qui se rend au sanctuaire pour l’acte de réparation, côte à côte,
Mgr Williamson et l’abbé de Cacqueray décidés à relever l’honneur de Notre Dame.

Le sermon et la consécration de la Russie au Coeur Immaculé de Marie

Ecoutez le sermon de Mgr Fellay en quatre langues et la consécration de la Russie par nos quatre évêques

Reportage photos : V° partie

Messe basse
Messe basse
Abbé Bouchacourt
Abbé de Montagut

Lundi 22 août 2005 : après la messe basse qui a rassemblé près de 2 000 pélerins, les abbés Bouchacourt (français), Couture (anglais), de Montagut (espagnol) et Stehlin (allemand et polonais) ont expliqué aux pélerins, en termes francs et « directs » pourquoi il fallait faire cet acte de réparation. La Mère de Dieu a été insultée, Dieu a été insulté par un acte sacrilège commis dans le sanctuaire même de Fatima. Il en va de l’honneur et de la gloire Dieu de réparer cet outrage à Sa Sainte Mère !

La procession de réparation
La procession de réparation

Une procession internationale pour aller réparer. La planète entière était représentée.
Il semble que les Allemands, avec les Français, étaient les plus nombreux.
Mais les Américains, du Nord et du Sud, s’étaient aussi déplacés en grand nombre.
La Suisse, relativement à sa population, battait les records de représentativité du monde catholique.
La Belgique et les Pays Bas n’étaient pas en reste.
L’Autriche, les Pays Baltes, la Russie, l’Ukraine, Singapour, la Chine, l’Inde avaient réussi le tour de force d’envoyer des délégations pour, eux aussi, réparer au nom de l’Eglise universelle.
L’Afrique n’a pas manqué ce rendez-vous de pénitence et de réparation avec plusieurs missionnaires tout de blanc vêtus.
Enfin, l’Océanie avec la Nouvelle Zélande,les îles Fiji et l’Australie ont vaillament fait flotter les drapeaux de leurs régions respectives : merci à monsieur l’abbé Laisney et à ses confréres d’avoir permis d’accomplir ce tour de force et…du monde !

La procession de réparation

La procession, immense et colorée, a impressionné les Portugais dont plusieurs se signaient ou demandaient la bénédiction des évêques.

La 1ère partie du reportage
La 2ème partie du reportage
La 3ème partie du reportage
La 4ème partie du reportage
La 5ème partie du reportage
La dernière partie du reportage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
fraternité sainte pie X